Logo Koaci
 
 
 
Togo Côte-d'Ivoire : Affaire NSIA, le SYNBANK projette 3 jours de grève
 
Un retrait au guichet automatique (ph)

© koaci.com– Lundi 17 Juin 2019 – Le Syndicat des employés et cadre de banques, des établissements financiers et des assurances du Togo Search Togo (SYNBANK) projette une grève sèche de 72 heures à compter du mardi 25 juin, laquelle

Par cette mesure, le SYNBANK Search SYNBANK entend protester contre le non-respect des dispositions de l’article 45 par le Conseil d’administration NSIA IARDT et NSIA Vie Search NSIA IARDT et NSIA Vie mais aussi l’irrégularité dans laquelle deux expatriés ivoiriens, Constant Djeket et Chantal Bosso, travaillent au Togo Search Togo avec des accusations de maltraitance de leurs employés. Les deux personnes en question sont les deux directeurs généraux de NSIA IARDT et NSIA Vie Search NSIA IARDT et NSIA Vie (deux filiales de NSIA Assurances) au Togo.

En plus de leur premier grief, la SYNBANK Search SYNBANK exige par ailleurs la réintégration des 9 employés licenciés abusivement par les deux directeurs, avec dédommagements pour harcèlement moral équivalent à 60 mois de salaire brut.

Pour la grève des 72 heures qui est projetée, Awoula Baba, le Secrétaire général adjoint du SYNBANK Search SYNBANK a déclaré le vendredi dernier à Lomé qu’ils observeront une grève les 25, 26 et 27 juin prochains pour exiger le départ à la tête des institutions NSIA IARDT et NSIA Vie, la Compagnie d’assurance des deux directeurs généraux afin qu’ils se conforment aux formalités de permis de travail au Togo. Dans la mesure où le Syndicat n’obtiendra pas satisfaction, Baba a prévenu que « Si les doléances ne sont pas satisfaites, la grève sera reconduite ».

La grève en vue, si elle n’est pas désamorcée, pourrait avoir des répercussions pour certains opérateurs économiques et en guise de prévisions, le SYNBANK Search SYNBANK a exhorté les uns et autres à prendre des dispositions pour ne peut être affecté par les 3 jours de grève car en plus des banques et agences de microfinances, « les guichets automatiques seront fermés ».

Des raisons de sa montée au créneau, rappelons que le SYNBANK Search SYNBANK reproche à ces deux patrons des licencieusement abusifs depuis leur arrivée et a exigé par conséquent leur départ. Le SYNBANK Search SYNBANK a redonné de la voix après qu’il ait donné le 31 mai dernier un délai de 8 jours aux deux directeurs pour qu’ils payent les indemnités aux employés qui ont subi des préjudices.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
7256 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 17/06/2019
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Jes2011
 
Nous qui n'en savons rien dites nous aussi ce qui est reproché aux agents licenciés afin d'éclairer nos lanternes !
 
 
 
See his contributions djouze
 
M Kouyaté. Quel commentaire feriez-vous de ce qui pourrait arriver à deux de nos compatriotes qui exercent tranquillement dans une administration privée à l'étranger? leur péché ils ne sont pas des togolais. Si c'était chez nous ici, toute la sous région allait se soulever pour c...
M Kouyaté. Quel commentaire feriez-vous de ce qui pourrait arriver à deux de nos compatriotes qui exercent tranquillement dans une administration privée à l'étranger? leur péché ils ne sont pas des togolais. Si c'était chez nous ici, toute la sous région allait se soulever pour crier xénophobie et la haine contre les étrangers. Eux ont le droit d'agir ainsi mais l'Ivoirien non. Peace 101 j'attends ton commentaire.Imbécile
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login