Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   La CONASU contre « Les sentinelles anti-fraudes électorale » du PPA-CI et demande à Gbagbo d'arrêter de « jeter le discrédit sur les institutions »
 

Côte d'Ivoire : La CONASU contre « Les sentinelles anti-fraudes électorale » du PPA-CI et demande à Gbagbo d'arrêter de « jeter le discrédit sur les institutions »

 
 
 
 4401 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 10 mai 2023 - 09:18

Zanga Coulibaly


En prélude aux élections à venir, le PPA-CI a créé un organe de lutte contre la fraude dénommé «Les sentinelles anti-fraude électorale» (SAFE). «Les sentinelles anti-fraude électorale » n’interviennent pas dans l’organisation du processus électoral et n’interfèrent en aucune manière dans les missions et prérogatives de la CEI.


Zanga Coulibaly, président de la Coalition Nationale pour le Sursaut (CONASU) estime qu'en créant cet organe, le PPA-CI a des intentions inavouées et veut détourner l’attention des acteurs politiques des vraies questions de fond.


«Nous demandons aux acteurs de plutôt miser sur les électeurs et d'arrêter de créer des doutes au sein de la population et de jeter le discrédit sur nos institutions », a indiqué Zanga Coulibaly dans une déclaration en notre possession.


 

Selon lui, l’ancien président de la République et ses militants, à travers leur projet de « lutte contre la fraude », ouvrent la boite de pandore, à quelques mois des échéances électorales et jettent le discrédit sur les institutions de la République.


M. Coulibaly soutient que si le processus n'est pas transparent, cette situation doit se traiter en toute responsabilité dans un cadre légal.


«La CONASU encourage tous les acteurs politiques à privilégier la table de négociation afin de prévenir et dissiper les incompréhensions. Un cadre formel via le dialogue politique est à entretenir », a mentionné, Coulibaly Zanga.


Il n’a aucun doute que les élections seront crédibles, parce que toutes les dispositions sont prises, selon lui, pour éviter la fraude.


« Vu la composition actuelle de la CEI, nous doutons fort d'une possibilité de tricherie. La CONASU se donne les moyens de parcourir les villes de Côte d’Ivoire afin de sensibiliser la population en vue des élections apaisées et le maintien d'un climat de paix et de stabilité avant, pendant et après le processus électoral », a-t-il souligné.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La CONASU contre « Les sentinelles anti-fraudes électorale » du PPA-CI et demande à Gbagbo d'arrêter de « jeter le discrédit sur les institutions »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joperfal
La CONASU peut-elle nous expliquer par quel artifice Dramane est dans son 3eme mandat ? Il faut plutôt faire des propositions afin que le pays ne devienne pas une monarchie "démocratique" que de faire les yeux doux à ceux qui obstinément piétinent la constitution. N'importe quoi.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter