Logo Koaci
 
 
 
Mondial 2014 : Match Egypte-Ghana au Caire, Asamoah Gyan révèle ses craintes
 

Asamoah Gyan (ph) en blanc, peu avant le match aller à Kumasi

- Ghana – Accra, le 25 Octobre 2013 © koaci.com– Au regard du souhait de la Fédération Ghanéenne de Football (GFA) pour que le match retour Egypte-Ghana Search Egypte-Ghana soit joué sur un terrain neutre, le capitaine des Black Stars Search Black Stars du Ghana, Asamoah Gyan, a révélé ses craintes plus celles de ses coéquipiers.

En levant la suspicion qui selon certains langues motiverait le souhait les ghanéens à ne pas aller jouer en Egypte, Asamoah Gyan Search Asamoah Gyan a déclaré que « nous sommes prêts à jouer n'importe où et partout contre toute opposition, mais comme je l’ai dit nos vies sont plus importantes ».

Les craintes du capitaine ghanéen sont motivées par le fait que l’Egypte connait une crise politique depuis le 3 juillet 2013, date à laquelle le Président Morsi a été renversé par l’Armée.

Le match retour Egypte-Ghana, lequel compte pour le dernier tour qualificatif pour le Mondial 2014, est prévu pour se tenir le 19 novembre au stade militaire du Caire. Non satisfait du lieu retenu, le Ghana a saisi à deux reprises la FIFA pour que la rencontre se déroule sur un terrain neutre.

Par rapport à la première saisine du Ghana en ce début octobre, la FIFA a donné jusqu’au 28 octobre 2013 à la Fédération Egyptienne de Football (EFA) pour qu’elle produise une feuille de route sécuritaire pour cette rencontre.

En vue de situer les deux parties, l’Egypte qui d’une part tient à tout prix à accueillir cette rencontre à domicile et le Ghana qui d’autre part souhaite que la rencontre ait lieu sur un terrain neutre, la FIFA devra décider du lieu définitif la semaine prochaine.

Enfin, si certains joueurs des Black Stars Search Black Stars maintiennent leur exigence, c’est qu’ils ont en mémoire le drame que leurs voisins togolais ont vécu à Cabinda à la veille de la CAN 2012 en Angola.

A l’époque le bus qui transportait les Eperviers du Togo avait été mitraillé par des rebelles indépendantistes angolais. Si la plupart des joueurs togolais étaient sortis indemnes de cet attentat, il est à rappeler que deux personnes avaient perdu la vie et un troisième grièvement blessé. La carrière sportive de ce dernier est gâchée à jamais car il se déplace désormais dans un fauteuil roulant ou à défaut de béquilles.

Mensah
 
 
8735 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 25/10/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions XIX
 
Les Ghaneens doivent refuser d'aller jouer en Egypte. Aller a Damas, en Syrie serait mieux.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login