Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A Bouna, un Administrateur civil rappelle aux chefs de village qu'ils ne doivent pas se mêler de la politique, mais sera-t-il entendu ?
 

Côte d'Ivoire : A Bouna, un Administrateur civil rappelle aux chefs de village qu'ils ne doivent pas se mêler de la politique, mais sera-t-il entendu ?

 
 
 
 4593 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 01 mars 2023 - 12:48

« La loi 2014 portant statut des rois et chefs traditionnels interdit aux têtes couronnées de ne pas se mêler à la politique. En son article 6, il est stipulé que les rois et chefs traditionnels doivent afficher une neutralité vis-à-vis de la politique. »


Mais le constat fait en Côte d'Ivoire est le non-respect de cette loi par les concernés avec le soutien des hommes politiques.


C’est ce qu’à rappeler le sous-préfet de Youndouo dans le département de Bouna, Région du Boukani (Nord-Est), N’dri Hervé Aliali,  aux chefs du village lors d’une réunion tenue mardi 28 février 2023, rapporte un confrère.


Selon la source, l’Administrateur civil a déploré le fait que dans certains villages, des chefs puissent occuper des fonctions, des secrétaires de section de partis politiques, ou des référents d’hommes politiques, un élément « potentiellement dangereux » pour la cohésion dans ces villages.


 

Pour le Représentant du Président de la République, un chef de village qui fait de la politique en étant militant actif d’un parti aux yeux des habitants, pose de façon indirecte les germes d’une profonde division, et donc expose sa communauté à des tensions, ce qui pourrait lui-même mettre à mal son honorabilité.


Reste désormais à savoir si l’appel du Sous-Préfet de Youndouo sera entendu par les chefs des villages de sa circonscription, à dix (10) mois des élections locales, où ils seront beaucoup sollicités par les potentiels candidats de la région du Bounkani.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
97%  
 
1
Non
0%  
 
146
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A Bouna, un Administrateur civil rappelle aux chefs de village qu'ils ne doivent pas se mêler de la politique, mais sera-t-il entendu ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Et pourtant, ces mêmes rois et chefs traditionnels ont été mobilisés pour soutenir le ''oui'' du rdr lors du référendum de 2016, pour soutenir le 3e mandat du dictateur de sindou au palais présidentiel, sont encore mobilisés pour des journées de reconnaissance ou des ''sabari day'' pour ses actions supposées en faveur du développement et sont même conviés à des meetings et campagnes du rdr où il est annoncé avec des vuvuzela qu'ils sont tous au rhdp.... Si ça, ce n'est pas faire de la politique politicienne... Alors quand ça n'arrange pas le minabilissime mandela de sindou parce que l'opposition les sollicite aussi, ils n'ont pas le droit de faire de la politique, mais quand ça l'arrange lui, il mêle les garants de nos traditions à la politique. Je rappelle à toutes fins utiles que selon la constitution de 2016, le chef de l'État n'a pas le droit d'etre pdt d'un parti politique... La suite, nous la connaissons tous. La constitution est violée dans tous les sens par ce grand démocrate.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter