Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ministère de la Justice, selon le Directeur de cabinet, l'exécution du budget pour la gestion 2022 a fait ressortir un taux d'absorption de 99,21%
 

Côte d'Ivoire : Ministère de la Justice, selon le Directeur de cabinet, l'exécution du budget pour la gestion 2022 a fait ressortir un taux d'absorption de 99,21%

 
 
 
 2663 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 17 février 2023 - 14:50

L'équipe du ministère de la Justice ce vendredi à Grand Bassam



La rentrée budgétaire du ministère de la Justice et des droits de l'homme se tient à Grand-Bassam. L'ouverture de cette cérémonie qui prend fin demain, a eu lieu aujourd'hui. La rentrée a pour objectif de faire le bilan de la gestion 2022 et de renforcer les capacités des Responsables de Programmes et des Gestionnaires de Crédits du Ministère pour leur permettre d’affiner leurs connaissances sur les nouveaux outils de gestion des finances publiques.


Absent, le Garde des sceaux, ministre de la Justice et des droits de l'homme, s'est fait représenter à la cérémonie d'ouverture par M. Kouassi, son Directeur de cabinet. Le budget programme implique des exigences notamment le sens de la responsabilité des acteurs, la transparence et la rigueur dans la gestion des finances publiques.


Ainsi, des rapports trimestriels de la gestion du budget des Ministères sont transmis à la Cour des Comptes afin d’évaluer la mise en œuvre du budget-programmes.


Selon le Directeur de cabinet, au titre de la gestion 2022, la Cour des Comptes a jugé satisfaisante la mise en œuvre du budget-programme et relevé une amélioration de la performance globale.


 

« En ce qui concerne le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, l’exécution du budget pour la gestion 2022 a fait ressortir un taux d’absorption de 99,21%. C’est le lieu de féliciter chacun des Responsables de programmes et Gestionnaires de crédits pour la performance réalisée et le Responsable de la Fonction Financière Ministérielle pour la bonne coordination de la gestion financière des différentes structures du Ministère », a-t-il mentionné.


Le passage du budget de moyens au budget-programmes n’est pas sans difficulté pour les Responsables de Programmes et Gestionnaires de crédits, d’où la nécessité d’un accompagnement de ces acteurs.


C’est pourquoi, le Directeur de cabinet a exprimé sa profonde gratitude aux formateurs pour avoir accepté de partager durant cette rentrée budgétaire leurs connaissances avec les apprenants sur les différentes thématiques qui relèvent de leurs domaines de compétence.


« Votre appui sera d’un apport inestimable pour tous les acteurs de la dépense publique ici présents que j’invite à participer activement aux travaux qui se dérouleront au cours de ce séminaire », a-t-il conclu.


La Côte d'Ivoire est passée, depuis 2020, du budget de moyens au budget-programmes, ce qui implique une méthode de gestion des finances publiques axée sur les résultats. Cette méthode de gestion prônée par son Excellence Monsieur le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane OUATTARA, appelle nécessairement l’utilisation optimale des dotations budgétaires mises à la disposition des différents départements ministériels en vue d’améliorer la qualité de vie des citoyens.


 

Daho Abdramane, Directeur Administratif et financier (DAF) a affirmé que la rentrée budgétaire est un indicateur de performance, un cadre de renforcement des capacités et d’échanges entre les acteurs de la dépense publique dans l’optique de conjuguer les actions à mener en vue d’atteindre les résultats attendus par le gouvernement.


« Ainsi, cette rentrée budgétaire est l’occasion de faire le bilan de l’exercice écoulé, d’envisager ensemble les perspectives pour une gestion efficiente et optimale du budget 2023, » a-t-il conclu.


Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ministère de la Justice, selon le Directeur de cabinet, l'exécution du budget pour la gestion 2022 a fait ressortir un taux d'absorption de 99,21%
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter