Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Dans le Gontougo, Stéphane Kipré pointe du doigt l'ingratitude de certains cadres qui ont tourné le dos à Gbagbo, ce qu'il dit du retour des 46 soldats ivoiriens
 

Côte d'Ivoire : Dans le Gontougo, Stéphane Kipré pointe du doigt l'ingratitude de certains cadres qui ont tourné le dos à Gbagbo, ce qu'il dit du retour des 46 soldats ivoiriens

 
 
 
 7438 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 janvier 2023 - 06:48

Stéphane Kipré dans le Gontougo (Ph KOACI)



Pendant trois jours, du 5 au 8 janvier 2023, Stéphane Kipré, 1er vice-président exécutif du Parti des Peuples Africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI) a séjourné dans la région du Gontougo pour une mission d’implantation du Parti de Gbagbo.



Vice-président chargé de l’implantation du PPA-CI, Stéphane Kipré a justifié sa tournée dans la région du Gontougo par le fait qu’au cours d’une réunion du Conseil Stratégique et politique (CSP), le constat fut fait de ce que les objectifs d’implantation du Parti de Gbagbo dans le Gontougou n’étaient pas atteints.


Ainsi, lors de son premier meeting le vendredi 6 janvier 2023, Stéphane Kipré qui avait à ses côtés une délégation du PDCI-RDA conduite par le député-maire François Oulayes, s’est réjoui de la forte mobilisation des partisans de Gbagbo à Koun-Fao.



« J’ai été agréablement surpris de l’engouement autour de l’adhésion. Je repars de Koun-Fao satisfait, car j’ai pu constater que les populations adhèrent à la vision du parti. C’est un record qui vient d’être réalisé », a déclaré Stéphane Kipré qui a salué l’adhésion de 1235 militants au Parti de Gbagbo et qui se sont fait établir leurs cartes de Parti.


 

Si le député-maire François Oulayes par ailleurs délégué départemental du PDCI à Koun-Fao, a, lors de ce meeting de Koun-Fao appelé au renforcement de l’alliance entre du Parti de Bédié et le PPA-CI pour assurer les victoires électorales à venir, Stéphane Kipré a choisi cette tribune pour dénoncer l’ingratitude de certains cadres de la région qui ont lâché Laurent l’ex-président ivoirien Gbagbo lorsqu’il était détenu à la cour pénale internationale (CPI).


Faisant sans nul doute allusion entre autres, à l’ancien ministre Augustin Komoé, fils de la région et proche d’Affi N’guessan, le vice-président chargé de l’implantation du PPA-CI n’est pas allé du dos de la cuillère avec ceux qui, selon lui, étaient auprès de Gbagbo pour des privilèges.


« Il y a des gens qu’il a faits qui sont partis. J’étais déjà ici en 2009 dans le cadre de la campagne présidentielle et j’étais entouré de beaucoup de cadres. Des personnes que le président Gbagbo a nommé dans la gestion de l’État. Je reviens en 2022 et je ne vois plus ces personnes. Cependant, je vois la population toujours mobilisée. Ça veut dire que ces cadres sont partis seuls car la population est restée attachée au combat de Gbagbo. Mais ces gens, là, sont partis pendant que Gbagbo était encore en prison. Ceux là étaient avec nous pour les privilèges du pouvoir, mais pas pour la Côte d’Ivoire, ni pour les populations de Koun-Fao. Laissons ceux qui sont partis au passé ; les véritables enfants de Laurent Gbagbo sont toujours avec lui », a lâché Stéphane Kipré.


La tournée de Stéphane Kipré dans le Gontougo fut l’occasion pour lui de se prononcer sur le retour au Pays le samedi 7 janvier 2023 des 46 soldats ivoiriens condamnés par la justice malienne à 20 ans de réclusion criminelle pour attentat et complot contre le gouvernement, atteinte à la sûreté extérieure de l'Etat, détention, port et transport d'armes et de munitions de guerre ayant pour but de troubler l'ordre public par l'intimidation ou la terreur, mais gracié le vendredi 6 janvier 2023 par le président de la transition malienne Assimi Goïta.


Lors de son meeting de clôture à Laoudi-Ba, localité de la région du Gontougo le samedi 7 janvier 2023, Stéphane Kipré a salué le retour au Pays des 46 militaires ivoiriens qui étaient détenus depuis le 10 juillet 2022 au Mali.



« C’est pendant que j’étais dans le Gontougo que j’appris la libération de 46 de nos soldats détenus au Mali. Enfin, nous pouvons pousser un ouf de soulagement, car cette situation était inédite. C’est bien la première fois que des soldats ivoiriens étaient faits prisonniers dans un pays voisins et accusés de tentative de déstabilisation. Je suis heureux qu’ils rentrent chez eux. J’imagine la joie de leurs épouses et de leurs enfants. Cette joie n’a pas de prix et c’est pourquoi depuis le début, le PPA-CI a préconisé la voix du dialogue pour résoudre cette incompréhension. », a fait savoir le vice-président du PPA-CI.



 

Stéphane Kipré a par ailleurs déploré la détention dans des prisons ivoiriennes des militaires des crises postélectorales. Il a enfin exigé la libération de Pulchérie Gbalet, arrêté dans le cadre du dossier des militaires ivoiriens détenus au Mali.



« Je suis quand même triste, car nos 46 soldats retrouvent une Côte d’Ivoire où il y a encore des détenus politiques. Ils retrouvent une Côte d’Ivoire où des miliaires sont encore en prison, et cela, depuis plus d’une dizaine d’années. Il est temps de passer à autre chose ! Il est temps d’ouvrir les prisons pour libérer les détenus politiques qu’ils retrouvent aussi leurs familles. C’est le combat que le président Laurent Gbagbo mène depuis son retour en Côte d’Ivoire. Tant qu’il y aura encore un Ivoirien en prison du fait des crises politiques, le président Gbagbo n’arrêtera pas de réclamer sa libération. La Côte d’Ivoire a besoin d’aller de l’avant. Nous avons besoin de la réconciliation nationale, mais comme y parvenir avec certains des nôtres en prison. J’invite les autorités ivoiriennes à s’inspirer des autorités maliennes. J’appelle à la libération de Pulchérie Gbalet puisque la libération de nos soldats vient clore cet épisode fâcheux. », a conclu Stéphane Kipré.




Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Dans le Gontougo, Stéphane Kipré pointe du doigt l'ingratitude de certains cadres qui ont tourné le dos à Gbagbo, ce qu'il dit du retour des 46 soldats ivoiriens
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Le rdr se trompe en pensant que recruter des cadres d'une région ou d'un parti politique par la corruption et les intimidations veut dire qu'on recrute ainsi les populations de cette région ou les membres de ce parti. Très bête. Krkrkrkr
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Faut-il en rire ou pleurer ? Lollllllllllll... Voici un vaurien microbe qui ne doit sa place que parce qu'il sautait une dinde proche du chien galeux gueulard koudou et c'est cet énergumène qui donne des leçons d'ingratitude... Safroulaya... Votre ingratitude envers Goudé qui a tout donné pour votre parti pendant que vous vous la couliez douce est inqualifiable. Au fait, Goudé va parler très bientôt les gbê... On attend tous les vérités...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter