Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le gouvernement met en garde contre des menaces de mort sur les membres de l'autorité de lutte contre la corruption
 

Burkina Faso : Le gouvernement met en garde contre des menaces de mort sur les membres de l'autorité de lutte contre la corruption

 
 
 
 3862 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 11 février 2023 - 00:26

 Les membres de l'ASCE/LC (ph)




Le gouvernement du Burkina Faso a dans un communiqué publié ce vendredi soir mis en garde des auteurs de menaces de mort visant les membres de l'autorité supérieure du contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), assurant suivre de près l'évolution. 


 « Le Gouvernement constate avec stupéfaction que des menaces de mort pèsent sur le Contrôleur général d’Etat et les membres de l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC). » a écrit le porte-parole du gouvernement, Jean-Emmanuel Ouédraogo dans le communiqué. 


En effet, a-t-il indiqué, « des groupes de personnes nourrissent le dessein funeste d’attenter à leur vie en raison de la traque sans merci que l’institution mène contre les détournements de deniers publics, l’accumulation de biens mal acquis, la prédation des ressources de l’Etat et la corruption sous toutes ses formes ». 


 

 « Le Gouvernement met fermement en garde toutes ces personnes qui rament à contre-courant de l’histoire de notre peuple et caressent le projet diabolique et morbide d’emprunter les chemins tortueux de l’assassinat et du meurtre pour faire taire la voix de l’intégrité qui s’élève du cœur des Burkinabè », a indiqué M. Ouedraogo également ministre de la Communication. 


Selon lui, « les projets du genre qui ont prospéré dans notre pays sur le lit de l’impunité appartiennent à un passé à jamais révolu et tous les assassins en puissance devraient tirer les leçons de l’histoire ». 


Le Gouvernement suit de près l’évolution des menaces contre l’ASCE-LC et la plainte qui a été déposée, a-t-il affirmé. 


Il a félicité le Contrôleur général d’Etat et son équipe et les « encourage à garder le cap de la lutte implacable contre la corruption pour débarrasser le Burkina Faso de la prévarication et des scories de la mal gouvernance. ».



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : Après l'incident à la frontière, vers un retour des relations entre les deux Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du Di...
 
1186
Oui
20%  
 
4677
Non
78%  
 
144
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Le gouvernement met en garde contre des menaces de mort sur les membres de l'autorité de lutte contre la corruption
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
La valse des clowns bidasses se poursuit. Avec la pauvreté croissante vous comptez contrôler la corruption par quel miracle lorsqu'on mange des herbes ? Pauvres négrions naïfs. Voilà des gens qui ont conduit leur pays tout droit d'un pays aux perspectives stables et positive avec les occidentaux à un pays où une bonne partie de la population au-delà de Ouaga et Bobo mangent aujourd'hui des herbes avec la Russie vendeuses d'armes. À un pays avec les djihadistes en retraite et cantonnés à un pays où les djihadistes frappent partout. Et ils se trouvent des nègres pour applaudir cela... Que des abrutis notoires... Des observateurs avertis avaient prévenu que le populisme émotionnel n'était pas la solution...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter