Logo Koaci
 
 
 
Togo : Liberté de presse, le Togo fait un bond mais des défis à relever
 
Des journalistes en reportage (ph)

© koaci.com– Vendredi 03 Mai 2019 – Le Togo Search Togo est classé 76è 180 pays dans le monde en matière de liberté de presse. Le classement est effectué par Reporters Sans Frontières (RSF) au travers d’un exercice qui vise à évaluer chaque année les fondamentaux et évaluer la liberté de la presse dans le monde.

Par ce rang, le Togo Search Togo a fait un bond et gagné 10 places par rapport au rang (86e) qu’il a occupé l’année dernière. Selon le rapport rendu public, la situation de la liberté de la presse dans le pays est fortement dépendante du contexte politique.

Dans l’ensemble, RSF Search RSF a répertorié 171 titres, 74 radios et 10 chaînes de télévision mais a noté que « les médias d’Etat peinent encore à fournir une véritable information de service public ».

Pour les avancées dans le pays, RSF Search RSF a publié que « la dépénalisation des délits de presse est acquise depuis 2004, et les organisations professionnelles de journalistes disposent d’une importante capacité de mobilisation pour défendre la presse lorsque cette dernière est attaquée ».

Si ces avancées sont à saluer, la crise politique qui a vu le jour en aout 2017 a laissé des séquelles pour l’exercice du métier dans le pays et RSF Search RSF de souligner que « la professionnalisation du secteur, la protection des sources et des journalistes - notamment lors des manifestations - et l’accès à des ressources financières plus importantes pour assurer la viabilité économique des médias constituent les principaux enjeux du futur Code de la presse actuellement à l’étude ».

A l’occasion de la célébration de cette journée internationale de la liberté de presse, le Syndicat des Journalistes Indépendants du Togo Search Togo (SYNJIT) s’est réjouit de la constante de la liberté d’expression dans l’espace médiatique dans le pays et a appelé le gouvernement et les organisations professionnelles des médias, à faire avancer sereinement, le dossier de la convention collective du secteur des médias privés au Togo.

Pour l’avenir et de façon à rendre les médias autonomes, le service de communication de la présidence togolaise a annoncé que « la question de la viabilité économique des médias se trouve en bonne place dans le projet de nouveau code de la presse, soumis à l’Assemblée nationale, avec des dispositions relatives à la formalisation des entreprises de presse et à l’accès à des ressources financières plus importantes ».

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
3042 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 03/05/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions kkalipe
 
un bond en arrière ouais :(
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login