Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : District d'Abidjan, Cissé Bacongo informe que le cimetière de Williamsville demeure fermé jusqu'à nouvel ordre
 

Côte d'Ivoire : District d'Abidjan, Cissé Bacongo informe que le cimetière de Williamsville demeure fermé jusqu'à nouvel ordre

 
 
 
 7987 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 21 juin 2024 - 11:56

Le Ministre-Gouverneur du District Autonome d’Abidjan informe que, conformément à la décision du 17 février 2021, le cimetière de Williamsville à Adjamé, demeure fermé jusqu’à nouvel ordre.


Ibrahim Cissé Bacongo fait observer que cette décision de fermeture a été prise compte tenu, la saturation des espaces réservés aux inhumations, l’état de vétusté très avancé des infrastructures , qui datent de 1968, l’insécurité due, notamment, à l’occupation d’une partie du cimetière par des habitats précaires , à l’insuffisance d’éclairage et l’absence de clôture.


Toutefois, le Ministre-Gouverneur tient à préciser que cette décision ne concerne pas les inhumations sur les terrains réservés et dans les carrés affectés aux communautés villageoises d’Agban-village et d’Abidjan-Adjamé.


Enfin, il informe que jusqu’à la réouverture du cimetière de Williamsville après sa réhabilitation totale , les cimetières d’Anyama, d’Abobo, de Bingerville, de Koumassi , de Port Bouët et de Yopougon restent ouverts.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : District d'Abidjan, Cissé Bacongo informe que le cimetière de Williamsville demeure fermé jusqu'à nouvel ordre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter