Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Promotion de la riziculture, Amadou Coulibaly: « La Côte d'Ivoire dispose d'un potentiel de 300 000 hectares à irriguer pour produire du riz»
 

Côte d'Ivoire : Promotion de la riziculture, Amadou Coulibaly: « La Côte d'Ivoire dispose d'un potentiel de 300 000 hectares à irriguer pour produire du riz»

 
 
 
 3779 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 09 décembre 2023 - 10:20



Amadou Coulibaly, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, a présidé, jeudi, au Plateau, la cérémonie de sortie du nouveau riz N’Zrama de Diabo.


Malgré ses efforts de production annuelle estimée à 1 200 000 tonnes de riz, la Côte d’Ivoire doit encore produire 800 000 tonnes pour combler son déficit et atteindre ses objectifs d’autosuffisance à l’horizon 2030. Pour Amadou Coulibaly, la Côte d’Ivoire a pris le pari d’être autosuffisante en riz, conformément à la vision du Président de la République, qui est résolument engagé à transformer structurellement le pays par l’industrialisation.  


Le ministre de la Communication a tenu ces propos, jeudi 7 décembre, à la cérémonie de sortie du nouveau riz N’Zrama de Diabo, à l’auditorium de la Chambre de commerce et d’industrie (Cci) au Plateau. Le président de la manifestation a indiqué que la Côte d’Ivoire dispose d’un potentiel de 300 000 hectares à irriguer pour produire du riz local et booster durablement la filière. Amadou Coulibaly a ajouté qu’au-delà des objectifs d’autosuffisance, il faudra que la Côte d’Ivoire relève le défi de la commercialisation de sa production locale. D’où le projet de création d’une bourse du vivrier, pour assurer l’équilibre et un meilleur écoulement des produits vivriers et céréaliers. L’autorité gouvernementale s’est, par ailleurs, félicitée de la volonté d’autonomisation des femmes de Diabo. 


 

La représentante résidente d’Onu femmes, Antonia Ngabala Sodomon, et l’ambassadeur du Sénégal en Côte d’Ivoire, El Hadji Daouda Niang, ont, tour à tour, salué le modèle de réussite des femmes coopératrices de l’association Diabo ville émergente (Dve). Ils ont insisté sur la nécessité de soutenir cette organisation féminine qui, par ses activités, contribue à l’autosuffisance alimentaire de la Côte d’Ivoire. 


La présidente de l’association Diabo ville émergente, Rebecca Yao a relevé que le thème de l’événement « La riziculture instrument de croissance économique, de sécurité alimentaire et d’autonomisation de la Femme », cadre avec l’ambition de son organisation de jouer sa partition dans le processus de développement de la Côte d’Ivoire. « Les femmes, qui représentent 43% de la main d’œuvre agricole, peuvent être des acteurs économiques de grande importance. Elles peuvent jouer un rôle crucial dans le maintien de la sécurité alimentaire des ménages, en tant que productrices agricoles, gérantes d'exploitations, transformatrices, négociantes, travailleuses salariées et entrepreneures », a argué la cheville ouvrière de l’événement. 


Les festivités de la sortie du nouveau riz N’Zrama se poursuivent ce samedi 9 et dimanche 10 décembre à Diabo. 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La présence militaire française est-elle un atout pour l'attractivité du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le franco-ivoirien Emerse Faé confirmé entraineur des éléphants, bonn...
 
6607
Oui
89%  
 
710
Non
10%  
 
112
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Promotion de la riziculture, Amadou Coulibaly: « La Côte d'Ivoire dispose d'un potentiel de 300 000 hectares à irriguer pour produire du riz»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Mesmin Konin
Cet homme est ministre de l information est le moins informe des Ivoiriens. Il y a 2 mois le DG du Cnra parlait d une consomation de 2.4 million de tonnes. Un autre article de koaci parlait meme d une importation de plus de 1 million de tonnes avec une production locale d environ 1.2 million de tonnes mais il parle de 800 milles tonnes a produire pour combler un deficit. Qu entend il par deficit ou il sait pas calculer?
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter