Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le Professeur Jean-Noël Loucou à propos du père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne : «Tout Ivoirien a été, est ou sera Houphouétiste »
 

Côte d'Ivoire : Le Professeur Jean-Noël Loucou à propos du père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne : «Tout Ivoirien a été, est ou sera Houphouétiste »

 
 
 
 2652 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 07 février 2023 - 12:44

Jean-Noël Loucou



À l'occasion de la remise solennelle du Prix Félix Houphouët-Boigny-UNESCO pour la recherche de la paix et du lancement des commémorations du trentième anniversaire de sa disparition, le Secrétaire général de la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, Professeur Jean-Noël Loucou a parlé de Félix Houphouët-Boigny, Père de la nation ivoirienne, qui reste dans la mémoire collective de certains, celui qui a rendu à son peuple la liberté et la dignité, et posé les fondements d'une nation libre, fraternelle et prospère.


Devant plusieurs élèves et étudiants, le Professeur a abordé le thème : « Un modèle pour la jeunesse ivoirienne : Félix Houphouët-Boigny ». Il a instruit les jeunes que Félix Houphouët-Boigny est « le modèle parfait qui peut inspirer non seulement les jeunes Ivoiriens et africains, mais aussi tous les Ivoiriens et les Africains, par sa vie, son action historique, les valeurs qu'il a prônées ».


Selon lui, comme tous les grands hommes, le Père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne, taxé d'avoir été un dictateur, a été contesté de son vivant et l'est encore par certains. Mais comme le dit le proverbe chinois : « On mesure une tour à son ombre et les grands hommes au nombre leurs détracteurs ».


« Désormais personnage historique entré dans une temporalité qui n'est plus la nôtre, il est possible de l'apprécier à sa juste valeur. Trois de ces contemporains, parmi tant d'autres hommes célèbres, ont porté des jugements qui disent la vérité de l'homme. Ainsi le général Charles de Gaulle écrit dans ses Mémoires d'espoir ces lignes : « Cerveau politique de premier ordre, de plain-pied avec toutes les questions qui concernent non seulement son pays, mais aussi l'Afrique et le monde entier, ayant chez lui une autorité exceptionnelle et, au-dehors une indiscutable influence, et les employant à servir la cause de la raison ». Le Président Houari Boumediene écrit dans un message du 8 novembre 1973 : « Houphouët-Boigny est un homme de parole. C'est aussi un homme de principe. Ce sont ces raisons et ces considérations qui m'inspirent une très grande admiration pour cet homme. » Le président Nelson Mandela écrit, pour sa part, dans un témoignage de 1995 : « Le grand âge qu'il avait atteint lui avait apporté, non seulement dans les affaires africaines mais dans celles de l'humanité tout entière, une expérience et une sagesse que percevaient tous ceux qui l'approchaient. Il était à l'origine des relations amicales, voire fraternelle, qui unissent nos deux pays depuis des années et qui, à présent, rassemblent toutes les nations du continent, sans exception et sans réserve dans le nouveau combat que nous devons affronter, celui de notre propre développement. » Le modèle, qui est parfait en son genre, est choisi à titre d'exemple pour qu'on s'inspire de sa conduite, qu'on l'imite. Félix Houphouët-Boigny (18 octobre 1905- 7 décembre 1993) fut et reste un modèle d'excellence scolaire, un modèle d'excellence professionnelle, un modèle d'engagement politique et un modèle de paix, citoyen du monde », a-t-il précisé.


 

Le conférencier a rappelé que l'engagement politique de Félix Houphouët-Boigny l'a conduit à la conquête du pouvoir par la lutte anticoloniale, puis à son exercice. À trop vouloir nier le rôle de Félix Houphouët-Boigny et de ses compagnons de lutte, on arrive à nier le mouvement anticolonialiste africain lui-même, organisé et animé par le RDA. Son engagement politique a permis d'atteindre l'objectif de libération du joug colonial en faisant l'économie d'une guerre et en obtenant une indépendance non pas octroyée, mais négociée.


Modèle de Paix, dans un discours prononcé le 30 novembre 1960, après son élection à la présidence de la République ivoirienne, Félix Houphouët-Boigny souhaitait que l'Histoire retienne de lui qu'il fut un messager de la paix.


« Pour Félix Houphouët-Boigny, les conditions de l'instauration d'une paix durable reposent sur quatre exigences principales. Il s'agit de la promotion et la sauvegarde des droits de l'homme, du développement humain, du soutien à la loi internationale et aux organisations internationales, de la solidarité entre les peuples et les nations. Sa quête de la paix est marquée par trois signatures. Notamment, la Basilique Notre-Dame de la Paix, inauguré le 10 septembre 1990, est l'expression religieuse de cet idéal. Pour Houphouët, l'action politique et l'acte de foi ne font qu'un. l'action politique ne trouve une dimension régulatrice qu'en référence à des valeurs absolues, le prix international Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, décerné depuis trente ans par l'UNESCO, distingue les artisans de paix et la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix mène la réflexion théorique sur la paix, et forme à la citoyenneté, à la démocratie et à la culture de la paix », a expliqué, le Professeur Jean-Noël Loucou.

En conclusion, le conférencier affirme que Félix Houphouët-Boigny est un modèle en son genre. Il doit inspirer encore et encore notre jeunesse. Certes, celle-ci ne pourra pas cocher toutes les cases de l'excellence de son parcours ; le faire de quelques-unes conduirait déjà à des accomplissements heureux.


Selon lui, la patrie est reconnaissante aux grands hommes qui ont contribué à forger son destin. Fervent patriote, apôtre de la paix, Félix Houphouët-Boigny est de cette race-là. Et les Ivoiriens ne s'y sont pas trompés. Ils lui donnent, de façon quasi unanime, la juste place qu'il a occupée dans leur histoire et la marque indélébile qu'il y a inscrite.


 

Le Professeur Jean-Noël Loucou a terminé son propos en paraphrasant André Malraux parlant du général de Gaulle (qui disait que Tout Français a été, est ou sera gaulliste).


« Tout Ivoirien a été, est ou sera Houphouétiste ». Il en est ainsi parce que le destin de Félix Houphouët-Boigny symbolise en son pays, en son temps, la liberté », a conclu le Professeur.

Notons que cette conférence inaugurale sur Houphouët-Boigny marque le début des activités de la remise du prix UNESCO. Cet après-midi, il est prévu une visite touristique dénommée « Yakro City Tour ». Dans la soirée, une prestation d'artistes aura lieu à la place Jean-Paul II de Yamoussoukro.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le Professeur Jean-Noël Loucou à propos du père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne : «Tout Ivoirien a été, est ou sera Houphouétiste »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter