Logo Koaci
 
 
 
Ouattara chez Bédié: «Tous les partis représentés aux législatives serait une bonne chose»
 
Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara Search Alassane Ouattara ce lundi après midi à Cocody (ph DL)


ÉLECTIONS LÉGISLATIVES COTE D'IVOIRE 2011

© koaci.com - Au delà du protocole de salutation d'un ainé après une mission à l'étranger, les législatives et plus particulièrement le cas du FPi au delà la validation des candidatures du Rhdp, étaient au menu de la rencontre au sommet d'Alassane Ouattara et d'Henri Konan Bédié ce lundi après midi à Cocody. En effet tout indique à cette heure que le FPI et plus largement le Le Congrès national pour la résistance et la démocratie (Cnrd) s’abstiendront de leur participation aux prochaines élections législatives en Cote d'Ivoire dont la clôture des candidatures auprès de la CEI est prévue pour ce lundi à Minuit.

Les raisons sont multiples mais selon nos informations, la revendication de la vice présidence de la Cei passée, le Fpi n'aurait à ce jour ni les moyens financiers, ni l’organisation et encore moins l'assurance de la sécurité de ses potentiels candidats sur le terrain et plus particulièrement à l’intérieur du pays pour accepter de participer à un scrutin pourtant essentiel à la démocratie en Côte d'Ivoire comme le souligne Alassane Ouattara. "Il est convenu qu'il serait bon que le FPI participe tous les partis représentés aux législatives serait une bonne chose" a indiqué à la presse le président ivoirien aux côtés du président de la confédération du Rhdp ajoutant pour clore la séance offerte aux journalistes: " La CEI a jusqu'à minuit et le 11 décembre est un impératif pour la bonne marche de la démocratie et pour respecter le chronogramme afin d'en finir avec la révision des institutions prévue pour la fin 2011".

A moins d'un retournement de dernière minute, tout indique donc à cette heure des élection législatives sans le Fpi. Ce sentiment est partagé dans les coulisses du pouvoir ivoirien peu à l'aise cela dit avec l'étiquette parti unique qui se dessine.

Notons qu'en marge de la rencontre Bédié Ouattara, se tenait une réunion avec les cadres du Rhdp et certains autres partis ralliés de dernière minute. On pouvait croiser dans les couloirs de la nouvelle résidence présidentielle d'Henri Konan Bédié, transformée pour l'occasion en qg de campagne du Rhdp, des allés venus de Djé Djé Mady, Linissongui, Ahoussou, Amadou Gon Coulibaly, Afoussy Bamba et d'autres cadres du PIT et du MFA.

Si la tête du RHDP montre sa solidité, se joue actuellement une bataille sans merci entre personnalités pour la validation des candidatures sous l'étiquette RHDP.

Laurent Despas, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
7251 Visit(s)    13 Comment(s)   Add : 31/10/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Lacrimo
 
De temps en temps, des papiers clairs, fluides et donc pro. Merci Laurent. Tout simplement.
 
 
 
See his contributions LE Gle
 
Eeet Dieu! Si seulement pouvaient rester sur leur position...On ne s'en porterait que mieux.
 
 
 
See his contributions Dabakala
 
COUTEAU A DOUBLE TRANCHANT---------------------------------------------------------------------ADO, installé par la France et l’ONU à la tête de la côte d’ivoire, pays souverain et indépendant, suite à un complot et à un coup d’état perpétré le 11 avril 2011, ne pourra pas échapp...
COUTEAU A DOUBLE TRANCHANT---------------------------------------------------------------------ADO, installé par la France et l’ONU à la tête de la côte d’ivoire, pays souverain et indépendant, suite à un complot et à un coup d’état perpétré le 11 avril 2011, ne pourra pas échapper à l’image qui se dégagera de lui. Il est au pouvoir, soit, mais il demeure que c’est bien suite à un coup d’état qu’il est à la tête de ce pays. C’est bien ce que la majorité des ivoiriens et des africains (et une bonne partie des européens) pensent de lui. C’est une image qui sera difficile à effacer des mémoires, et ce ne sont pas les inaugurations par ci par là, où les quelques milliards glanés lors de séance élargies de mendicité qui feront oublier ceci. Il s’agissait bien d’une joute politique et démocratique. Si ADO prétend réellement avoir gagne ces élections, il sera donc évident qu’il remporte aussi le plus de sièges aux législatives (ce qui n’est pas logique, car le FPI/LMP est bien le parti le plus lourd de ce pays, selon les chiffres du premier tour) Il s’agira ici tout simplement de prouver qu’il mérite sa place et bien sûr par ricochet que les chiffres obtenus sont justes et hors toute manipulation. Nous savons tous très bien ce qui se passerait si le FPI/LMP participe à ces élections législatives. L’outil électoral étant entre les mains d’ADO, on s’attendra à toutes les manipulations possibles des chiffres. De plus, les conditions de scrutin de seront pas différentes de celles des présidentielles. Elles seront surement même plus inquiétantes, avec la prolifération des FRCI dans le pays et la mentalité de vainqueurs qui règne, qui limite la conception des libertés fondamentales d’opinion et de son expression. Enfin, une participation du FPI/LMP aux législatives crédibiliserait définitivement le pouvoir ADO aux yeux du monde entier, ce qui pourrait pourtant être possible, car il faut bien avancer avec ce « président », mais un minimum de démocratie de la part d’ADO et de son régime serait souhaitable en retour. Ce qu’il ne fait pas. Du point de vu du FPI/LMP, son organisation et sa mobilisation lui est refusée. L’argument financier ne tient pas la route, car lorsqu’on est engagé dans une lutte politique et que l’on est soutenu et même adulé par la base, on finit toujours par trouver des ressources (contrairement au LIDER, sans base réelle). Il existe de nombreuses circonscription pour les quelles le FPI/LMP n’aura pas besoin de faire campagne. OUI, le combat est essentiellement politique et le RHDP n’aura de sens que s’il est confronté au FPI/LMP. Sans lui, l’enjeu change. Nous ne sommes pas sous l’emprise d’un parti unique. Vive les confrontations !! Le FPI/LMP observera, et cherchera un autre moyen pour s’exprimer et faire passer son message et bien sûr, contribuer à la vie politique de ce pays, dans la paix et l’amour du prochain !! Merci
 
 
Read more
See his contributions socrates
 
"nstallé par la France et l’ONU à la tête de la côte d’ivoire, pays souverain et indépendant, suite à un complot et à un coup d’état perpétré le 11 avril 2011"On n'a bien compris ça , tu introduis tes posts toujours par la même phraseologie comme s 'il s'agissait d'un postulat ;c...
"nstallé par la France et l’ONU à la tête de la côte d’ivoire, pays souverain et indépendant, suite à un complot et à un coup d’état perpétré le 11 avril 2011"

On n'a bien compris ça , tu introduis tes posts toujours par la même phraseologie comme s 'il s'agissait
d'un postulat ;c 'est redondant à force
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
En communication, la repetition est pedagogique. C est bien ce que nous enseigne AFP et les autres medias internationaux. La seule facon de se defendre n est pas de s en offusquer, mais de pretendre le contraire des assertions avancees. Si cela n e se fait pas, alors deux choses ...
En communication, la repetition est pedagogique. C est bien ce que nous enseigne AFP et les autres medias internationaux. La seule facon de se defendre n est pas de s en offusquer, mais de pretendre le contraire des assertions avancees. Si cela n e se fait pas, alors deux choses l une. Ou l assertion est vraie et ne souffre d aucune contestation, ou alors l on finit par laisser passer des mensonges pour des realites. Mais ce n est pas le cas ici. Tous les ivoiriens le savent. Ils savent bien qu ado a ete installe par la france. Je n apporte rien au debat en le disant, mais bien sur, il y en a que ca gene. D autant plus que chercher a se defendre reviendrait a mentir a tout va. Il est pourtant noble d assumer ses actes. Chose qu ado n a jamais fait depuis 1990 !!!
 
 
Read more
See his contributions socrates
 
Je comprends ta démarche mais ton assertion me parait biscornue.Gbagbo a été mal conseillé.S'il ya eu coup d etat , il a été électoral, Je m 'abstiens de revenir sur les appels à la violence et les atrocités commises.'' L'ennemi le plus dangereux d'un souverain, c'est sa femme, s...
Je comprends ta démarche mais ton assertion me parait biscornue.Gbagbo a été mal conseillé.S'il ya eu coup d etat , il a été électoral, Je m 'abstiens de revenir sur les appels à la violence et les atrocités commises.
'' L'ennemi le plus dangereux d'un souverain, c'est sa femme, si elle sait faire autre chose que des enfants.» (DENIS DIDEROT)
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Celui de 2002 était aussi électoral ?? Si d'après toi GBAGBO aurait commis un coup d'état électoral en 2011, le seul moyen de le déposer passe par des méthodes usuelles que l'on utilise en général dans ce cas, à savoir le recomptage des voix (qui s'est fait dans plusieurs pays da...
Celui de 2002 était aussi électoral ?? Si d'après toi GBAGBO aurait commis un coup d'état électoral en 2011, le seul moyen de le déposer passe par des méthodes usuelles que l'on utilise en général dans ce cas, à savoir le recomptage des voix (qui s'est fait dans plusieurs pays dans le monde). Pourquoi donc choisir la violence et la guerre pour combattre un coup d'état que tu qualifie ici "d'électoral" ?? c'est bien ceci qui est biscornu et illogique. Mais tout ceci n'y changera rien, autant ADO aura la réalité du pouvoir, autant la majorité des ivoiriens ne pourront se défaire de l'idée qu'il y a accédé par coup d'état. En ce qui concerne ta citation de fin, il y aura bien sûr un cadre dans lequel elle sera relevante. C'est bien en tout sachant que tu cites donc ce monsieur. Il faudra que tu nous éclaires sur tes motivations et que tu présentes les preuves de tes assertions.
 
 
Read more
See his contributions GBAGBOKAFISSA
 
HENRI KONAN BEDIE est le politicien le plus idiot que l'Afrique est produit. Quel cretin.
 
 
 
See his contributions socrates
 
Le recomptage des voix n a jamais ete formellement demande par Gbagbo, il ne le souhaitait même pas tant qu ' il etait en position de force.Concernant ma citation je crois que tu sais bien de quoi je parle , inutile d y apporter une quelconque preuve , Gbagbo a été entoure ...
Le recomptage des voix n a jamais ete formellement demande par Gbagbo, il ne le souhaitait même pas tant qu ' il etait en position de force.Concernant ma citation je crois que tu sais bien de quoi je parle , inutile d y apporter une quelconque preuve , Gbagbo a été entoure d' illumines dont les erreurs furent de confondre réalité et fiction, et cela leur a été fatale.
Gbagbo pourra se relancer car on lui a épargné la vie et il est populaire mais à condition de ne plus faire les mêmes erreurs car dit toujours Diderot :L'incrédulité est quelquefois le vice d'un sot, et la crédulité le défaut d'un homme d'esprit.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
A partir du moment où je m’inscris en faux face à cette déclaration : Le recomptage des voix n’a jamais été formellement demande par Gbagbo…Le sujet et la conversation ne méritent plus d’être menés. Quelle forme auriez vous aimé avoir ?? Une demande manuscrite timbrée avec ampli...
A partir du moment où je m’inscris en faux face à cette déclaration : Le recomptage des voix n’a jamais été formellement demande par Gbagbo…Le sujet et la conversation ne méritent plus d’être menés. Quelle forme auriez vous aimé avoir ?? Une demande manuscrite timbrée avec ampliation à tous les présidents du monde, ou tout simplement une lettre manuscrite adressée au président du conseil constitutionnel (du genre de celle d’ADO qui prétendait prêter serment par courrier !!!!!????? –pourquoi pas un SMS tant qu’on y est ???? –si c’est cela qui est formel à tes yeux, je comprends tout). Et pour la route : L'indifférence fait les sages et l'insensibilité les monstres !! Dixit qui tu sais (Diderot bien sûr !!!)
 
 
Read more
See his contributions socrates
 
@Dabakala Ce que je dis et que tu ne comprends pas c 'est que Gbagbo jouait avec tout le monde.D 'une part c est un homme sans parole , n'ayant aucun egard pour ses homologues présidents.Gbagbo n'a envisagé le recomptage des voix qu 'au moment où il a compris qu 'il allait perdr...
@Dabakala Ce que je dis et que tu ne comprends pas c 'est que Gbagbo jouait avec tout le monde.D 'une part c est un homme sans parole , n'ayant aucun egard pour ses homologues présidents.Gbagbo n'a envisagé le recomptage des voix qu 'au moment où il a compris qu 'il allait perdre que tout le monde etait contre lui et qu il avait le rapport de force en sa defaveur.En gros il n ya jamais eu chez Gbagbo une volonte ferme en faveur du recomptage des voix c 'est cela la vérité que tu fuis . Eh oui pour la route l'enfer est pavé de bonnes intentions; mais il est trop tard maintenant.A quoi bon recompter d 'ailleurs juste pour lui repeter qu il a perdu ? Il n ya pas besoin de faire math sup pour comprendre cela
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
@socrates…le besoin de recomptage est une réalité qui s’impose lors de contestations de scrutin électoraux. Selon la loi et les chiffres avancés par le conseil constitutionnel, GBAGBO n’avait plus besoin de justifier sa victoire aux yeux de tous. C’est bien de sa volonté propre q...
@socrates…le besoin de recomptage est une réalité qui s’impose lors de contestations de scrutin électoraux. Selon la loi et les chiffres avancés par le conseil constitutionnel, GBAGBO n’avait plus besoin de justifier sa victoire aux yeux de tous. C’est bien de sa volonté propre que le recomptage fut proposé, sous réserve de l’acceptation du principe par ceux qui contestaient le résultat. SEM Laurent GBAGBO ne pouvait pas se faire harakiri, ce qui signifiait qu’il était bien plus que sûr des résultats produits lors des élections. (Revoir le rapport de la société SIlS, qui ne fit pas d’annulation de département ou de régions et qui donne toujours GBAGBO vainqueur !!!) Il ne s’agissait pas pour l’opposition d’épargner une honte éventuelle à GBAGBO (…pour lui répéter qu’il a perdu ???), mais tout simplement d’éviter une débâcle officielle supplémentaire (il aura fallu une coalition pour combattre et perdre face à un seul parti), d’où le choix volontaire de l’option de la guerre, avec toute les conséquences négatives que cela entraîne avec soi. « La route de l’enfer est pavé de bonne intentions, mais il est trop tard » OUI, en tenant compte du fait que la notion d’enfer est tout à fait relative (selon Markx : l’enfer, c’est les autres !!), il est bien trop tard pour corriger quoi que ce soit, mais les conséquences de certains actes devront bien être assumés et si demain l’on dira qu’ADO a commis un putsch (il n’est pas immortel et notre temps passera) et qu’il aura usurpé le pouvoir (la vérité finissant toujours par sortir), ce seront des réalités avec lesquelles nos enfants vivront. Il les vivent déjà d’ailleurs, car de nombreux ivoiriens ne croient pas en la version ADORACIENNE de la victoire aux élections présidentielles. C’est bien pourquoi le cas GBAGBO est toujours d’actualité et personne au pouvoir ou en France ne sait réellement comment régler ce problème (CPI, Exil, assassinat ??) La base reste soudée autour de l’homme, de ses idées, mais surtout autour d’une vérité des urnes, tronquées et imposées à la majorité, qui ne dit mot et attend, persécutée qu’elle est, dans l’ombre de s’exprimer, tôt ou tard !!!
 
 
Read more
See his contributions socrates
 
Il ne doit plus être décidé en France de surcroit comment un tel président africain doit être jugé.Il faudra être très intelligent pour régler ce problème entre ivoiriens car la cote d ivoire est souveraine.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login