Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Lancement du Projet Abidjan Transport du MCC par Patrick Achi, la construction d'un échangeur annoncé au grand carrefour de Koumassi, délai des travaux le 4 août 2025
 

Côte d'Ivoire : Lancement du Projet Abidjan Transport du MCC par Patrick Achi, la construction d'un échangeur annoncé au grand carrefour de Koumassi, délai des travaux le 4 août 2025

 
 
 
 7097 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 20 septembre 2023 - 19:30

Ce mercredi au lancement du Projet Abidjan Transport


Le Programme Compact Côte d'Ivoire est un don du Gouvernement américain à travers son agence, le Millénium Challenge Corporation (MCC). Il est entré en vigueur, le 05 août 2019, pour une durée initiale de cinq ans afin de réaliser deux projets. Il s'agit du projet Compétences pour l'Employabilité et la Productivité (Projet compétences) et du projet de Transport d'Abidjan (Projet Abidjan Transport).


Le Programme Compact Côte d'Ivoire bénéfice d'une année d'extension supplémentaire pour lui permettre de faire face aux effets de la crise de la COVID-19. Avec cette extension, le montant final du don s'élève à 536.740.000 dollars US.


Le Projet Transport à Abidjan (ATP) est un projet structurant du secteur des transports routiers qui vise l'amélioration de la fluidité dans le grand Abidjan et la décongestion de la zone portuaire.


Ce projet comprend l'activité infrastructures de transport qui permettra la réhabilitation de plusieurs axes. Notamment, le Boulevard Valéry Giscard d'Estaing (VGE), construction d'un fly-over au niveau du grand carrefour de Koumassi, le Boulevard du Port/boulevard de Petit-Bassam ( réhabilitation de 8 km de voies, deux voies dans chaque direction) allant du pont Félix Houphouët-Boigny jusqu'au Tri Postal et à la zone industrielle de Vridi pour le boulevard du port, du Tri postal au terminus du bus 19 du boulevard de vridi, du rond-point adjacent du boulevard de Petit-Bassam et le pont de 100 mètres le long du canal de Vridi, la réhabilitation de 7 km du boulevard de la Paix à six voies avec deux voies dans chaque direction et deux voies supplémentaires réservées à la circulation restreinte, enfin la réhabilitation de 8 km de l'autoroute de Yopougon à six voies du pont adjoint /pont ferraille et se terminant au carrefour Gesco.


Le Millennium challenge account Côte d'Ivoire (MCA-Côte d'Ivoire) a été créé par l'ordonnance numéro 2017-820 du 14 décembre. C'est l'entité responsable de la mise en œuvre du Programme Compact au nom du gouvernement ivoirien.


Le lancement du projet Abidjan transport a eu lieu cet après-midi à Koumassi en présence de Jérôme-Patrick Achi, Premier ministre et de Jessica Davis Ba, ambassadeur des USA en Côte d'Ivoire. Sans oublier la présence de plusieurs membres du Gouvernement et du Secrétaire général de la Présidence, le PCA du MCA, Abourahamane Cissé.


En prenant la parole, le Premier ministre a indiqué que « développer nos routes, c'est développer notre économie ainsi que notre productivité. C'est faire avancer les énergies et les initiatives des femmes et des hommes. C'est faciliter leur vie au quotidien, c'est aller vers plus de prospérité. Développer nos routes, c'est faire avancer la Côte d'Ivoire »


Selon, Jérôme Patrick Achi, le secteur des Transports et le secteur routier font face à des enjeux stratégiques en raison des congestions dans la circulation, c'est pourquoi, le gouvernement n'a pas le choix de poursuivre le développement dans ces secteurs, car les questions liées à la mobilité demeurent fondamentales pour le développement du pays en général et pour la capitale économique en particulier.


 

« Les travaux de grande envergure vont changer le visage de la métropole et cela touche toutes les communes. Les routes, les échangeurs font d'Abidjan, le symbole d'une nouvelle Afrique moderne, pleine d’énergie et dynamisme, porteuse de perspectives et de croissance quasi infini. L’état de Côte d'Ivoire bénéficie du soutien financier d’alliés précieux et fidèles, je remercie le gouvernement des États-Unis d'Amérique », a conclu, le Premier ministre.


Le projet Abidjan Transport vise à désengorger Abidjan en réduisant les coûts de transport et améliorer l'efficacité des entreprises et il est financé par le peuple américain. Selon, Jessica Davis Ba, Ambassadeur des USA en Côte d'Ivoire, ce sont 17 agences gouvernementales qui collaborent étroitement avec son pays et qui reçoivent la formation et les équipements nécessaires pour fournir un soutien technique indispensable à l'entretien de l'ensemble du réseau routier.


« Notre partenariat améliore considérablement la mobilité et la sécurité du véhicule et du piéton. Le projet Abidjan Transport, ce sont des centaines d'emplois créés pour les Ivoiriens. La Côte d'Ivoire et les États-Unis travaillent ensemble pour investir dans le capital humain pour promouvoir la paix et assurer la prospérité pour tous. Notre partenariat est basé sur la collaboration, l'apprentissage mutuel et le renforcement des liens des deux nations », a précisé, l'Ambassadeur.

Abourahamane Cissé, Secrétaire général de la Présidence, Président du Conseil d'administration du MCA, a félicité toute l'équipe de MCA Côte d'Ivoire avec à sa tête la Directrice générale par intérim pour l'important travail accompli.


« Ce travail doit se poursuivre et même être accéléré. Nous devons accélérer le Programme afin de respecter les délais, parce que le Programme compact prendra fin le 4 août 2025. Nous avons jusqu'au 4 août 2025 pour réaliser les travaux, je vous rassure que vous avez tout notre soutien afin de pouvoir mener à bien votre mission », a-t-il ajouté.


Abourahamane Cissé a lancé un message à l'endroit des directeurs des entreprises de travaux, les exhortant à terminer les travaux dans les délais et à respecter les normes de qualité des infrastructures à réaliser


« J'ai un message à l'attention des entreprises qui vont réaliser les travaux. Messieurs les directeurs des entreprises de travaux. Je vous félicite ainsi que l'ingénieur de supervision d'avoir été sélectionnés suite à l'appel d'offre international qui a été lancé pour contribuer au développement de notre réseau routier. Je vous invite, conformément à vos engagements, à respecter non seulement les normes de qualité des infrastructures, mais aussi les délais convenus pour leur livraison, c’est-à-dire avant la fin du mois de juin 2025. Rendez-vous en juillet 2025 pour l'inauguration de ces ouvrages », a-t-il mentionné.


Le volet Transport du concours des USA, d’un montant de 292 millions de dollars américain (correspondant à environ 179 milliards FCFA), vise à accroître la compétitivité de la ville d’Abidjan en tant que pôle de croissance du pays en améliorant la fluidité du trafic routier.


Amédé Koffi Kouakou, ministre de l'Equipement et de l'entretien routier a salué la réalisation de l'échangeur du grand carrefour de Koumassi situé à un point névralgique sur le Boulevard Valéry Giscard D’Estain qui draine quotidiennement plus de 100 000 véhicules et permet de desservir les communes de Marcory, de Port Bouët et le quartier de Biétry.


 

L’aménagement retenu pour ce fly-over est un ouvrage d’art de type « toboggan » qui permettra de survoler le carrefour. Il est constitué de deux (02) tabliers séparés portant chacun 2 voies de circulation de largeur unitaire de 3,30 mètres et une bande dérasée. L’ouvrage a une longueur totale de 387 mètres dont 257 mètres pour l’ouvrage principal et 130 mètres de remblais d’accès réalisés suivant la technique de la terre armée. La structure de l’ouvrage est constituée de poutres préfabriquées en béton précontraint, transportées puis posées sur le site de l’ouvrage. Les fondations de l’ouvrage sont des pieux de 1,2 mètre de diamètre et forés chacun à environ 26 mètres de profondeur.


Selon le ministre Amédé Koffi Kouakou, sous l’ouvrage sera aménagé un carrefour de type « place carrée » portant à la fois des aménagements paysagers et permettant le rétablissement de tous les flux de circulation existants actuellement.


« Le projet comporte aussi un volet consacré aux déplacements de réseaux, à la reprise de l’assainissement, de toute la signalisation et de l’éclairage public. D’un coût total de 15 963 833 400 FCFA HT, ces travaux seront réalisés par l’entreprise ROWAD MODERN ENGINEERING qui a été sélectionnée à l’issue d’un appel d’offres international. Le délai prévu est de 23 mois et l’ensemble de ces travaux s’exécuteront sous la supervision du Groupement NRV/GAUFF/GOPA en tant que mission de contrôle », a précisé, le ministre de l'Equipement et de l'entretien routier », a-t-il souligné.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Ces travaux vont certainement engendrer des perturbations de trafic aux heures de pointes. Le ministre a indiqué que cette situation constitue l’une des préoccupations majeures pour les principales structures dont les activités sont impactées négativement par les congestions au niveau de ce carrefour.


Amédé Koffi Kouakou a par conséquent invité tous les acteurs à l’effet de mettre en place un plan de circulation cohérent qui puisse amenuiser les gênes liées à ces travaux et veut compter sur l’indulgence de tous les usagers et les inviter surtout au strict respect du plan de circulation qui sera mis en place.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lancement du Projet Abidjan Transport du MCC par Patrick Achi, la construction d'un échangeur annoncé au grand carrefour de Koumassi, délai des travaux le 4 août 2025
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
lasak
M le Premier Ministre. Urgence Bingerville! Urgence Bingerville! Urgence Bingerville! LA PRIORITE DES PRIORITE EST DE SAUVER LES HABITANTS DE BINGERVILLE. IL FAUT IMMEDITEMENT COMMENCER LES TRAVAUX DU PONT BINGERVILLE- ABIDJAN SUD. Cet échangeur de Koumassi bien que nécessaire, peut attendre. M le PM, ayez pitié. Pitié. Pitié!! ce n'est plus de la souffrance, c'est une corvée, une punition collective. N'en pouvons plus!!!
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter