Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Présidentielle 2024, les avocats de l'Etat s'opposent à la réintégration d'Ousmane Sonko
 

Sénégal : Présidentielle 2024, les avocats de l'Etat s'opposent à la réintégration d'Ousmane Sonko

 
 
 
 3820 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 16 décembre 2023 - 12:22

Ousmane Sonko



Les avocats de l'état sénégalais contestent la réintégration de l'opposant Ousmane Sonko sur les listes électorales et annoncent leur intention de se pourvoir en cassation.


Jeudi, le tribunal de Dakar a ordonné à Dakar la réintégration sur les listes électorales d'Ousmane Sonko, rouvrant la voie à la candidature de l'opposant emprisonné à la présidentielle de février 2024. 


 

Nouveau rebondissement dans cette affaire qui est loin d'être terminée. Les avocats de l'Etat qui contestent cette décision de justice ont annoncé leur intention d'introduire un recours auprès de la Cour suprême.


"L’Etat du Sénégal, se fondant sur les dispositions pertinentes des articles L.45 et suivants du Code électoral, entend user de son droit de recours par l’introduction d’un pourvoi en cassation », a écrit le collectif des avocats de l’Etat. La réintégration de Ousmane Sonko, selon eux devra attendre jusqu’à épuisement de toutes les voies de recours.


« En conséquence, la décision du Tribunal d’Instance de Dakar n’étant pas définitive, ni exécutoire, Ousmane SONKO reste radié desdites listes jusqu’à ce que la cause soit définitivement jugée », a écrit le collectif des avocats de l’Etat.


 Pour Me Ciré Clédor Ly, l'un des conseils de Sonko , l'État pouvait déposer un recours devant la Cour suprême, mais ce recours n'est pas suspensif. "Le code électoral est très clair. Lorsque le juge rend sa décision, cette décision doit être immédiatement exécutée", a-t-il assuré.


Adversaire sérieux du Président Macky Sall qui contre toute attente à renoncer à se présenter, l'opposant sénégalaise Ousmane Sonko fait face à des ennuis judiciaires depuis 2021.


Condamné à deux ans dans une affaire de moeurs,il a été écroué fin juillet sous d'autres chefs d'inculpation, dont appel à l'insurrection, association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et atteinte à la sûreté de l'État.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
151
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Sénégal : Présidentielle 2024, les avocats de l'Etat s'opposent à la réintégration d'Ousmane Sonko
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter