Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : COP 28, Tiémoko Koné annonce que le Pays est prêt à émettre des crédits carbone, grâce à la forêt de Taï
 

Côte d'Ivoire : COP 28, Tiémoko Koné annonce que le Pays est prêt à émettre des crédits carbone, grâce à la forêt de Taï

 
 
 
 3614 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 02 décembre 2023 - 19:54


Le Vice-Président de la République a pris la parole au Sommet Mondial sur l’Action Climatique dans le cadre de la COP28, à Dubaï.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Comme annoncé, le Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, Chef de la délégation ivoirienne à la 28ᵉ Conférence des Parties des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP28), réunie à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis, a pris la parole, ce samedi 2 décembre 2023, au cours du Segment de Haut niveau réservé aux Déclarations des Chefs d’Etat et de Gouvernement.


Au nom du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, qu’il représente à Dubaï, son homme de confiance s’est réjoui de la tenue de la COP 28, au moment où la planète connaît une période cyclique de réchauffement après celle de refroidissement.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Face à ce constat naturel, le numéro deux ivoirien a salué l’adoption, aux premières heures des travaux de la COP 28, du Fonds pour les Pertes et Dommages, et appelé la communauté internationale à mettre tout en œuvre, afin que ce Fonds, qui suscite tant d’espoirs, soit à la hauteur des attentes des pays les plus vulnérables.


Poursuivant, le VPR a déploré le maigre bilan de l’application de l’Accord de Paris, marqué par le non-respect des engagements des Etats en matière de réduction des gaz à effet de serre ; ce qui n’a pas permis de limiter le réchauffement de la terre en dessous de 2° Celsius.


 

L'ancien Gouverneur de la Bceao a, sur ce constat, tiré la sonnette d’alarme, estimant que le temps nous est désormais compté, et que les pays développés doivent résolument décarboner leurs économies, et tenir leurs engagements en matière de financements climatiques à l’égard des pays en développement.


Pour lui, la COP 28 est une opportunité pour renouer avec les objectifs fixés à Paris en 2015, afin d’inverser la trajectoire actuelle du réchauffement de la planète, et sortir de l’inaction climatique qui plombe les nouveaux business issus de ce thème.


Évoquant le cas spécifique de la Côte d'Ivoire, Tiémoko Koné a affirmé que le Pays respecte ses engagements au titre de l’Accord de Paris, et a décidé d’amplifier son action climatique, notamment par la poursuite satisfaisante de l’objectif national de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 30,41 % à l’horizon 2030, contre 28,25 % anciennement.


Le Chef de la délégation ivoirienne à la COP 28 a ajouté que les actions de la Côte d'Ivoire en faveur du climat se traduisent également par l’accélération de la transition énergétique du pays, en vue de porter à 42 % la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique d’ici à 2030.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Tiémoko Koné a indiqué que dans cette perspective, plusieurs projets sont en cours de réalisation dans les domaines du solaire, de la biomasse et de l’hydroélectricité à travers toute la Côte d’Ivoire.


Il a cité, entre autres projets, la livraison, au plus tard en 2025, de la première centrale biomasse qui produira 46 Mégawatts d’électricité, et réduira de 4,5 millions de tonnes les émissions de gaz carbonique, au cours des 25 prochaines années.


 

Le Vice-Président a également évoqué les efforts de la Côte d’Ivoire pour la reconstitution de son patrimoine forestier et l’agriculture zéro carbone, de sorte que le pays est aujourd’hui prêt à émettre des crédits carbone, grâce à la forêt de Taï, qui dispose d’une forte capacité de séquestration de carbone.


À la suite de sa déclaration lors du Sommet de Haut niveau, le Vice-Président de la République s’est également exprimé au cours d’un autre événement consacré à l’Industrialisation Verte en Afrique, en présence de plusieurs de ses pairs africains.


Le Chef de la délégation ivoirienne à la COP 28 a rappelé qu’il n’y a pas de solution miracle et qu’il n’y a pas beaucoup d’autres choix que d’aller résolument vers une économie verte, si l’Afrique et le monde veulent freiner le réchauffement climatique et toutes ses conséquences.


Notons qu’en marge des activités de ce jour, à Dubaï, le Vice-Président de la République a eu plusieurs entretiens, notamment avec les Présidents de la République du Sénégal, Macky Sall, de Madagascar, Andry Rajoelina, et avec la Directrice des Opérations de la Banque Mondiale, Mme Bjerde.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La présence militaire française est-elle un atout pour l'attractivité du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le franco-ivoirien Emerse Faé confirmé entraineur des éléphants, bonn...
 
6607
Oui
89%  
 
710
Non
10%  
 
112
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : COP 28, Tiémoko Koné annonce que le Pays est prêt à émettre des crédits carbone, grâce à la forêt de Taï
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
-J'ai l'impression qu'on fait tout, pour donner un peu de visibilité et de poids à ce vice-président qui me donne tous les signes d'être plus nul que le titulaire du Phd. Il fait des rencontres par-ci par-là, sans nous dire exactement le contenu et l'intérêt pour la CIV de ces rencontres. -Ne le connaissant très bien, j'ai encore en tête, une de ses interviews sur le fcfa. Alors là, il m'a donné le sentiment d'être d'une nullité à couper le souffle. Dramane a ses défauts mais il peut s'imposer quelquefois par son esbroufe. Le VPR n'a pas tout ça et on essaye de le "monter" artificiellement pour assurer la relève...pfff !!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter