Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Le Togo exporte du diamant et des tonnes d'or par an
 
TOGO - LOME LE 22 MARS 2012 © koaci.com - C’est de notoriété publique que le Togo Search Togo exporte le phosphate et exploite le calcaire depuis plusieurs décennies. Mais peu savent que le pays est également exportateur d'or et de diamant.

Certes officiellement le Togo Search Togo n'a à ce jour délivré aucune licence pour l’exploitation industrielle de l’or et du diamant. Mais de source digne de foi, le pays exporte de plus en plus de l'or et du diamant brut. L’importance accrue de la quantité de ces ressources qui partent annuellement du pays, a décidé les autorités à envisager des études pour localiser et évaluer les gisements disponibles afin de décider d’une éventuelle exploitation industrielle.

De sources concordantes, on apprend que les exportations d'or brut provenant du Togo Search Togo atteignent les 10 tonnes par an. Et, depuis 2003, des artisans de la région des Plateaux, sur les Plateaux Akposso-Akébou, ont ramassé, selon les mêmes sources, plus de 6000 pierres de diamant « Vu la qualité et la taille de ces pierres qui vont jusqu'à une quarantaine de carats, il s'avère nécessaire de poursuivre les travaux de recherche détaillée pour découvrir un gisement économique exploitable », a indiqué un expert.

Selon une indiscrétion, le Groupe d’Investissement Minier (GIM) une société appartenant au Libanais Najjar Bassam, exploitait les gemmes jusqu’au départ précipité du Libanais du Togo Search Togo en 2007. On ignore si les activités de cette société continuent actuellement.
La quantité de diamants provenant du Togo Search Togo devenant de plus en plus importante, le pays s'est trouvé obligé de s'engager dans le processus de « Kimberley» qui permet de suivre l’itinéraire des pierres de diamant dans le monde, dans le but de détecter les réseaux mafieux qui en font le trafic dans le monde, au prix des vies humaines.

Hormis l'or et le diamant (et évidemment le phosphate, le calcaire, le fer et le marbre qui, eux, sont déjà exploités), des experts indiquent que le sous-sol togolais pourrait regorger de plus d'une dizaine d'autres gisements minéraux potentiellement exploitables. Pour certains, les recherches sont en cours, comme c'est le cas pour le pétrole off-shore (dans la mer), du manganèse dans la préfecture de Kpendjal et du Nikel sur les monts Haïto. Pour d'autres comme, la chromite, la tourbe (substance fossile utilisée comme source d'énergie), le grenat, le platine, etc…, les recherches n’ont pas encore démarré.

Si ces gisements susmentionnés sont encore inexploités, on sait au moins que quatre ressources (phosphate, calcaire, fer, marbre) sont en cours d'exploitation depuis des années, et bientôt le phosphate carbonaté dont le gisement serait plus important que le phosphate actuel s'ajoutera au lot.

Aghu,KOACI.COM LOME; copyright © koaci.com
 
 
23604 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 22/03/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login