Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Élections à venir, le MGC invite le gouvernement à engager «courageusement de vraies réformes visant à obtenir, une CEI indépendante des politiques et indépendante des Partis Politi
 

Côte d'Ivoire : Élections à venir, le MGC invite le gouvernement à engager «courageusement de vraies réformes visant à obtenir, une CEI indépendante des politiques et indépendante des Partis Politi

 
 
 
 3715 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 28 janvier 2023 - 23:10



Akoï Kacou Innocent, Vice-président, Coordonnateur du Mouvement des générations capables (MGC) du district de la Comoé a été investi aujourd'hui et présenté aux militants à l'occasion d'une cérémonie qui s'est tenue à Aboisso à la place Elleingand Etché en présence de la présidente du parti, Simone Gbagbo.


Après Anono où le 12 novembre 2022, le Vice-Président Coordonnateur du District d’Abidjan a été investi, c'était le tour de Akoï Kacou Innocent de recevoir ce jour, sa décision de nomination, les textes du parti, le fanion et l'écharpe. Cette rencontre s'est déroulée dans une ambiance festive et dans la tradition des peuples de la Comoé.


Depuis le 20 août 2022, Simone Gbagbo a davantage affirmé son engagement à bâtir la Côte d’Ivoire dont elle rêve, avec la création du Mouvement des Générations Capables, parti politique qu’elle préside.


«Avec le MGC, j’ambitionne de construire. Une grande nation ivoirienne réconciliée, forte, pleine de justice et d’équité. Une nation démocratique, moderne, prospère et décomplexée. Une nation ivoirienne ouverte à l’Afrique et au monde mais souveraine dans tous les domaines d’activités stratégiques. Une nation peuplée d’hommes et de femmes à l’esprit et à la mentalité renouvelés ; des hommes et des femmes remplis de science, de connaissances, de techniques, capables de créer, d’inventer, d’ouvrir des voies nouvelles pour ses fils et de proposer des solutions au reste du monde. Une nation, peuplée de jeunes, pleins de vie et d’espérance, capables de transformer en richesses tous les produits de notre sol et de notre sous-sol. Une nation où la qualité et le niveau de vie des citoyens sont relevés par la mise en œuvre de politiques publiques garantissant l’accès accru des citoyens aux services publiques de base (santé, sécurité, éducation, salubrité, formation, emploi, etc.) marqués par l’excellence et le grand nombre. Une nation où le développement profite à tous ; où la solidarité nationale l’emporte sur les intérêts et lobbies extérieurs », a expliqué, l'ex Première Dame.


Selon elle, le désir d’édification de cette Côte d’Ivoire nouvelle, oblige le MGC à participer à toutes les élections qui seront organisées en Côte d’Ivoire.


«Nous devons non seulement participer à toutes les élections mais nous devons surtout nous donner les moyens de les remporter », a-t-elle ajouté.


Cependant la Présidente du MGC n'apprécie pas que les propositions de l’opposition relatives aux réformes du système électoral ne soient toujours pas prises en considération par le Gouvernement. Elle a invité le gouvernement à engager courageusement de vraies réformes visant à obtenir, une CEI indépendante des politiques et indépendante des Partis Politiques, une liste électorale fiable ne souffrant ni d’inclusion des non-Ivoiriens et ni d’exclusion des Ivoiriens en âge de voter, un découpage électoral juste, établi sur des critères identiques pour tous, pour la Côte d’Ivoire, une politique de communalisation plus audacieuse, plus généreuse et plus moderne et équitable.


 

«La lutte continue. Elle est loin d’être terminée ! Et je veux compter sur vous, population du District pour nous aider à atteindre cet objectif », a mentionné, Simone Gbagbo.


Elle a invité les Ivoiriens à les rejoindre au MGC, afin qu’ensemble, ils travaillent à transformer la vie politique et citoyenne du pays, autour du projet du parti.


«Je me suis laissée dire que certains parmi vous sont inquiets et même découragés parce que le FPI qui avait levé tellement d’espoir en 1990 dans toute la Côte d’ivoire, n’a pas résisté au cyclone et s’est trouvé brisé en trois morceaux. Mais je vous dis ceci : "Dieu ouvre toujours un Chemin là où tout semble fermé !", et ce chemin-là, prenons le ensemble », a indiqué Madame Gbagbo.


Précédemment, Président du Conseil Général de Grand-Bassam, le Coordonnateur de la Comoé a été investi de tous les pouvoirs pour gérer ce vaste District de 14 150 km² et qui comprend les régions de l’Indénié-Djuablin, du Moronou et du Sud-Comoé.


Madame Gbagbo a précisé que ce district à de fortes potentialités qui méritent son attention. Pour étayer ses propos, elle a pris deux exemples.


«La question de la consommation de poissons en Côte d’Ivoire. Chaque année, notre pays se voit obligé de dépenser entre 300 et 400 milliards de FCFA pour importer du poisson surgelé afin satisfaire la consommation locale de poisson. En effet, la production nationale halieutique de 70 000 tonnes, ne couvre à peine que 14% des besoins de consommation de la population estimés à 500.000 tonnes de poissons par an. Cette situation doit interpeller tout le District de la Comoé qui bénéficie d’un des réseaux hydrographiques les plus denses du pays. Dans ce District, il y a des cours d’eau partout. 2 fleuves principaux : la Comoé et la Bia, 3 lagunes (la lagune Tendo, la lagune Aby qui elle seule, s’étend sur une superficie de 427 km² avec pour principaux affluents : La Bâ ou Babilé, l’Ifou, le Manzan et l’Ehouman à Agnibilékrou. Le Béki à Abengourou. Le Soumié, l’Ehania et la Noé à Adiaké et quelques cours d’eau comme le Toumanguié, l’Eholié et le Motokpèlè. La lagune Ehy. Le lac du barrage d’Ayamé) », s'est justifié, l'ex-Première Dame.


Elle a exhorté ses parents à dépasser le stade de la pêche artisanale pour développer l'aquaculture dans ce District et contribuer ainsi à l’autosuffisance halieutique.


En Côte d'Ivoire, le riz est l’aliment principal et le besoin de consommation en riz blanchi est évalué à environ 2 600 000 t/an. Or, le pays ne produit que 1 300 000 t/an. La production nationale de riz blanchi ne couvre donc que 50% des besoins nationaux de consommation. Pour combler ce déficit, le pays importe massivement du riz ce qui constitue une source importante de sortie de devise.


 

Selon Simone Gbagbo, en 2021, la Côte d’Ivoire a dépensé 405,88 milliards de FCFA pour importer 1 400 000 tonnes de riz.


«Quand je regarde tous ces cours d’eau et ces basfonds, je me dis que le potentiel rizicole du District existe vraiment et nous ne pouvons pas continuer de rester les bras croisés. Avec les résidus de palmiers à huile et d’ananas, en transformant le latex, il est possible d’installer dans toutes les 3 régions de l’Indénié-Djuablin, du Moronou et du Sud-Comoé, des industries puissantes et innovantes. Camarade Akoï, ton District enregistre malheureusement un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale (hors Abidjan). En tant que Vice-Président Coordonnateur du District, je te demande donc de prendre ces problèmes que je viens d’évoquer à bras le corps, d’organiser la réflexion autour de ces questions et d’accompagner les populations dans des projets de développement ciblés. Pour ce que je sais de toi, tes chances de réussite sont grandes. Ce sera là, un des moyens par excellence pour le MGC, de créer des d’emplois et de la richesse dans le District de la Comoé. Tu as de la chance d’avoir une population de District jeune. En effet, plus de 40 % de cette population est âgée de moins de 15 ans », a-t-elle conclu.


Akoï Kacou Innocent a remercié la présidente pour la confiance qu'elle lui a placée ainsi qu'à ses deux camarades. «Nous mesurons l'immense responsabilité qui nous incombe en tant que premiers responsables de la conférence du District de la Comoé. Nous tâcherons d'accomplir cette mission excellente avec dévouement, abnégation et sans complaisance. Nous savons que le Parti nous regarde et sans complaisance. Nous savons que le Parti nous regarde et nous voulons compter sur vous tous pour la réussir », a-t-il conclu.


Wassimagnon





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
97%  
 
1
Non
0%  
 
146
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Élections à venir, le MGC invite le gouvernement à engager «courageusement de vraies réformes visant à obtenir, une CEI indépendante des politiques et indépendante des Partis Politi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Quand je pense que cette femme faisait couper le micro à l opposition à l'assemblée vraiment vous regreterai Ado plus que nous un jour
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter