Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
NIGER : La session parlementaire de tous les dangers
 
Issoufou Mahamadou (ph)

NIGER - NIAMEY LE 7 MARS 2012 © koaci.com - C’est aujourd’hui mercredi 7 mars que s’est ouverte à Niamey la session ordinaire de l’Assemblée Nationale sous la présidence de Hama Amadou, Président de ladite institution. Cette session dite session des lois révèle d’un caractère particulier.

En effet dans son calendrier figure la demande de l’immunité parlementaire de 8 députés accusés d’être impliqués dans des malversations financières sous le régime de Tandja Mamadou Search Tandja Mamadou mais aussi sous la Transition militaire qui a renversé Tandja Mamadou Search Tandja Mamadou et qui a été conduite par le Général de Corps d’Armée Salou Djibo.

Ces députés appartiennent à l’opposition pour la grande majorité. Mais ils figurent aussi des députés de la mouvance au pouvoir. Une situation somme toute difficile pour les deux camps.

Aujourd’hui les yeux des Nigériens sont braqués sur les députés nationaux. Ils attendent le traitement que les élus du Peuple vont faire des dossiers de leurs collègues. Le souhait de beaucoup de Nigériens interrogés par Koaci.com et de voir les députés votés cette levée de l’immunité parlementaire afin de permettre à la justice de faire son travail dans le traitement des dossiers.

Cependant il se raconte dans les salons à Niamey et à l’intérieur du pays qu’il sera difficile que les députés se désolidarisent de leurs collègues. Et si un tel cas se présente c’est le président Issoufou Mahamadou Search Issoufou Mahamadou qui va se retrouver dans une situation inconfortable.
Il a à chaque reprise réitéré aux Nigériens son ardent désire de lutter contre l’impunité et de mettre l’Etat dans ces droits. Pour cela il a pris l’engagement de traquer tous les délinquants économiques qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition.

Au cas où les députés refusent de voter cette levée de l’immunité parlementaire pour mettre à la disposition de la justice leurs collègues, la seule arme qui reste au président et de dissoudre cette Assemblée Nationale Search Assemblée Nationale et de donner main libre à la justice pour faire son travail.

Mais cette option a aussi ses risques. Si au cours des élections législatives anticipées le président Issoufou Mahamadou Search Issoufou Mahamadou ne parvient pas à avoir la majorité il se plongera dans une cohabitation qui sans nul doute va être difficile a géré.

Souleymane Maâzou,KOACI.COM NIAMEY; copyright © koaci.com
 
 
4910 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 07/03/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login