Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La CEDEAO et l'UEMOA annoncent un festival à Abidjan, les organisateurs reçus par le ministre des Affaires étrangères en présence de son homologue de la Culture
 

Côte d'Ivoire : La CEDEAO et l'UEMOA annoncent un festival à Abidjan, les organisateurs reçus par le ministre des Affaires étrangères en présence de son homologue de la Culture

 
 
 
 1364 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 février 2024 - 20:01


Léon Kacou Adom, ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, a accordé une audience, ce lundi 5 février 2024 à son cabinet, à Françoise Remarck, ministre de la Culture et de la Francophonie qui avait à ses côtés, Fatou Sarr, Commissaire chargé du genre de la CEDEAO, Mamadu Sérifo Jaquité, Commissaire chargé du développement humain de l'UEMOA .


Cette rencontre a porté essentiellement sur la tenue en Côte d'Ivoire du 28 septembre au 5 octobre 2024 d’ECOFEST, premier festival culturel ouest-africain, porté par la CEDEAO et l’UEMOA.


Au sortir de cette rencontre, la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck a affirmé que son homologue des Affaires étrangères est favorable à l'organisation d'un tel évènement autour de la culture avec les acteurs culturels de renom, en Côte d'Ivoire pour utiliser toutes les infrastructures et héritages de la CAN.


La CEDEAO et l’UEMOA sont des institutions pour le peuple. Pour Françoise Remarck, l’ECOFEST est une opportunité pour démontrer que l'idée de « la CEDEAO des populations et l’UEMOA des populations » est également une réalité à travers la culture.


 

La Côte d'Ivoire abrite cette première édition grâce à l'accord d'Alassane Ouattara, président de la République. C’est pourquoi, Fatou Sarr, Commissaire chargé du genre de la CEDEAO a tenu à rendre hommage au chef de l'Etat ivoirien.


Au-delà de la question de la culture, la dimension donnée a cet évènement, est l’intégration, la cohésion sociale, la construction de l’espace commun partagé et également accompagner l'économie de la culture qui jouera un rôle important dans le PIB des Etats. La Commissaire chargée du genre de la CEDEAO a réaffirmé la volonté de l'institution sous-régionale de faire de l’ECOFEST une activité décentralisée.


L’ECOFEST est co-organisé par la CEDEAO et l’UEMOA, et l’édition ivoirienne permettra de montrer à l’ensemble des communautés, la réalité de la CEDEAO et de l’UEMOA des peuples.


A travers l’organisation de cette première édition en Côte d'Ivoire, les organisateurs visent plusieurs objectifs. Il s'agit de transformer, mettre en évidence tous les aspects culturels de l'espace communautaire, l’UEMOA des peuples, la CEDEAO des peuples, faire de la culture un levier économique, afin de permettre aux acteurs de la culture de vivre de leur métier.


Mamadu Sérifo Jaquité, Commissaire chargé du développement humain de l’UEMOA, s’est dit rassuré de l'atteinte de ces objectifs à l'occasion de cette 1ʳᵉ Edition de l’ECOFEST qui se tient en Côte d’Ivoire.


 

Le Ministre Léon Kacou Adom a rassuré son homologue de la Culture et ses invités que son département jouera pleinement son rôle pour la réussite de l'organisation de ce festival qui est un élément rassembleur et fédérateur voulu par la CEDEAO et l’UEMOA qui se tiendra en Côte d'Ivoire.


En clair, le ministère des Affaires Etrangères est prêt à jouer sa partition pour la réussite de cet important évènement.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La CEDEAO et l'UEMOA annoncent un festival à Abidjan, les organisateurs reçus par le ministre des Affaires étrangères en présence de son homologue de la Culture
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Pour le peuple ? Et puis c'est comme ça vous traitez vos membres ? On ne dirait pas. Et puis tout d'un coup un Festival ? Y a t il embargo dans les textes ? Je vais essayer de lire les textes voir. Nous le peuple on ne comprends pas tout ça.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter