A
HOME
I
NEWS
        Politique
        Sociéte
        Sport
        Economie
        Culture
        Technologie
        Tribune
        Evenementiel
        Santé
V
VIDEO
M
MUSIC
K
KOACINAUTE
 
 
Côte d'Ivoire
Burkina Faso
Gabon
Congo
Sénégal
Bénin
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Centrafrique
Congo (RDC)
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equato
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
Rwanda
Sao Tomé
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Algérie
Comores
Egypte
Maroc
Tunisie
Libye
Afrique
Soudan du sud
Cedeao
Monde
 
 
Afrique du Sud-Mozambique: Scandale de la dette «cachée», l'ex- ministre des finances bientôt extradé vers Maputo
 
Afrique du Sud    Politique
 
 
 
Manuel Chang

© Koaci.com- Vendredi 22 Février 2019 – Les autorités sud- africaine ont décidé d 'extrader l'ex-ministre mozambicain des Finances. Manuel Chang , activement recherché par la justice de son pays et par celle des Etats-Unis dans le cadre d'une vaste affaire de corruption.

Recherché par la justice mozambicaine , l’ex-ministre des finances Manuel Chang , au centre du scandale dit de la dette cachée , va bientôt être renvoyé vers son pays , apprend-on .

"Jusqu'à présent, nous avons reçu une demande (d'extradition) de la part du Mozambique et nous l'avons acceptée", a déclaré la cheffe de la diplomatie sud-africaine Lindiwe Sisulu, citée par le journal sud-africain en ligne Daily Maverick.

"Nous autoriserons le Mozambique à avoir son ancien ministre (...). Nous l'envoyons au Mozambique pour être jugé (...). Et nous estimons que c'est la chose la plus simple à faire pour tous", a-t-elle ajouté.

Le ministère sud-africain des Affaires étrangères a refusé, pour l'instant de confirmer ou infirmer ces déclarations.

L’ex ministre Chang, avait été interpellé le 29 décembre 2018 à l’aéroport Oliver Tambo de Johannesbourg sur ordre de la justice américaine ,

Alors ministre des Finances entre 2005 et 2015, sous la présidence d’Armando Guebuza , M. Chang est accusé d'avoir garanti secrètement au nom de son pays des prêts d’un montant de deux milliards de dollars (environ 1,75 milliard d’euros) . Il avait ainsi touché 7 millions de dollars en pots-de-vin.

L’argent qui devait servir à la construction de navires de pêche français , n’a jamais vu le jour .

KOACI
 
 
 
 
4890
Vue(s)
 
Author : KOACI INFO
 

Chargement...

 
 
 

SRIKA BLAH
Si tu ne te reproches de rien..tu resteras dans ton pays.... voici, chez moi en Cote d'Ivoire, Akossy Benjo qui ne peut plus rentrer dans son pays.

 
A voir aussi
Voir+
 
 
 
Vous aimez notre contenu?
 
* Stay connected via our newsletter
 
 
KOACI.COM
l’Info au Coeur de l’Afrique
 
koaci.com Média panafricain indépendant gratuit sur le net. Nous sommes dans 11 pays avec plus de 19 journalistes. Koaci.com c'est l’Info au Coeur de l’Afrique
 
KOACI.COM © Copyright 2008 - 2016 DELLF - All rights reserved
 
  
 
 
 
Contacts | +225 08 85 52 93 - contact@koaci.com