Logo Koaci
 
 
 
Le Togo procède au recensement des agents publics
 
Esso Solitoki (ph)

ACTUALITÉ INFO NEWS TOGO:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI AU TOGO ::

© koaci.com -Annoncée à l’issue du Conseil des ministres tenu le 18 juillet 2011, l’opération de recensement des agents de la fonction publique a démarré ce lundi au Togo. Trois objectifs sont visés à travers cette opération.

Manque de maîtrise de l’exactitude de l’effectif des agents qui émargent sur le budget de l’Etat, emplois fictifs, cumuls de fonctions, des agents à la retraite qui continuent par percevoir leur salaire… autant d’anomalies soupçonnées ou décelées qui amènent les autorités à procéder dix ans après, à une opération de recensement général des agents de la fonction publique. Une opération conduite par le ministère de la Fonction publique Search Fonction publique dirigé par le Ministre d’Etat, Esso Solitoki et qui a commencé dans une cacophonie, ce lundi 24 octobre 2011.

Alors que l’opération a démarré, certains agents ignorent encore les lieux où ils doivent se faire recenser ainsi que les pièces à fournir. De son côté, le Ministre Solitoki annonce trois objectifs à travers ce dénombrement des agents, à savoir :

- Maîtriser les effectifs de l’administration pour savoir exactement le nombre d’agents et déceler les anomalies ;
- Normaliser les dossiers des agents de l’Etat pour compléter les actes administratifs importants qui manquent à ces dossiers ;
- Puis enfin, permettre d’assainir les finances publiques, avec la mise en place d’un fichier unique de la fonction publique-solde.

Le démarrage de l’opération suscite déjà des inquiétudes auprès de certains agents véreux ou qui se sentent dans une situation d’illégalité. Une hantise accrue avec cette vague réponse du ministre sur le sort qui sera réservé aux cas décelés. « Aujourd’hui, nous ne pouvons pas décider avant de connaître la nature des anomalies. Lorsque nous aurons fini ces recensements, nous allons voir tout ce qu’il y a comme anomalies, nous pourrons alors les traiter et en déterminer leur nature, de façon à pouvoir identifier les sanctions qui conviennent », a expliqué Solitoki Esso Search Solitoki Esso Magnim.

En son temps, son prédécesseur Gnofam Ninsoa, actuel ministre du Transport avait entamé un processus d’assainissement de la fonction publique qui l’a amené à déceler de faux diplômes, mais il a été remplacé aussitôt. « L’opération a été arrêtée parce que les coupables se comptaient dans les rangs des proches du pouvoir. Aujourd’hui, avec un cacique comme Solitoki aux commandes, on se demande si cette opération ne va pas servir de moyens de règlements de comptes. Une opération à la tête du client », se demande un fonctionnaire qui reconnait cependant la pertinence et l’opportunité de l’opération.

Le recensement est prévu pour durer une semaine. Mais d’ores et déjà, certains fonctionnaires dénoncent sa lenteur. D’autres du secteur parapublic ignorent tout sur leurs lendemains à l’issue de l’opération. Les organisations de défense des droits de l’homme disent pour leur part veiller à la régularité du processus.

Aghu, KOACI.COM LOME, copyright © koaci.com
 
 
7474 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 25/10/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions fangio57
 
"assainir les finances publique"rien qu'avec ça on est plié en quatre MDRle feuilleton des guignols du togo continu
 
 
 
See his contributions koss
 
Ce gouvernement veut se moquer de qui? il faut commencer par assainir d'abord lui même je veux parler du gouvernement. Comment avec les cumuls de Faure ( Président République et ministre de la défense), cumul de Vitoire Amédogbé (ministre du développement à la base... et directeu...
Ce gouvernement veut se moquer de qui? il faut commencer par assainir d'abord lui même je veux parler du gouvernement. Comment avec les cumuls de Faure ( Président République et ministre de la défense), cumul de Vitoire Amédogbé (ministre du développement à la base... et directeu r de cabinet du PR) , cumul de Ahoumé-Zounou (Ministre du commerce et secrétaire de la Présidence de la république), cumul de Colonel Latta (Ministre de la sécurité et Directeur Général de l'ANAC TOGO), de Massina (secrétaire du gouvernement et Directeur de l'ART/P),... on ose encore nous parler d'assainir la fonction publique ou bien veut on me faire comprendre que le gouvernement ne faisse pas partie de la fonction publique ou encore que le gouvernement est au dessus de la loi? QUEL EST CE GOUVERNEMENT DE LARGES INCOMPETENCES... LE PEUPLE PREND ACTE
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login