Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bingerville, tensions à l'école régionale d'agriculture, course poursuite entre élèves et forces de l'ordre, voici les revendications
 

Côte d'Ivoire : Bingerville, tensions à l'école régionale d'agriculture, course poursuite entre élèves et forces de l'ordre, voici les revendications

 
 
 
 10645 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 20 avril 2024 - 12:58

forces de l'ordre et étudiants de l'Era-Sud à Bingerville ce samedi (Ph KOACI)



Une matinée de ce samedi 20 avril 2024 perturbée à l'École Régionale d'Agriculture (ERA-SUD) de Bingerville.


En effet, comme sur place constaté, la journée a été brusquement interrompue par l'intervention musclée des forces de l'ordre.


Aux premières lueurs de l'aube, un déploiement massif des forces de l'ordre a encerclé l'établissement, déclenchant une confrontation tendue avec les élèves qui avaient érigé leur quartier général dans les enceintes de l'école.


Ce qui aurait dû être un jour ordinaire d'étude s'est transformé en un théâtre de tensions et de débordements. Les élèves, arborant des pancartes revendicatives et criant des slogans enflammés, ont été sommés de quitter les lieux sous peine de sanctions. Mais leur détermination, alimentée par des revendications envers l'Institut National de Formation et de Promotion Agricole (INFPA), ne faiblit pas.


 

Selon les informations en notre possession, la source du conflit réside dans les aspirations professionnelles des étudiants. Ils réclament avec une intégration automatique dans la fonction publique, sans avoir à subir les épreuves concours habituelles. Cette exigence, bien que surprenante, s'inscrit dans leur vision d'une insertion professionnelle immédiate après leur formation.


Les affrontements, loin de se limiter à des échanges verbaux, ont rapidement dégénéré en scènes de violence. Des actes de vandalisme ont été signalés, attribués à des élèves grévistes cherchant à perturber ceux qui souhaitaient passer leurs examens. Les vitres brisées, les murs tagués et le mobilier endommagé témoignent de la fureur qui a animé cette journée tumultueuse.


Face à cette situation hors de contrôle, les autorités de l'INFPA ont pris la décision radicale de fermer toutes les écoles affiliées à l'institut, dans l'espoir de restaurer le calme et d'apaiser les tensions. Les meneurs du mouvement, identifiés et appréhendés par les forces de l'ordre, seront traduits devant le conseil de discipline, avec à la clé le risque d'une exclusion définitive, apprend KOACI de sources proches des responsables de l'école.



 

À suivre.




Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Le PPA CI choisit Gbagbo pour être candidat en 2025, un cadeau pour Alassane Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Sénégal : Bassirou Faye, un "allié" de la Côte d'Ivoire de Ouattara ?
 
3167
Oui
58%  
 
2133
Non
39%  
 
147
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bingerville, tensions à l'école régionale d'agriculture, course poursuite entre élèves et forces de l'ordre, voici les revendications
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter