Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo : Appel des Evêques aux Togolais «Il est encore temps pour éviter le désastre»
 
Les Evêques

Click to enlarge
Togo : Appel des Evêques aux Togolais «Il est encore temps pour éviter le désastre»
© koaci.com– Mercredi 21 Novembre 2018 – La Conférence des Evêques du Togo Search Togo (CET) s'inquiète de la situation sociopolitique dans le pays et appelle les uns et les autres à une prise de conscience pour que les réformes constitutionnelles et institutionnelles préconisées par la CEDEAO Search CEDEAO se fassent de sorte à avoir des élections libres et crédibles.

La CET Search CET a lancé cet appel à l’issue sa troisième session ordinaire de l’année à Aného.

Après avoir passé en revue la situation sociopolitique du pays, les Evêques, citoyens togolais, ont estimé nécessaire d’interpeler les acteurs politiques afin qu’ils puissent prendre des initiatives devant aider à trouver une solution à la crise politique que traverse le Togo.

Pour l’attente qu’a suscitée l’implication de la CEDEAO Search CEDEAO dans la résolution de la crise qui secoue le pays depuis plus d’un an, la CET Search CET dit noter que l’espoir « cède lentement le pas à la désillusion et à la déception ».

En imputant le surplace que fait le Togo Search Togo avec une crise sans fin, la CET Search CET a fait observer que « depuis des décennies, la lutte pour la liberté, la démocratie, l’alternance politique, ainsi que les processus de réconciliation dans notre pays, n’ont jamais abouti à cause de la mauvaise foi des acteurs politiques, plus soucieux de leurs intérêts personnels que du bien commun ».

Eu égard aux tractations actuelles en cours en vue de l’organisation des prochaines élections, la CET Search CET a trouvé qu’ « Il est évident que la tenue des élections sans les réformes qui s'imposent, ne résoudra pas le problème togolais. Elle ne fera qu’exacerber les tensions et les violences ». De ce qui se profile à l'horizon, la Conférence entrevoit que « La préparation unilatérale des élections, en violation flagrante de certaines dispositions contenues dans la feuille de route des médiateurs de la CEDEAO, risque de conduire de nouveau le pays vers le chaos ».

Dans l’optique de remettre les efforts de sortie de crise sur les rails, les Evêques ont appelé les uns et les autres à une prise de conscience et à la raison « à l’arrêt de tout calcul politicien et de toute violence d’où qu’ils viennent, au respect des engagements, et de la parole donnée, des libertés, des règles démocratiques, à la mise en œuvre des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales, seules susceptibles de garantir des élections libres, transparentes et crédibles, gages d’une paix durable ».

Pour des lendemains maillures pour le Togo, les ecclésiastiques croient que le pays a besoin d’un changement profond dans la manière de gouverner et de faire la politique « car quel que soit celui qui sera à la tête de notre nation, si le système ne change pas, les problèmes, à coup sûr, ne connaîtront pas de répit ».

Au travers de son appel, la Conférence des Evêques du Togo Search Togo a rappelé que la mission de l’église est d’encourager le bien… et d’exhorter à opérer des choix porteurs d’espérance. Elle a précisé qu’elle ne cessera de tirer la sonnette d’alarme sur la gravité des maux infligés aux citoyens par leurs propres frères, faisant de tous les fils du pays ‘‘ la risée de nos voisins’’ et du pays, dont le mode de fonctionnement des institutions frise parfois le ridicule.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
3047 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 21/11/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login