Logo Koaci
 
 
 
Mali : Soumaïla Cissé : « Nous avons perdu les élections, nous devons rester dignes et fiers »
 
Soumaïla Cissé et IBK Search IBK ce lundi soir à Bamako Search Bamako -

Bamako le 13 aout 2013 - Le candidat de l’URD, Soumaïla Cissé, était tout à l’heure face à la presse Search presse à l’hôtel Salam au lendemain de sa reconnaissance de sa défaite au second tour de la présidentielle du 11 août 2013. Certes, il a dénoncé des insuffisances dans l’organisation du scrutin, mais pour Soumaïla Cissé, « nous avons perdu les élections, nous devons rester dignes et fiers ».

Soumaïla Cissé dans sa déclaration a d’abord dénoncé les dysfonctionnements constatés au cours de ces élections. Pour lui, l’élection présidentielle de 2013 aurait dû être une fête fraternelle et populaire, malheureusement, du fait de nombreuses insuffisances elle n’a pas permis à des centaines de milliers de Maliennes et de Maliens de participer au choix du président de la République. En outre, a souligné Soumi, les 1er et 2e tours ont été émaillés d’irrégularités qui ont entamé largement la sincérité et la crédibilité de cette élection.

« L’instrumentalisation de l’armée et l’utilisation de l’appareil de commandement à des fins partisanes ont atteint une proportion jamais égalée dans ce pays. La période électorale a malheureusement été l’occasion d’une campagne nauséabonde de stigmatisation recourant à l’ethnie, à la région, et à la religion.

Ceux qui sont descendus dans les bas-fonds de l’ethnicisme, du racisme et de la division des Maliens ont rendu un trop mauvais service à notre pays qui se bat pour réaffirmer son unité et sa cohésion », a martelé Soumaïla Cissé Search Soumaïla Cissé avant d’ajouter qu’il ne poserai aucun acte, ne tiendrai aucun propos susceptible d’affaiblir son pays ou de porter atteinte à la cohésion de la nation.

« C’est au regard de la fragilité de la situation du pays que mes alliés et moi ne souhaitons pas ouvrir une page de contestation et d’instabilité au Mali. Alors, nous déclarons solennellement accepter les résultats que le gouvernement proclamera. Je n’introduirai aucune requête auprès de la Cour constitutionnelle. J’ai rendu visite hier soir au président de la République élu pour le féliciter et lui souhaiter plein succès dans ses missions de redressement et de relèvement du Mali ».

Soumi, comme l’appellent ses partisans, a été on ne peut plus clair : « Nous avons perdu les élections, nous devons rester dignes et fiers. Nous allons contribuer au rassemblement, à la réconciliation nationale pour que le Mali retrouve le bon vivre. Il faut y croire. C’est Dieu qui donne le pouvoir ».


Abdoulaye Diakité
 
 
3474 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/08/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login