Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Divo, tension entre la Direction régionale du Burida de Gagnoa et des hôteliers qui dénoncent un harcèlement et des abus de pouvoir, deux plaintes déposées
 

Côte d'Ivoire : Divo, tension entre la Direction régionale du Burida de Gagnoa et des hôteliers qui dénoncent un harcèlement et des abus de pouvoir, deux plaintes déposées

 
 
 
 3856 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 31 janvier 2023 - 13:34

point presse des responsables de la FNIH-CI à Divo (Ph KOACI)



Entre les hôteliers de la région du Lôh-Djiboua réunis au sein de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière de Côte d’Ivoire (FNIH-CI) et la Direction régionale du Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida), basée à Gagnoa, ça ne va pas.


Depuis quelques jours, l’on assiste à une tension entre les deux structures. Ce qui a poussé les hôteliers qui dénoncent un harcèlement et des abus de pouvoir de la part de la Direction régionale du Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida), basée à Gagnoa à porter plainte.


Au cours d’un point presse tenu hier lundi 30 janvier 2023 à Divo, le président régional de la FNIH-CI de la région du Lôh-Djiboua, Bertrand Napeko, et ses camarades, estiment qu’ils font l’objet depuis des mois d’un harcèlement et des abus de pouvoir de la part de la direction régionale du Burida de Gagnoa.


Cette tension a poussé le directeur régional du Burida de Gagnoa, De Sales Kouamé, à déposer une plainte au tribunal de Divo en décembre 2022, contre le bureau régional de la FNIH-CI du Lôh-Djiboua.

Ce dernier dénonce à son tour des menaces, incitation à la violence, refus de payer la redevance liée au droit d’auteur et droits voisins.


 

À leur tour, les membres du bureau de la FNIH-CI de Divo disent avoir déposé une plainte, au tribunal de Divo, contre le Bureau régional du Burida de Gagnoa, pour menace, harcèlement, propos diffamatoires, violences et voies de fait.


Les hôteliers demandent également à ce que les sociétés de transport dotées de cars équipés de télévisions et des taxis équipés d’appareils audio paient également les redevances du Burida, au même titre que les hôteliers, ils continueront de refuser de payer aussi les redevances.


« La tension est plus exacerbée à Divo avec l’arrivée du nouveau Directeur du Burida à Gagnoa, suivie de menaces et de voies de faits », explique Bertrand Napeko, président régional de la FNIH-CI du Lôh-Djiboua.


« Pour le moment, je ne suis pas autorisé à me prononcer sur tout ça », rétorque De Sales Kouamé, directeur de la direction régional du Burida de Gagnoa, qui explique que les plaintes suivent le cours.



 

À suivre.




Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Divo, tension entre la Direction régionale du Burida de Gagnoa et des hôteliers qui dénoncent un harcèlement et des abus de pouvoir, deux plaintes déposées
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter