Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le DG de l'ENSEA invité à  confirmer ou infirmer le taux de pauvreté de 47%
 

Côte d'Ivoire : Le DG de l'ENSEA invité à  confirmer ou infirmer le taux de pauvreté de 47%

 
 
 
 15094 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 05 janvier 2019 - 13:22

© koaci.com – Samedi 05 Janvier 2019 -Le feuilleton sur l’indice de pauvreté en Côte d’Ivoire se poursuit entre le conseiller du ministre Amadou Soumahoro et L'École Nationale Supérieure de Statistique et d'Économie Appliquée (ENSEA).


Suite à  la réaction de l’ENSEA a sa déclaration, le professeur Kalilou Dembélé revient à  la charge et invite le directeur de cette institution à  confirmer ou infirmer les chiffres qui selon lui, été avancé dans le cadre de cette étude lors de sa restitution.


Donatien Kautcha, Abidjan 


Ci-dessous la réaction du conseiller du ministre Amadou Soumahoro après le démenti de l’ENSEA

 
LE TAUX DE PAUVRETE DE 47% N’EST PAS EXPLICITEMENT ECRIT DANS LE RAPPORT, IL A ETE AVANCE LA PREMIERE FOIS DANS LE CADRE DE LA RESTITUTION DE L’ETUDE AFD-ENSEA SUR LA CLASSE MOYENNE DANS L’AMPHITEATRE DE L’ENSEA LE 15 DECEMBRE 2017.


L’image de l’ENSEA n’est pas touchée, je suis passé à  l’ENSEA avant vous. C’est plutôt la passivité de l’équipe dirigeante de l’ENSEA actuelle, sans aucune intervention à  pouvoir contrer et réagir face à  ce taux de 47% parce que la paternité qu’elle soit orale ou écrite, vous est attribuée en tant que Directeur actuel de l’ENSEA. L’étude AFD-ENSEA ne contient pas explicitement ce taux, mais ce taux a été avancé dans le cadre de cette étude lors de sa restitution. Aussi, n fois, ce taux a été avancé au nom de l’ENSEA-AFD, vous le savez bien, qu’avez-vous fait monsieur le Directeur depuis 12 mois pour confirmer ou infirmer cela ? La politique de l’autruche ? J’invite tous et toutes, dans le souci de faire apparaître la vérité d’exécuter (svp) :

Ce chiffre de 47% est toujours avancé au compte de l’Etude AFD-ENSEA depuis décembre 2017 à  ce jour 04 janvier 2018 par des personnes de différentes professions, l’ENSEA n’a jamais levé le petit doigt pour infirmer ce chiffre, pourquoi ? Il vous appartient donc, monsieur le Directeur de l’ENSEA, de confirmer ce chiffre ou de l’infirmer afin de mettre fin à  ce débat.


Votre service de communication, devrait pourtant pendant ce siècle des TIC, vous informer de la présence permanente de ce taux dans les magazines et sur le net depuis le 15 décembre 2017.


 
Je reste disposé à  apporter mon expérience pour une estimation du taux de pauvreté 2018 en Côte d’Ivoire, si le besoin existe à  votre niveau. 


K. DEMBELE, mathématicien et Ingénieur Statisticien Economiste, Conseiller MPRAP, membre du Groupe de Réflexion vision républicaine.



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Les grandes actions du Ministère des Transports en 202...
 
 
Côte d'Ivoire: Les grandes actions du  Ministère des Transports en 2020 dévoilées
Société
 
Kenya: Trois personnes meurent dans l'effondrement d'un immeuble de si...
 
 
Kenya: Trois personnes meurent dans l'effondrement d'un immeuble de six étages à Nairobi
Côte d'Ivoire: « Boycott » des soutenances du BTS session  2019, les syndicats écrivent à Mabri
Société
Côte d'Ivoire: « Boycott » des soutenances du BTS session 2019,...
Côte d'Ivoire il y a 19 heures
 
Côte d'Ivoire: Drame à Yopougon, un enfant retrouvé mort au domicile de la femme de son défunt oncle
Société
Côte d'Ivoire: Drame à Yopougon, un enfant retrouvé mort au domic...
Côte d'Ivoire il y a 19 heures
 
Côte d'Ivoire: Yamoussoukro, hommage du RHDP à Houphouët-Boigny, Ouattara fait don d'un véhicule flambant neuf à Allah Thérèse
Société
Côte d'Ivoire: Yamoussoukro, hommage du RHDP à Houphouët-Boigny,...
Côte d'Ivoire il y a 20 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le DG de l'ENSEA invité à  confirmer ou infirmer le taux de pauvreté de 47%
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
golokpan
C'est certain que vous pouvez même remplacer le Directeur incompétent de l'ENSEA avec tous vos titres et expérience. Côte d'Ivoire quoi.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
golokpan
C'est certain que vous pouvez même remplacer le Directeur incompétent de l'ENSEA avec tous vos titres et expérience. Côte d'Ivoire quoi.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
15565
Belotte et rebelotte ! Il faut dire que M. Dembélé fait un exposé simple qui à  mon sens en tant qu’observateur est mi-chaud mi-froid. Je salue presque dans l’ensemble le ton courtois et professionnel, pour la plupart, de la lettre exceptée sur trois points. Primo, mettre en apostrophe directement et explicitement l’équipe dirigeante actuelle de cette Ecole n’est pas nécessaire et pourrait paraître tendancieuse. Secundo, la question rhétorique concernant la [confirmation] ou l’[infirmation] ne devrait être ainsi posée. Pourquoi l’ENSEA devrait-elle infirmer des chiffres ou les confirmer si elle ne s’y reconnaît pas ? Je salue l’invitation à  produire des chiffres en ce sens et la disponibilité de M. Dembélé à  y contribuer. Voici ce qui peut nous faire avancer. Voici ce qui est à  retenir. Moi, en tant que contribuable et soucieux du développement de mon pays, je m’insurge contre le fait que des chiffres officiels ne soient pas disponibles. En effet, si nous n’avons pas de chiffres officiels, il nous en faut à  un pays comme le nôtre (sans nécessairement recourir aux chiffres du WDI de la WB). Tertio, sans m’ériger en porte-parole de l’ENSEA, de tels chiffres devraient être la prérogative (le job) de notre institut de statistiques, pas une école, qui n’a pas d’emblée cette vocation même si elle peut s’y mettre si sa direction le veut ce qui serait appréciable. Avançons…
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
C’est surprenant qu’un mathématicien soit autant imbu de son savoir. Je suis aussi scientist et mathématicien et jamais je n’ai vu qlq’un comme ça. On sait tous qu’on applique des théories trouvés par des chercheurs .... . Mr Dembelé vous n’avez pas créé les statisques.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
Sinon j'ai lu le document. Le seuil de pauvreté est fixé en CI à  737 FCFA par jour, soit 22110 FCFA par mois. Et malgré ce critère, on est à  46,3% de pauvres en CI, contre 48,9% en 2008, en pleine crise. Si on prend en compte l'exode massif des pauvres (les Ivoiriens sont les plus nombreux demandeurs d'asile) et ce critère de 22 110 FCFA par mois, on peux dire que la pauvreté s'est agravée, et que les pauvres sont remplacés par des riches ( Les riches viennent, les pauvres fuient ou meurts de faim tout simplement ). En paix, Ouattara fait encore moins que Gbagbo alors que c'était déjà  mauvais en son temps. Vraiment on a besoin d'une alternative sérieuse sinon on est cuit. Retrouvez les chiffres que j'ai utilisé page 11 du document: http://www.afd.fr/fr/le-reveil-des-classes-moyennes-ivoiriennes-identification-caracterisation-et-implications-pour-les-politiques-publiques
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
Pour 47 % que Mr Dembelé trouve à  45 % on a droit à  ça. La pauvreté est une réalité et ne baisse pas. Les jeunes se tuent en traversant la mer il n’ y a jamais eu autant d’immigrés ivoirien en France que sous Ouattara.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
58%  
 
1142
Non
37%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement