Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    La Confédération des acteurs de la filière Bétail-viande et lait invite le ministre Sidi Touré à jeter un œil bienveillant à la DOPAF qui ne jouerait pas son rôle
 

Côte d'Ivoire : La Confédération des acteurs de la filière Bétail-viande et lait invite le ministre Sidi Touré à jeter un œil bienveillant à la DOPAF qui ne jouerait pas son rôle

 
 
 
 3688 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 25 février 2023 - 23:16



Le Général 2S Soumahoro Gaoussou, Président du conseil d'Administration de la Confédération des acteurs de la filière Bétail-viande et lait en Côte d'Ivoire (CAFIBELCI), créée le 13 septembre 2022 par l'union de deux Fédérations de sociétés coopératives à savoir, l'UNASCEBCI des éleveurs et l'UNABACI des bouchers et assimilés était face à la presse aujourd'hui pour dénoncer les difficultés rencontrées par cette jeune structure.


La vison de la CAFIBELCI est de contribuer à la mise en œuvre de la politique d'autosuffisance en protéines animales du pays. Malheureusement selon son PCA, cette volonté d'organiser le secteur est freinée par la tutelle.


«Car le ministère des Ressources animales et Halieutique (MIRAH) se comporte en véritable adversaire contre les actions que nous menons sur le terrain. Cela se traduit par des refus de prendre part à nos activités de mise en place des structures sans aucune raison les directions départementales et régionales ne traitent pas les dossiers des organisations émanant de la Confédération, les différentes directions du ministère font de la rétention des informations pouvant nous permettre d'assurer un bon encadrement de nos acteurs et enfin la Direction des organisations professionnelles et appui au financement (DOPAF) et les Directions régionales du MIRAH font monnayer leurs services sans aucune traçabilité », s'est justifié, le Général 2S Soumahoro Gaoussou.


 

Au cours de cette rencontre avec la presse, le conférencier a attiré l'attention des pouvoirs publics sur les dangers que constitue la non organisation de la filière dans l’état actuel (insécurité alimentaire, insécurité des biens et des personnes). Selon lui, la filière organisée constitue un potentiel instrument de développement du secteur du bétail en Côte d'Ivoire et le prix du kilo de viande va connaître une baisse.


« Nous allons nous mettre en réseau et dans quelques jours, vous aller constater quelques améliorations sur le marché. La viande sera accessible et saine », a ajouté, le PCA.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


La CAFIBELCI comprend au total, 65 sociétés coopératives dont 32 coopératives de production, 20 de commercialisation et 13 dans le domaine de la transformation. Le Général 2S Soumahoro Gaoussou appelle à un accompagnement de l'Etat pour la modernisation de cette activité.


«Nous attendons de la DOPAF qu'elle joue son rôle et ne soit pas partisane. On lui demande d'encadrer les organisations professionnelles et de les accompagner. Il ne s'agit pas de faire le choix en fonction des individus car l'administration se doit d'être impersonnelle », a-t-il mentionné.


 

Le PCA a enfin salué le ministre Sidi Tiémoko Touré qui a mis en place un comité ad’ hoc pour la création de l'interprofession.


« J'ai rencontré le ministre, je lui ai fait part de mes griefs, l'administration est une machine qui est lente. D'emblée je déteste le fait que ses instructions ne soient pas respectées. A force d'en parler, je suis convaincu qu'il va réagir. Nous l'allons plus nous taire. Mon souhait est que le ministre jette un coup d'œil bienveillant à la DOPAF. Parce que cette structure rame à contre courant », a conclu, le Général 2S.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Le PPA CI choisit Gbagbo pour être candidat en 2025, un cadeau pour Alassane Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Sénégal : Bassirou Faye, un "allié" de la Côte d'Ivoire de Ouattara ?
 
3167
Oui
58%  
 
2133
Non
39%  
 
147
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La Confédération des acteurs de la filière Bétail-viande et lait invite le ministre Sidi Touré à jeter un œil bienveillant à la DOPAF qui ne jouerait pas son rôle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter