Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Partielles du samedi et actes de violences signalés à Tiassalé,  le Cercle de Réflexion Engagés Pour la République (EPR) appelle à des élections apaisées
 

Côte d'Ivoire : Partielles du samedi et actes de violences signalés à Tiassalé, le Cercle de Réflexion Engagés Pour la République (EPR) appelle à des élections apaisées

 
 
 
 4910 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 28 novembre 2023 - 15:39

Sanogo Abraham Solomann, président du mouvement EPR (Ph) 


Les élections partielles des Municipales et Régionales se tiendront le samedi 02 décembre 2023, comme annoncé par la Commission Électorale Indépendante (CEI).


L’opinion redoute des troubles dans certaines circonscriptions cela a été le cas le 02 septembre dernier. 


Le Cercle de Réflexion Engagés Pour la République (EPR) un mouvement proche du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) s'invite dans les élections partielles municipales et régionales à venir, après les violences signalées en pleine campagne dans la commune de Tiassalé, comme rapporté par plusieurs sources. 


Dans une déclaration transmise ce mardi 28 novembre 2023, son président Sanogo Abraham Solomann appelle à un scrutin apaisé.


 

Pour rappel, les élections partielles du samedi prochain, se tiendront à San-Pedro, Tiassalé, Sarhala, Gohitafla, Dabakala, Ferkessédougou, Koumbala, Oumé, Kouibly et la région du Guemon.


Donatien Kautcha, Abidjan 


Ci-dessous l’intégralité de la déclaration, Cercle de Réflexion Engagés Pour la République(EPR)...


Suite à une décision du Conseil d’Etat, les élections municipales et régionales du 2 septembre 2023 seront reprises le samedi 2 décembre prochain dans dix localités. A savoir San-Pedro, Tiassalé, Sarhala, Gohitafla, Dabakala, Ferkessédougou, Koumbala, Oumé, Kouibly et la région du Guemon. La campagne pour ces élections a démarré le samedi 25 novembre 2023 à 00 heure. Selon des informations relayées par des médias, des actes de violences ont été signalés dans des localités. Notamment à Tiassalé, où les affiches d’un candidat en l’occurrence Alpha Sanogo du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), ont été saccagées. Ses affiches ont été saccagées le dimanche 26 novembre à Niamoué, village communal par des inconnus. Nous saisissons cette opportunité pour lancer un appel à une campagne apaisée. De tels actes n’honorent pas la Côte d’Ivoire, qui depuis l’accession d’Alassane Ouattara à la magistrature suprême a fait un pas de géant pour la promotion de la démocratie dans notre pays. Il faut donner à tous les candidats la possibilité de battre campagne sur l’étendue du territoire géographique qui concerne sa circonscription électorale. Afin de donner à chacun toutes les chances de se faire élire. Le président de la Commission électorale indépendante (CEI) n’a de cesse de dire que la campagne est un « jeu de séduction ». Il revient donc aux candidats de porter leur choix sur celui qui les aura séduits par son programme. Mais encore faut-il battre campagne sur toute l’étendue de les circonscriptions électorales sans heurts ni violence. En clair, il est question d’offrir à tous, toutes les chances de se faire connaitre, de faire connaître le programme de société de chacun et de s’offrir la chance de se faire élire par les électeurs. 

En tant mouvement citoyen proche du RHDP, nous appelons tous naturellement les électeurs à apporter leur soutien aux candidats désignés officiellement par le parti, uniquement ceux qui ont été choisis par le parti je le précise bien. Vous devez vous mettre en ordre de bataille pour la victoire des candidats issus du RHDP. Ni plus, ni moins. Le parti des Houphouëtistes doit confirmer sa place de leader dans le microcosme politique ivoirien. Vous, les militants vous l’avez démontré aux cours des récentes élections municipales, régionales et sénatoriales. Un geste qui traduit votre soutien au programme de gouvernement d’Alassane Ouattara, qui a contribué à un impressionnant développement du pays en un peu plus de 10 ans de pouvoir. Vous devez confirmer ce soutien et cette adhésion à travers ces élections partielles par un vote massif des candidats du parti. Je sais pouvoir toujours compter sur votre engagement militant et surtout votre foi en l'avenir de notre beau pays. Je vous remercie.      


 

 Sanogo Abraham Solomann, Président National d'EPR ENSEMBLE CHOISISSONS LA CÔTE D'IVOIRE.




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La présence militaire française est-elle un atout pour l'attractivité du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le franco-ivoirien Emerse Faé confirmé entraineur des éléphants, bonn...
 
6607
Oui
89%  
 
710
Non
10%  
 
112
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Partielles du samedi et actes de violences signalés à Tiassalé, le Cercle de Réflexion Engagés Pour la République (EPR) appelle à des élections apaisées
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter