Niger Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo-Niger : Le Général Tiani à Lomé à deux jours du sommet de la CEDEAO, enjeux de la visite
 

Togo-Niger : Le Général Tiani à Lomé à deux jours du sommet de la CEDEAO, enjeux de la visite

 
 
 
 4693 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 08 décembre 2023 - 16:07

Le Général Abdourahamane Tiani et le Pressent Faure Gnassingbé.(ph)


Le Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) au Niger, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani a effectué le vendredi 08 décembre 2023 une visite de travail et d’amitié à Lomé au Togo chez le Président togolais Faure Gnassingbé.


Selon la présidence nigérienne, cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre le Niger et le Togo et permettra aux deux chefs d’État d’échanger sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun.


En attendant le communiqué officiel de la visite, l’on peut s’attendre à une évolution sur la recherche des solutions, voire des concessions qui pourront aboutir à une normalisation au Niger.


Cette visite est la première pour le Général Tiani dans un pays membre de plein droit de la CEDEAO depuis le coup d’Etat du 26 juillet dernier. Elle intervient au lendemain du rejet par la Cour de justice de la CEDEAO de la plainte du Niger pour la levée des sanctions imposées par la Communauté au pays suite au Coup d’Etat.


 

Enjeux de la visite.


Sur les probables enjeux de la visite de leader du CNSP au Togo, soulignons que sa sortie à Lomé intervient à deux jours de la tenue du sommet de la CEDEAO dimanche prochain au Nigeria.


Justement, à propos de ce sommet prévu pour le dimanche 10 décembre au Nigeria, il est attendu que des sujets ayant trait à la situation au Niger, surtout la libération du Président déchu Mohamed Bazoum, soient débattus par les chefs d'Etats de l;a CEDEAO.


La situation qui a prévalu depuis le coup d’Etat au Niger puisse connaitre un début de dénouement. La situation a été marquée entre autres par des sanctions économiques imposées sur le Niger, l’exigence à libérer et réintégrer Bazoum dans ses fonctions et une menace d’intervention militaire de la Communauté.


Avec le temps qui s’écoule et des développements qui se sont suivis au Niger et au-delà dans la sous-région, il est fort probable que la CEDEAO révise sa position et ses exigences dans l’intérêt supérieur du peuple nigérien pour un retour à la normale au Niger.


 

Entre-temps, la CEDEAO avait réussi par le biais des leaders religieux nigérians à nouer et à initier des discussions avec le CNSP, mais la démarche est restée inachevée. L’Algérie, qui est contre toute option militaire au Niger, a aussi tenté une médiation, mais elle n’a pas réussi à rassembler toutes les parties.


À la tête du Niger depuis le 26 juillet 2023, le Général Tiani s’est tourné en début novembre dernier vers le Togo pour qu’il puisse jouer le médiateur dans ses négociations avec la communauté internationale.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Liberer des criminels sous l'égide de la "réconciliation", bonne innitiative ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La présence militaire française est-elle un atout pour l'attractivité...
 
3132
Oui
57%  
 
2229
Non
41%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo-Niger : Le Général Tiani à Lomé à deux jours du sommet de la CEDEAO, enjeux de la visite
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter