Logo Koaci
 
 
 
Sénégal: Publication du rapport «une épée au-dessus de nos têtes», Amnesty International dénonce la répression des militants anti-esclavagistes en Mauritanie
 
Alioune Tine et des responsables d’Amnesty en conférence de presse, jeudi à Dakar (Ph KOACI)

Click to enlarge
Sénégal: Publication du rapport «une épée au-dessus de nos têtes», Amnesty International dénonce la répression des militants anti-esclavagistes en Mauritanie
©koaci.com-Jeudi 22 Mars 2018- Amnesty International Search Amnesty International a publié, jeudi à Dakar, son rapport Search rapport « une épée au-dessus de nos têtes » sur la répression des militants Search militants qui dénoncent la discrimination et l’esclavage en Mauritanie, comme relevé sur place par KOACI.COM.

Le rapport Search rapport présente les différentes tactiques utilisées par les autorités mauritaniennes pour faire taire les défenseurs des droits humains et les autres militants, notamment l’interdiction de manifestations pacifiques, le recours à une force excessive contre des manifestants, l’interdiction d’organisations militantes et l’ingérence dans leurs activités.

D’après les estimations d’organisations internationales anti-esclavagistes, jusqu’à 43 000 personnes étaient réduites en esclavage Search esclavage en Mauritanie Search Mauritanie en 2016, soit environ 1 % de la population totale.

Amnesty International a constaté que la police, les procureurs et l’appareil judiciaire ne répondaient pas de façon appropriée aux cas d’exploitation signalés, qu’il s’agisse d’identifier les victimes ou de punir les responsables présumés.

En guise de rappel, Amnesty International Search Amnesty International indique qu’en 2016, seulement deux personnes ont été condamnées par les tribunaux du pays compétents pour connaître des affaires d’esclavage, alors que ces juridictions avaient été saisies de 47 dossiers, dans lesquels 53 suspects étaient impliqués.

« Les autorités mauritaniennes font preuve d’un mépris honteux pour les droits humains, alors qu’elles ont aboli l’esclavage il y a près de 40 ans, en continuant non seulement de tolérer cette pratique mais aussi de réprimer les personnes qui la dénoncent, a déclaré Alioune Tine Search Alioune Tine .

Poursuivant, le directeur du bureau régional pour Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale à Amnesty International Search Amnesty International ajoute :

« À l’approche d’élections cruciales cette année et l’an prochain, le risque de troubles sociaux est élevé si toutes les voix – même les plus critiques – ne sont pas respectées. Les autorités doivent cesser cette attaque contre les défenseurs des droits humains et prendre des mesures concrètes et efficaces pour mettre fin à l’esclavage et à la discrimination. »

SDN, Dakar

Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)


Ou Apple (cliquez et installez la sur votre iphone ou ipad)
 
 
6263 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 22/03/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login