Logo Koaci
 
 
 
Les jeunes doivent ils agir maintenant pour demain ?
 
Koaci.com:::Abidjan/ Les jeunes veulent bousculer les leaders politiques.

Le débat est lancé. Des jeunes leaders politiques et d’opinions ont décidé selon un slogan bien rodé d’agir pour demain. Ces leaders revendiquent pour eux le droit de ne pas se laisser conduire par des hommes politiques « corrompus » dont les initiatives résultent de calculs « égoïstes » et « politiciens ». Depuis quelques temps au sein des partis politiques, des ONG Search ONG de la société civile et des syndicats, ce vent de reprise de conscience souffle.

L’entreprise veut prendre forme avec pour missions principales de ne plus laisser les destinés de la Côte d’Ivoire « à cette classe politique complice de la destruction de notre pays». Le report successif des élections, le manque de visibilité, l’inexistence d’opposition, le manque de vision des leaders de parti politiques et le mépris du pouvoir face à la pauvreté et la souffrance des populations ont fini de convaincre cette frange de la jeunesse de se lancer dans l’action pour demain.

Selon les informations en notre possession, ces "jeunes" voudraient se positionner comme une force alternative crédible pour la Côte d’ Ivoire. D’avis de certains observateurs, le réveil de la jeunesse serait positif. Il pourrait, s’il est bien conduit faire progresser le processus électoral et la démocratie. Ces observateurs croient surtout qu’il serait temps d’indiquer clairement aux vieux de la scène politique ivoirienne que sont Bédié, Gbagbo, Alassane et Wodié embourbés dans des calculs aux inconnus variables, que les jeunes n’acceptent plus cette partie de poker menteur.

D’autres par contre ne croient pas du tout en la possibilité de la jeunesse d’exiger le changement en s’imposant au pouvoir en place et aux leaders politiques. Pour eux, l’euphorie venue d’Antananarivo où un jeune maire de 34 ans a tenté de dicter sa démarche au pouvoir central, ne pourrait se produire sur les bords de lagune Ebrié. Le réveil, concluent-ils, est tardif.

Selon vous, la jeunesse ivoirienne devrait elle agir maintenant pour gagner sa place politique de demain ? Y aurait-t-il encore des chances d’actions pour demain ?


 
 
5107 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 02/02/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions matteo7
 
s'il y a quelque chose qui est indéniable c'est le volonté de la part de la jeunesse ivoirienne qui ne raisonne que par son attachement à ses acquis politiques. ce qu'on serait amener à se demander c'est de savoir si cette nouvelle distraction que la jeunesse veut se trouver est ...
s'il y a quelque chose qui est indéniable c'est le volonté de la part de la jeunesse ivoirienne qui ne raisonne que par son attachement à ses acquis politiques. ce qu'on serait amener à se demander c'est de savoir si cette nouvelle distraction que la jeunesse veut se trouver est plus sociale que politique. c'est bien intéressant que des leaders de la jeunesse veuillent bien prendre l'initiative de conduire la destiné de ce pays mais il faut s'interroger sur la nature et la capacité réelle de cette jeunesse. Car "le moyen pour rester jeune est de sentir et d'agir toujours dans le présent en dirigeant son regard vers l'avenir."
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login