Logo Koaci
 
 
 
TOGO : Apocalypse des bouchers, un ouvrage sur la guerre entre deux héritiers
 
David Kpelly

TOGO - LOME LE 16 JUILLET 2012 - KOACINAUTE - Déjà en 2009, il rentrait dans la danse avec une belle tribologie, L’Elu de la réforme, le Fratricide de la réforme, le Gigolo de la réforme publiés chez Edilivre à Paris (France). Révélé au public togolais en novembre 2010 à l’institut français de Lomé lors de la cérémonie de remise du Prix France-Togo 2010 qui lui fut décerné, David Kpelly Search David Kpelly offre aujourd’hui au public un recueil de nouvelles qui suscite admiration et interrogations : « Apocalypse des bouchers ».

Nous voici devant un ouvrage dont le titre à lui seul fait poser beaucoup de questions, Apocalypse des bouchers. Avec ce recueil de 206 pages, David Kpelly Search David Kpelly plonge un regard critique empreint d’humour dans cette Afrique cinquantenaire à l’agonie, une Afrique déprimée, humiliée par des scènes assez obsolètes. L’ouvrage va loin et décrit avec tact un royaume laissé à des « fils à papa » qui se déchirent et osent même s’entretuer pour s’accrocher au fauteuil présidentiel laissé par le père, au centre de toutes les polémiques.

(…) L’ouvrage est subdivisé en deux parties, la première partie intitulée « Contes et légendes de ma boucherie », et la deuxième partie ayant pour titre « Contes et légendes des bords du fleuve Niger ». Chacune des deux parties comporte cinq nouvelles. Nous allons nous appesantir sur la deuxième nouvelle de la première partie intitulée « Tom et Jerry à la Présidence ». Cette nouvelle semble nous intéresser, nous Togolais. C’est notre histoire. Cette histoire qui se déroule à Soutacountry, un pays imaginaire où deux héritiers se livrent à une farouche guerre pour un héritage bien curieux, le fauteuil présidentiel. Qui l’emportera ? Le début de la nouvelle, alléchant, annonce les couleurs de ce style si baroque et particulier du jeune auteur.
« Mes très chers petits-fils, dans votre dernier mail envoyé à mon adresse faischier@yahoo.fr, vous me demandez pourquoi les deux frères héritiers ne s’entendent pas à Soutacountry, et que Le Gros, Le Bête veut toujours tuer Kodzo Le Fort alias Vodouvi le président de Soutacountry. Eh bien, je vais vous le dire, mais sous forme de conte, parce qu’il paraît qu’ici, comme nous n’avons pas inventé l’imprimerie ni le Bic, nous n’avons droit qu’à l’oralité qui est nôtre, que nous ne devons raconter que les contes de la brousse et de la forêt, que nous ne devons raconter que les aventures de Leuk Le Lièvre, que nous ne devons raconter que les contes d’Amadou Koumba… Ah, je parle trop, hein, je vais du coq à l’âne et de la pintade au baudet, comme un prêtre surpris en flagrant délit de pédophilie, alors excusez-moi, revenons à nos moutons au lieu de traîner sur ces histoires africaines pas à dormir debout mais recroquevillées… »

Sur un autre plan, David Kpelly Search David Kpelly fait voyager ses lecteurs dans le désert de certaines traditions dites rétrogrades et des idéologies mal cernées dont des jeunes filles sont victimes, des filles qui jouent aux héroïnes à leur manière en « écartant leur paire de fesses dans le dos de leurs propriétaires. »

A la fin on retrouve un jeune écrivain qui dresse un portrait drôle et réaliste du continent noir, naufragé et attendant la Chine comme repère.

David Kpelly est né en 1983 à Tsévié au Sud du Togo. Il vit et enseigne le Marketing et la Communication à Bamako au Mali depuis 2008. Il est lauréat du Prix littéraire France-Togo 2010.
Apocalypse des bouchers, Paris, Edilivre, 2011, 206 pages, 18 euros

Article paru dans le numéro 168 de l’hebdomadaire togolais Le Triangle des Enjeux du mercredi 02 novembre 2011.
 
 
4173 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 16/07/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login