Libéria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia :  Attente du retour d'une seconde vague de 769 anciens réfugiés du Ghana
 

Liberia : Attente du retour d'une seconde vague de 769 anciens réfugiés du Ghana

 
 
 
 2099 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 10 juin 2024 - 13:16

Le convoi des réfugiés en route vers le Liberia (ph)


Une deuxième vague de réfugiés libériens au Ghana est attendue le mardi 11 juin au Liberia après un peu plus de trois décennies hors du pays. Le processus de rapatriement en cours est une mesure de réintégration des Libériens dans leur pays d'origine.


Le gouvernement libérien, en collaboration avec la Commission de rapatriement et de réinstallation des réfugiés du Libéria (LRRRC), a annoncé son intention de rapatrier cette semaine 769 anciens réfugiés libériens supplémentaires du Ghana via la frontière de Loquato, dans le comté de Nimba.


Le plan de rapatriement concerne un total de 4 323 Libériens bloqués, dont le retour est prévu par étapes. La première phase a vu 611 personnes rentrer au Libéria le mardi 21 mai 2024, après 34 ans passés au Ghana. Il est prévu que le deuxième groupe quitte le Ghana par la route le samedi 08 juin 2024. La direction de la LRRRC prévoit de rapatrier tous les réfugiés libériens au Ghana dans les 90 jours suivant l'arrivée de la première vague au Libéria.


Derniers réglages entre le Ghana et le Liberia


Dans le cadre de ces opérations de rapatriement au Liberia, les vice-ministres des Affaires étrangères du Ghana et du Liberia respectivement Kwaku Ampratwum-Sarpong et Jeddi Mowbray Armah se sont rencontrés le 04 juin dernier à Accra et ont discuté sur la suite des modalités de rapatriement des Libériens affectés par la démolition de leurs abris au camp de Buduburam.


 

La réunion a par ailleurs porté sur un calendrier révisé et la fréquence des départs des réfugiés de Buduburam, les conditions des personnes déplacées résidant désormais dans des abris temporaires, ainsi que les dispositions logistiques et de sécurité pour le convoi des évacués de Buduburam vers le site de rapatriement. La frontière d'Elubo, point de passage vers la Côte d'Ivoire.


Pour faciliter ce rapatriement, le gouvernement libérien a mobilisé des camions et des bus, équipés de toute la logistique nécessaire, y compris la sécurité du passage du Ghana au Libéria via la Côte d'Ivoire.


La première vague


Un premier groupe d'environ 770 réfugiés libériens du camp de réfugiés de Buduburam au Ghana est arrivé la semaine dernière dans le pays via la frontière de Loguatuo.


Les réfugiés, arrivés dans 20 bus accompagnés de véhicules cargo avec leurs effets personnels, faisaient partie du groupe dont les structures ont été récemment démolies par les chefs traditionnels à Gomoa Buduburam.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Ce groupe fait partie d'un total de 4 300 réfugiés libériens qui devraient rentrer chez eux entre mai et juin de cette année. Le rapatriement fait partie des plans de la Commission de réinstallation et de rapatriement des réfugiés du Libéria visant à ramener les Libériens au bercail.


Les travaux de construction d'un camp temporaire sont en cours dans la ville de Sergeant Kollie, dans le comté de Bong, où les 770 personnes sont temporairement hébergées. Cette décision vise à répondre aux inquiétudes exprimées par les rapatriés quant au fait de ne pas avoir d'abri au Libéria au motif qu'ils sont absents depuis très longtemps.


Rappelons que le camp de Buduburam, un ancien camp de réfugiés, a été créé en 1990 par le Ghana Refugee Board et le HCR pour accueillir les réfugiés fuyant les guerres civiles au Libéria de 1989 à 2003. Le camp, situé à environ 44 kilomètres d'Accra, a hébergé des milliers de Libériens pendant plus de trois décennies.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Liberia : Attente du retour d'une seconde vague de 769 anciens réfugiés du Ghana
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter