Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Secteur de l'immobilier, la SFI compte appuyer un projet de construction de 5000 logements, plus de 125 milliards fcfa investis dans le secteur privé en 2023
 

Côte d'Ivoire : Secteur de l'immobilier, la SFI compte appuyer un projet de construction de 5000 logements, plus de 125 milliards fcfa investis dans le secteur privé en 2023

 
 
 
 3503 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 18 mars 2024 - 21:00

Mambé et Pimenta lundi à Abidjan


Une délégation de la Société Financière Internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale chargée du financement du secteur privé dans les pays en voie de développement conduite par Sérgio Pimenta, vice-président pour l'Afrique a été reçue ce lundi 18 mars 2024 par le Premier ministre, ministre des Sports et du Cadre de Vie, Robert Beugré Mambé.


Au cours de la rencontre, la délégation de la SFI a fait le point des opérations de l'institution financière en Côte d'Ivoire au Premier ministre, Robert Beugré Mambé.


Selon Sérgio Pimenta, vice-président de la SFI pour l’Afrique, au cours de l’année 2023, l'Institution financière a financé le secteur privé ivoirien pour un montant de 210 millions de dollars américains, soit plus de 125 milliards FCFA.  


 

« Je pense que cette année fiscale qui va se terminer dans quelques mois, nous devons atteindre la barre des 400 millions de dollars, donc quasiment le double de nos opérations », a ajouté Sérgio Pimenta. Il a, à l'occasion, réaffirmé l’engagement de la SFI à renforcer son soutien au secteur privé ivoirien, à la croissance économique et à la création d'emplois.


Le vice-président de la SFI pour l’Afrique a énuméré les secteurs couverts par les investissements. Il a cité les secteurs de l'énergie, de l’agriculture, des nouvelles technologies. En plus de ces secteurs, comme l'a indiqué le Vice-président, la SFI a soutenu les petites et moyennes entreprises. Il a annoncé que les secteurs du développement des marchés des capitaux, l’habitat ou l’immobilier sont inscrits sur la liste des secteurs prioritaires à financer par l'Institution financière.


Selon lui, la part du financement dépendra vraiment des différentes opportunités. « Nous travaillons actuellement sur un partenariat public-privé sur le secteur du logement accessible. Et c'est ce genre de secteur que nous voulons soutenir pour pouvoir apporter dans ce cas-là 5 000 logements. Ce qui est déjà un premier pas pour ce projet que nous pourrons plus tard porter à une plus grande échelle », a expliqué, Sérgio Pimenta.


Il a promis au Premier ministre qui souhaite que le montant des investissements double, que les équipes de la SFI travailleront conjointement avec celles de la Banque mondiale pour mieux soutenir le secteur privé en Côte d'Ivoire.


Notons qu’au cours de cette rencontre, le Premier ministre avait à ses côtés, le ministre de l'Économie, du Plan et du Développement, Nialé Kaba et celui des Finances et du Budget, Adama Coulibaly. Le séjour du vice-président de la SFI pour l’Afrique s’achève ce mardi 19 mars.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Secteur de l'immobilier, la SFI compte appuyer un projet de construction de 5000 logements, plus de 125 milliards fcfa investis dans le secteur privé en 2023
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter