Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :Le REPMASCI récompense les meilleures productions médiatiques sur le VIH pédiatrique et s'engage à améliorer la prise en charge des enfants vivant avec le virus
 

Côte d'Ivoire :Le REPMASCI récompense les meilleures productions médiatiques sur le VIH pédiatrique et s'engage à améliorer la prise en charge des enfants vivant avec le virus

 
 
 
 676 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 14 juin 2024 - 05:46



Le Réseau des professionnels des médias, des arts et des sports engagés dans la lutte contre le sida et la promotion de la santé en Côte d'Ivoire (REPMASCI) et le Fonds national de Lutte contre le Sida (FNLS) ont co-organisé, jeudi 13 juin 2024 à la Maison de la Presse au Plateau, une cérémonie des Awards de la Santé qui a été marquée par la récompense des lauréats du concours des productions médiatiques sur le VIH pédiatrique, ou la transmission du virus de la mère à l'enfant pendant la grossesse, l'accouchement ou l'allaitement et la commémoration du 21ème anniversaire du Réseau.


Initialement prévu en 2020, le concours a été reporté en 2024 en raison de la pandémie de COVID-19. Plus de trente journalistes membres du REPMASCI intervenant sur le VIH pédiatrique et les besoins des enfants orphelins et vulnérables ont pris part à ce concours comme, l'a indiqué, Bintou Sanogo, PCA de l'organisation.


Le Président du jury a, à l'occasion de cette cérémonie des Awards, indiqué que le concours a pris en compte deux catégories de journalistes. Il s'agit des journalistes des presses écrites et ceux des radios. Lors de la distinction des lauréats, concernant la catégorie des radios, le premier prix a été décerné à Solange Degbeawo de la radio catholique, désignée également super lauréate de cette édition des Awards du REPMASCI.


Elle a reçu un ordinateur portable et un trophée. Le prix de la presse écrite a été remporté par Fatou Sylla du quotidien gouvernemental, Fraternité Matin. Elle a été récompensée avec un trophée synonyme de premier prix.


Ce sont au total 12 trophées qui ont été distribués lors de ces awards. Le Président de l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (UNJCI) a obtenu également un trophée pour ses actions en faveur de la lutte contre le VIH pédiatrique. Il a rassuré les responsables du REPMASCI du soutien de la faîtière des journalistes dans ses actions de lutte contre le Sida.


Sokouri Flore Nathalie, marraine du concours et Directrice du FNLS, a félicité l'équipe du REPMASCI initiatrice de cette compétition, qui selon elle, accomplit un excellent travail dans la lutte contre le Sida, lançant par ailleurs, un appel aux lauréats de cette première édition des Awards.


 

«L'engagement des uns et des autres est guidé par la recherche d'excellence en perspective de l'élimination du Sida comme problème majeur de santé publique d'ici 2030. Que la reconnaissance des mérites des uns soit une source de motivation pour les autres et que cet effort collectif nous porte vers une performance encore plus élevée», a déclaré, la Directrice du FNLS.


La cérémonie des premiers Awards a coïncidé avec la commémoration du 21ème anniversaire du Réseau des médias africains pour la promotion de la Santé et de l'Environnement. Occasion pour Bintou Sanogo de faire le bilan des activités du Réseau.


Selon la PCA, le REPMASCI a consacré ces deux dernières décennies à la promotion de la santé en Côte d'Ivoire par le biais des médias. «Nous avons travaillé en étroite collaboration avec des correspondants de presse dans différentes régions et créé des comités régionaux pour mieux diffuser les informations sanitaires », a-t-elle précisé.


Bintou Sanogo est optimiste pour l'avenir du REPMASCI. Elle a affirmé que le Réseau a des plans ambitieux pour continuer à améliorer la qualité des productions médiatiques sur des questions de santé, à travers des formations de journalistes.


«Nos perspectives incluent la formation des journalistes aux genres journalistiques ainsi qu'à diverses pathologies telles que le cancer, le diabète et l'hypertension. Notre objectif est de renforcer l'engagement des médias dans la politique sanitaire de la Côte d'Ivoire, afin de mieux informer et sensibiliser la population », a-t-elle conclu.


Au cours de cette cérémonie de célébration du don de soi, de la solidarité et du mérite. Zié Coulibaly, Président du comité d'organisation a expliqué que les personnes célébrées ont consacré et continuent de consacrer leur vie à une bonne cause, celle d'aider leur prochain à ne pas tomber malade ou à se soigner.


 

Pour l'organisation de cette cérémonie, le REPMASCI créé le 13 juin 2003, a bénéficié du soutien financier du FNLS qui est son partenaire de 20 ans. Selon le PCO, la particularité de cet événement est le concours de Sida pédiatrie, parce que les enfants sont les laissés pour compte de la lutte contre le Sida.


«Selon l'ONUSIDA, tous les nourrissons exposés au VIH devraient subissent un test de dépistage géologique à la naissance entre 4 et 7 semaines de vie et entre 8 et 16 semaines de vie. Selon le Programme national de lutte contre le Sida, en Côte d'Ivoire en 2022, seulement 44% des enfants connaissaient leur statut sérologique contre 85% chez les adultes dans la même année. Certes 100% de ces enfants diagnostiqués positifs ont été mis sous traitement, uniquement 77% en revanche sont en suppression virale, contre 87% chez les adultes », a déploré, M. Coulibaly.


Reconnaissant que le traitement marche moins bien chez les enfants que chez les adultes, le Président du comité d'organisation a en définitif, « interpellé les chercheurs pour qu'ils accentuent la recherche sur les médicaments pour les enfants.



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire :Le REPMASCI récompense les meilleures productions médiatiques sur le VIH pédiatrique et s'engage à améliorer la prise en charge des enfants vivant avec le virus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter