Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-Mali : Dix jours après la libération des 46 soldats ivoiriens, à quand la restitution par Bamako  des équipements militaires saisis ?
 

Côte d'Ivoire-Mali : Dix jours après la libération des 46 soldats ivoiriens, à quand la restitution par Bamako des équipements militaires saisis ?

 
 
 
 8633 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 18 janvier 2023 - 08:25

L’arrivée des soldats ivoiriens à Abidjan (Ph) 


Une dizaine de jours après la libération des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis le 10 juillet 2022, la question de la restitution du matériel militaire qu’il transportait se pose désormais.


Selon les autorités maliennes, suite à leur arrestation à l’aéroport de Bamako, les 49 militaires ivoiriens avait débarqué avec un second aéronef dans lequel se trouvait leurs armements et munitions de guerre, ainsi que d’autres équipements militaires, d’où la thèse de Mercenaires évoquée par ces dernières.


L’opinion ignore à ce jour le contenu du deal entre Abidjan et Bamako qui a abouti à la signature d’un mémorandum pour fixer les conditions de libération des détenus ivoiriens pourtant condamnés à de lourdes peines par la justice malienne que l’on ne pourrait occulter la question de la restitution du matériel militaire ivoirien.


 

Est-ce un butin de guerre pour les Forces de défense et de sécurité du Mali ? La Côte d’Ivoire va-t-elle sacrifier ces armements et munitions de guerre, ainsi que d’autres équipements militaires au nom de la paix retrouvée avec son voisin ? 


« Bien évidemment, maintenant que cette crise est derrière nous, nous pourrons reprendre des relations normales avec le pays frère qu’est le Mali, qui a besoin de nous et dont nous avons besoin également », a déclaré, le chef d’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, lors de l’accueil réservé aux 46 militaires ivoiriens à leur descente d’avion, le samedi 07 janvier 2023.


Après l’annonce de la libération des 46 soldats ivoiriens le vendredi 06 janvier 2023 sur les antennes de la télévision nationale du Mali (ORTM), le colonel Assimi Goïta, président de la transition, n’a à ce jour évoqué officiellement cette question et surtout celle concernant l’avenir des relations diplomatiques entre son pays et la Côte d'Ivoire.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : Après l'incident à la frontière, vers un retour des relations entre les deux Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du Di...
 
1186
Oui
20%  
 
4677
Non
78%  
 
144
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-Mali : Dix jours après la libération des 46 soldats ivoiriens, à quand la restitution par Bamako des équipements militaires saisis ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Houlà !!! ''un deal '' entre le dictateur de sindou et la junte malienne pour libérer les ''46''!? Safroulaye ! Dire qu'un cancre observateur-de-rien, sinon de l'entre-jambe nauséeuse de sa djandjou de pondeuse, affirme que cela a été fait sans conditions, là où nous disons le contraire. Je vois le film lors de la signature de ce mémorandum entre la ''photocopie'' et Goïta, sur le sol malien de surcroît, selon les observa-rien de ce @MOR : "mon grand frère, homme tout puissant a la tête de la 2e puissance militaire de l'uemoa, me charge de te dire de libérer nos soldats sans conditions. Sinon, tu vas savoir pourquoi on le nomme le sanguinaire de sindou''. Pris de peur, Goïta : ''yèrè magni dèh ! Koté môgô gniri ! Prenez vos soldats et rentrez avec eux sans rien en retour, mais avant, pour montrer ma légitimité à la tête du Mali, est-ce que la justice peut les condamner pour que je les gracie ensuite? Pour faire genre quoi''. Mdrrrrrrr
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Blah blah blah... Rien que tes divagations d'abruti habituel. Retourne dans ta brousse de sauvage. Il faut LIRE l'article avant d'aboyer comme à ton habitude. Puisque ta pondeuse ampuantie n'a pas pu reconnaître le porc qui l'ensemença, c'est elle que j'accuse pour ta stupidité permanente... Pinhead !
 
 il y a 1 an
Peace101
Et puis, en tant qu'observateur, je me dois de t'éduquer que notre pays sous le magnanime homme de paix Ouattara est devenu LA DEUXIÈME PUISSANCE MILITAIRE DE LA CEDEAO, pas de l'UEMOA où elle en est la PREMIÈRE. Pauvre ignorant congénital. Va demander à ta pondeuse sclérotique... Im**cile !
 
 il y a 1 an
Peace101
En tant qu'observateur, rappelons que le petit pays pauvre du Mali a plus besoin de nous que nous n'en avons et cela sur tous les plans. Je crois que le Mali a intérêt à définitivement clore son folklore clownesque en restituant tout le matériel militaire de la DEUXIÈME PUISSANCE MILITAIRE de la CEDEAO. À bien noter. Sont-ils des cancres ? Bien sûr qu'il faut du matériel militaire pour aller combattre des djihadistes S'il fallait juste des salamalecks il n'aurait pas perdu plus de 70 à 75 pourcent de leur territoire... On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Quand tu es foncièrement stupide et que tu veux paraitre avoir une intelligence qui, Hélas est celle d'un mouton. On en a rien à faire que le mali ait besoin de la CI, d'autant plus que le maudit chien de sindou a dit que la CI a aussi besoin du Mali, ''faible''. Abruti notoire. Renifle le puits sans fond puant de ta prostituée de génitrice et répond à la question suivante : oui ou non, y a t'il eu un deal entre le puissant et le faible qui ont besoin l'un de l'autre ?! Cancrelat.
 
 il y a 1 an
Peace101
Quand tu sauras la différence entre UEMOA et CEDEAO, je répondrai à tes odeurs comme les déchets des antres de ta pondeuse et grand pondeuse osseuses... Im**cile ! Dépêche-toi, je t'attends...
 
 il y a 1 an
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter