Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Yopougon, le mystère qui entoure le décès du jeune Dédi Gahoudi, ses camarades accusent d'une mort par sodomie, le corps sous séquestre
 

Côte d'Ivoire : Yopougon, le mystère qui entoure le décès du jeune Dédi Gahoudi, ses camarades accusent d'une mort par sodomie, le corps sous séquestre

 
 
 
 9299 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 09 février 2024 - 10:12

Le défunt Franck Gahoudi



Le jeune Franck Gahoudi Okito Dédi, bien connu des riverains du quartier Toit Rouge de Yopougon a rendu l'âme le 5 février 2024.

Dans cette quiétude apparente du quartier Toit Rouge à Yopougon, un événement tragique a secoué les fondements du bon vivre ensemble dans la cité.


En effet, dans la nuit du 27 janvier 2024, Franck Dédi Gahoudi Okito, un jeune homme de 27 ans, a été confronté à un destin funeste, laissant derrière lui un réseau complexe de mystères et de questions sans réponse.


Une enquête qui s'attache à explorer les méandres de cette tragédie, éclaircir les zones d'ombre et à découvrir la vérité qui se cache derrière le drame qui a bouleversé la vie de Franck Okito et de ceux qui l'ont aimé.


Comme rapporté à KOACI par plusieurs sources bien introduites, la nuit du samedi 27 janvier 2024 a débuté comme tant d'autres pour le jeune Gahoudi qui résidait avec sa grand-mère dans le quartier Toit Rouge.


 

Sortant de chez lui dans les premières heures du matin, Okito a contacté sa grand-mère pour annoncer son retour, mais il n'est jamais rentré. Ce n'est que le lendemain après-midi que sa grand-mère a été informée de sa présence, inconscient, à proximité de leur domicile, déclenchant ainsi une série d'événements qui allait changer leur vie à jamais.


La découverte de Franck Okito dans un état critique a suscité des soupçons au sein des habitants de Toit Rouge,, alimentés par des accusations portées contre un individu nommé B. Cyrille, connu pour son homosexualité. Les témoignages des habitants ont suggéré que B. Cyrille aurait drogué et agressé sexuellement Okito avant de le laisser dans un état de coma. Cependant, les détails entourant ces allégations étaient flous et sujets à controverse, ouvrant la voie à une enquête approfondie pour démêler la vérité.


Face à l'ampleur de l'affaire, la police a lancé des investigations pour faire toute la lumière sur les événements de cette nuit tragique. Les examens médicaux ont été réalisés pour corroborer les allégations d'agression sexuelle, mais les résultats étaient mitigés, laissant planer le doute sur la version des faits avancée par les témoins. Les déclarations contradictoires et les pièces manquantes du puzzle ont compliqué davantage la tâche des enquêteurs, rendant la quête de vérité encore plus ardue.


Avec la mort de Franck Gahoudi Okito, la quête de justice est devenue une priorité pour sa famille et les habitants du quartier populaire de Toit Rouge. La justice a ordonné la mise sous séquestre du corps dans l'espoir de trouver des réponses à un mystère qui continue de hanter le quartier Toit Rouge. Cependant, les obstacles sur le chemin de la justice étaient nombreux, entre les déclarations contradictoires, les preuves insuffisantes et les zones d'ombre persistantes.


La tragédie de Franck Gahoudi demeure une énigme complexe, marquée par des éléments troublants et des vérités difficiles à discerner.


 

L'enquête donnera des résultats escomptés ? En tout cas, à Yopougon, les amis de Franck Gahoudi ont honoré sa mémoire et espèrent que les zones d'ombre qui persistent dans cette tragédie inexplicable pourront être élucidées.




Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Yopougon, le mystère qui entoure le décès du jeune Dédi Gahoudi, ses camarades accusent d'une mort par sodomie, le corps sous séquestre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter