Logo Koaci
 
 
 
Togo : Une Eglise assigne le ministre Bawara en justice
 
Gilbert Bawara Search Bawara (ph) -

Togo - Lomé le 28 février 2013 © koaci.com – Le torchon n’a pas fini de brûler entre les responsables et les fidèles de l’Eglise du Christianisme Search Christianisme Céleste Groupe II du Togo et un de leurs anciens membres parce qu’excommunié de l’ECC, le nommé Belllow Adétola. Ce bras de fer qui était loin d’avoir trouvé son épilogue vient de voir l’entrée en lice d’un troisième protagoniste. Le Ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des Collectivités locales en la personne de son titulaire, Gilbert Bawara.

Le 02 février 2013, le Ministre de l’Administration Territoriale Gilbert Bawara Search Bawara a par lettre adressée à une frange des protagonistes de la crise qui secoue l’Eglise du Christianisme Search Christianisme céleste, indiquée sa décision d’octroyer son autonomie à l’autre. Gilbert Bawara Search Bawara a pour cela, procédé à l’annulation du récépissé n°1354/MATS-SG-APA-PC du 31 décembre 1993 constatant la naissance au Togo de l’Association de l’Eglise du christianisme céleste Croupe II. Celle-ci du coup, perd le droit d’exercer légalement ses activités sur le territoire togolais.

Par la même occasion, la frange sécessionniste dirigée par Adétola Bellow, se voit conférer son autonomie. Ce qui provoque une stupeur au niveau du Saint-Siège Search Saint-Siège de l’Eglise. Deux raisons principales motivent cette stupeur des responsables de l’ECC groupe du Togo. La première est que le sieur Adétola Bellow Search Adétola Bellow ne fait plus partie de l’ECC puisque non content d’avoir été rabaissé par les instances dirigeantes de l’Eglise au rang de « Leader » en février 2012 pour insubordination, il a récidivé pour finalement se voir excommunié en septembre de la même année.
Il ne peut donc plus prétendre, porter les attributs et en encore moin , créer une Eglise Search Eglise du Christianisme Search Christianisme Céleste au Togo. Ce que semble lui avoir rappelé dans une correspondance datée du 23 février dernier le Chef Mondial de l’ECC, le Révérend Pasteur Bennett Adéogun qui a invité Monsieur Adétola Paul « à changer de dénomination à son église et à laisser le Groupe II de l’ECCT en paix. »

La seconde raison qui suscite la stupeur du Saint-Siège Search Saint-Siège et des fidèles de l’EEC au Togo, c’est la prise de position du ministre de l’Administration territoriale qui selon eux n’a pu agir ainsi « qu’en totale méconnaissance du dossier ou du fait d’un rapport biaisé à lui fait par ses collaborateurs mus par des intérêts inavoués ».

Le Saint-Siège Search Saint-Siège de Porto-Novo ne s’en tient pas qu’à cette constatation. L’affaire a été portée devant les instances juridictionnelles. Monsieur Adétola Paul et le Ministère de l’Administration et de la Décentralisation en la personne du Ministre Gilbert Bawara Search Bawara ont été assignés à comparaître devant le Tribunal de première instance de Lomé. L’audience qui devait avoir lieu le mercredi 27 février dernier ne l’a pas été pour raison de travaux auxquels devait prendre part les avocats à la Cour.

Mais on n’en démord dans le rang des fidèles de l’ECC du Togo. A en croire le l’Avocat commis par l’ECC groupe II, Me Odadjé Hounnaké, « l’annulation du récépissé qui est équivalente à la dissolution de l’Association de l’Eglise du Christianisme Search Christianisme Céleste, n’est pas de l’Autorité qui en a pris l’initiative ». Il indique en outre qu’aux termes de l’article 3 de la loi 1901 régissant les associations, « la dissolution judiciaire est prononcée quand l’association est nulle parce qu’illicite » ce qui n’est évidemment pas le cas d’ECC groupe II.

Il lui revient donc que la décision du ministre est « de toute évidence d’une irrégularité manifeste ». Aussi souhaite-t-il que l’annulation du récépissé n°1354/MATS-SG-APA-PC du 31 décembre 1993 soit déclaré nul et de nul effet.

Dans ce nouveau bras de fer qui dénote de la volonté de Monsieur Bellow Adétola de porter selon eux atteinte à l’image de l’ECC, la Saint-Siège Search Saint-Siège affiche sa détermination à aller jusqu’au bout de l’action judiciaire. Dans un récent courrier adressé à Me Odadjé Hounnaké, le Révérend Pasteur Bennett Adéogun, Chef Mondial, lui propose même l’appui de Me Charles Badou, avocat de l’ECC.

Il nous souvient qu’en juin 2012 sous le ministre Pascal Bodjona, alors que les dissensions duraient depuis 2009, un accord avait été trouvé entre les deux parties sous l’égide du ministère de l’Administration territoriale et devait conduire à l’organisation d’un synode pour l’élection d’un responsable national. C’est en tournant le dos à cet accord et unilatéralement sans l’aval des autres commissions mises en place à cet effet que Monsieur Adétola Bellow Search Adétola Bellow a organisé une rencontre en l’absence de la majorité des responsables paroissiaux officiant au Togo, pour s’autoproclamer Pasteur.

Ce qui lui a d’ailleurs valu son excommunication de l’ECC. La surprise des fidèles de l’Eglise est d’autant plus grande que c’est ce même Ministère qui a conduit les travaux en 2012 qui opère aujourd’hui un revirement à 180°. Une attitude que la justice à désormais la tâche de mettre au clair.

Aghu
 
 
13126 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 01/03/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login