Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, pour la Fed-ACORE, c'est « un désordre et une opacité qui entourent la commercialisation des places du grand marché »
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, pour la Fed-ACORE, c'est « un désordre et une opacité qui entourent la commercialisation des places du grand marché »

 
 
 
 4267 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 22 juillet 2023 - 13:12

Sarah Sanogo présidente de la Fed-ACORE exprimant ses inquiétudes (ph KOACI) 



Dans la salle des mariages de la mairie de Bouaké, ce vendredi 21 juillet 2023, s'est tenue une réunion dite de lancement de commercialisation libre des places du Grand Marché de ladite ville, sous la houlette de son premier magistrat Djibo Nicolas. Au cours de cette rencontre, il était question pour l'autorité municipale d'informer les populations, particulièrement les commerçants, sur le processus mis en place pour réserver une place au sein du nouveau grand marché de Bouaké.


« Jusqu'à présent, la commercialisation des places du marché était orientée envers des commerçants qui étaient dits prioritaires. Leur priorité était définie par rapport à plusieurs critères. Pour ce faire, nous avons consacré les premiers mois à cette commercialisation qui était dirigée. Cela consistait à aller voir ces commerçants dans leur lieu de vente et leur donner une étiquette qu'on appelle contremarque qui faisait d'eux des prioritaires. Avec cette carte prioritaire, ils se rendaient à nos bureaux de commercialisation pour choisir la place (...) J'ai décidé d'ouvrir la commercialisation à tous les commerçants de Bouaké qui désirent avoir une place au grand marché. C'est le lancement que nous venons de faire cet après-midi.» a fait savoir le maire Djibo Nicolas qui estime qu'il est grand temps d'offrir une chance aux nombreux commerçants qui voudraient avoir une place dans le futur grand marché de Bouaké.


 

Prenant part à ce lancement officiel de commercialisation libre des places du Grand Marché de Bouaké, Madame Sarah Sanogo, présidente de la Fédération des Artisans et Commerçants Organisés pour la Relance Économique (Fed-ACORE), qui avaient à ses côtés plusieurs membres de sa Fédération, a exprimé son désaccord suite à la mise en place de ce processus. Selon elle, « c'est un désordre et une opacité qui entourent la commercialisation des places du marché ».


« Il a été exigé des contremarques pour avoir une place au marché. Sur le site du marché de Kennedy, plus de la moitié des commerçants n'ont pas reçu ce papier, pourtant, il fallait aller avec ça pour payer lors de la commercialisation ciblée et fléchée. Sur le site de l'immeuble Kangah, à ce jour, il y a des commerçants qui n'ont pas encore reçu leur contremarque. Le bureau dit qu'on ne vous a pas remis car il n'y avait personne sur place. Il faut le responsable lui-même pour prendre sa carte. Nous sommes dépassés quand on apprend qu'ils sont allés sur une place, et ont remis la contremarque à quelqu'un qui n'était pas le destinataire. Or, ça toujours été dit que cela est interdit. Ajoutant que même le voisin, encore moins l'enfant, ne pouvait pas réceptionner la contremarque pour son parent. Aujourd'hui, voilà ce qu'on nous dit. Aujourd'hui ces personnes-là, qu'est-ce qu'elles font ?


On ne peut parler de commercialisation à toute la population que lorsque les concernés sur les sites à déguerpir et les sites fléchés sont satisfaits. Que la liste de tous ceux qui ont des contremarques soit présentée et connue de tous. Nous demandons au président Alassane Ouattara de revoir ce système car le marché est fait pour la population de Bouaké, dans l'optique de les aider à sortir de la pauvreté. Il faut aller sur le site et voir les listes des contremarques distribuées qui n'ont pas été enregistrées. Si ça existe, qu'ils les fassent sortir. Il faut confondre les commerçants si la mairie est dans la vérité...» a déploré la présidente de la Fed-ACORE.


Il faut noter, les commerçants désireux de réserver une place au Grand Marché de Bouaké, sont invités à faire leur pré-inscription en ligne sur un site mis en place qui sera ouvert le 27 juillet 2023.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, pour la Fed-ACORE, c'est « un désordre et une opacité qui entourent la commercialisation des places du grand marché »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter