Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Promotion des arts et cultures ouest-africains, la CEDEAO crée son festival, la première édition prévue à Abidjan au mois de septembre
 

Côte d'Ivoire : Promotion des arts et cultures ouest-africains, la CEDEAO crée son festival, la première édition prévue à Abidjan au mois de septembre

 
 
 
 1535 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 avril 2024 - 18:30



La culture de façon générale constitue un secteur qui peut accélérer l'intégration communautaire et atteindre la vision de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des peuples. La CEDAO dispose d'une politique culturelle depuis décembre 2019 qui a cinq priorités en vue de contribuer au développement socio-économique durable et à l'intégration régionale par la promotion de la diversité culturelle et des industries culturelles et créatives.


Ces priorités sont, la protection et la promotion du patrimoine et de la diversité culturelle, le développement des industries culturelles et créatives et du marché régional des biens et services culturels, la promotion de la culture de la paix et de l'éducation culturelle, la protection et le développement de la propriété intellectuelle et le renforcement de la gouvernance et du système d'information de la culture.


Depuis 2019, la CEDEAO oriente toutes ces activités et projets sur la base de ces priorités. Elle était présente au MASA. Au cours d’une rencontre avec la presse, Dr Raguidissida Emile Zida, chef de la Division culture de la CEDEAO a indiqué que l'institution sous régionale ne soutient pas seulement le MASA, elle soutient les événements de la région qui sont fédérateurs, non seulement les événements nationaux.


Selon lui, la CEDEAO soutient les événements régionaux et internationaux et a soutenu que la présence de l'institution à Abidjan, « c'est réaffirmer notre engagement à accompagner le MASA pour une professionnalisation de la chaine des valeurs de l'industrie culturelle ».


 

Depuis quatre éditions du MASA, la CEDEAO octroie deux prix. Il s’agit du prix du meilleur jeune humoriste de l'Afrique de l'Ouest et du prix du meilleur jeune slameur d'Afrique de l'Ouest.


« Les prix ne sont pas conséquents pour l'instant, l'humour c'est 3000 dollars pour le lauréat et le slam c'est 2000 dollars. Nous mettons en place un jury qui sélectionne ces lauréats », a précisé, Dr Raguidissida Emile Zida.


La CEDEAO a profité du MASA pour faire la promotion d'un événement majeur qui est le Festival des arts ouest africain et de la culture (ECOFES) qu'elle co-organise avec l'UEMOA en septembre 2024.


Cet événement qui est créé sur papier depuis bien longtemps, verra sa première édition se tenir du 21 au 28 septembre 2024 à Abidjan.


«C'est un événement co-organisé par la Commission de CEDEAO et la Commission de l'UEMOA en partenariat avec le Gouvernement de la Côte d'Ivoire. C'est un événement multidisciplinaire. A la différence des événements disciplinaires. Il se veut fédérateur prenant en compte plusieurs disciplines. Nous avons presque, un peu de tout, les arts de la scène, le cinéma, les arts visuels pour promouvoir surtout, la cohésion sociale, l'intégration, la paix et le développement socio-économique de la région », a-t-il insisté.


Le lancement de l'événement aura lieu, le 11 mai en Côte d'Ivoire. Seront présents, les Présidents de la Commission de la CEDEAO et de la Commission de l'UEMOA. Et cette cérémonie sera présidée par les autorités de Côte d'Ivoire. Ce sont environ 2000 personnes qui sont attendues à Abidjan pour la première édition de ECOFES.


 

Par ailleurs, au cours de cette rencontre avec la presse, dans son mot introductif, le Professeur Abdoulaye Maga, Directeur Éducation, science et culture de la CEDEAO a rappelé que l'objectif principal des 15 pays membres est de promouvoir la coopération et l'intégration dans la perspective d'une union économique de l'Afrique de l'ouest en vue d'élever le niveau de vie de ses peuples, de maintenir et d'accroître la stabilité économique, de renforcer les relations entre les Etats membres et de contribuer au progrès et au développement du continent africain.


Selon lui, pour l'atteinte de cet objectif, la CEDEAO travaille pour renforcer l'intégration au sein de l'espace communautaire en mettant l'accent sur la libre circulation des personnes et des biens.


"Sa vision 2050 fondée sur une CEDEAO des peuples est une communauté de peuples pleinement intégrée dans une région pacifique et prospère, dotée d'institutions fortes et respectueuse des droits et libertés fondamentaux et aspirant à un développement inclusif et durable", a conclu, le Professeur.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoires pharmaceautiques ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Investissements chinois et libanais, danger sur le blanchiment d'arge...
 
4231
Oui
77%  
 
1024
Non
19%  
 
218
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Promotion des arts et cultures ouest-africains, la CEDEAO crée son festival, la première édition prévue à Abidjan au mois de septembre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter