Logo Koaci
 
 
 
Mali : Le 1er tour de la présidentielle annoncé pour le 7 juillet prochain !
 
Sénégal - Dakar le 15 février 2013 © koaci.com-Alors que la guerre contre les Islamistes fait rage dans le nord du pays, le premier tour de l’élection présidentielle malienne aura lieu le 7 juillet 2013, a annoncé le colonel Moussa Sinko Coulibaly, ministre de l’Administration Territoriale, de l’Aménagement et de la Décentralisation.

«Le 1er tour Search 1er tour l’élection présidentielle sera organisé le 7 juillet 2013, et le second tour, deux semaines plus tard, c’est-à-dire le 21 du même mois. Le budget pour la tenue de ce scrutin s’élève à 25 milliards F CFA», a indiqué le colonel Coulibaly, lors d’un point de presse pour faire le point sur les préparatifs des élections, la reconquête de l’intégrité territoriale et le retour progressif de l’administration dans les zones libérées.

Parlant du fichier électoral, le ministre de l’Administration territoriale a souligné que ce problème a été résolu dans le cadre de concertation des partis politiques.

«Il a été décidé à l’unanimité d’établir les cartes et les listes d’électeurs sur la base du RAVEC. Les cartes biométriques seront confectionnées avec l’attribution d’un numéro d’Identification national (NINA) pour chaque Malien. Cette carte NINA permettra d’identifier chaque électeur, afin de diminuer les risques de fraudes et d’avoir des élections transparentes. Elle permettra aussi de sécuriser tout court l’état civil», a rappelé le ministre malien en charge de l’organisation d’élections.

Pour la participation de tous au scrutin, il a promis des campagnes d’éducation, d’information et de sensibilisation «pour donner la chance à chaque Malien de voter en vue d’accroitre le taux de participation aux élections car, l’objectif est de permettre aux citoyens de voter massivement».

Le 22 mars 2012, un groupe de militaires, sous la coupe du capitaine Amadou Sanogo s’est emparé du pouvoir au Mali, plongeant ce pays dans une crise politico-militaire, à environ un mois du premier tour la présidentielle qui était fixé au 29 avril.

Cette crise politico-militaire qui a entraîné la chute du général-président Amadou Toumani Touré, a fragilisé le pays dont le nord était déjà occupé par les Islamistes depuis janvier 2012, et qui ont accentué leur progression vers le sud Mali, un an après.

Ndiack FAYE
 
 
4608 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 15/02/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login