Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le vin  «Chà¢teau de France» et les  liqueurs «Calao», «Lord Jack» et «Pastis de Marseille 45» interdits de vente sur le territoire national
 

Côte d'Ivoire : Le vin «Chà¢teau de France» et les liqueurs «Calao», «Lord Jack» et «Pastis de Marseille 45» interdits de vente sur le territoire national

 
 
 
 27448 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 janvier 2019 - 08:24

Les liqueurs Calao


© Koaci.com – Mardi 15 Janvier 2019 –Le Vin et Sangria de marque commerciale « Chà¢teau de France », les liqueurs de marque commerciale « Calao », « Lord Jack » et « Pastis de Marseille 45 », sont interdits de vente sur tout le territoire national, apprend-on d’une note du ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME.


Cette décision ferait suite aux manquements observés en matière d’hygiène et de salubrité.
La tutelle a donc procédé à  la fermeture provisoire des entreprises MIB et MIBEM fabricant lesdits produits.

A cet effet, il invite les distributeurs desdits produits à  suspendre leur vente sur toute l’étendue du territoire national dans l’attente des résultats des analyses complémentaires en cours.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le vin «Chà¢teau de France» et les liqueurs «Calao», «Lord Jack» et «Pastis de Marseille 45» interdits de vente sur le territoire national
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
M2K
On attend la réaction de Bédié.Là  ça va chauffer.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
chevalblanc
c'est la meilleure décision que ce gouvernement a pris depuis sa prise du pouvoir.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
yako chevalblanc et Draminoune !!!! ca va aller un peu d'eau aussi de time to time lol !!!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
CD
C'est un bon début mais ce n'est qu'une infime partie visible de iceberg. Félicitations déjà . Mais nous avons aussi écouté le responsable qui disait qu'il faisait régulièrement l'objet de contrôle des laboratoires et services étatiques habilités vous en dites quoi? Par ailleurs, les eaux bizarres vendues à  nos carrefours ou exercent des policiers à  quand leur interdiction effective? La RTI doit également arrêter la publicité de ces boissons pour qu'on ne tombe plus dedans dêh. Pour le reste, à  quand un véritable contrôle effectif de toutes les entreprises en priorité les entreprises alimentaires. Moi j'ai vu les peaux d'animaux utilisées pour les sauces notamment les vendeuses de placali " kplo" être brûlées avec des pneus à  la sortie d'abobo en allant à  Alepé. Je ne cite que cet exemple. Je suis inquiet, il y a un accroissement de certaines maladies qui inquiète" avc, cancer, diabète, tension....." nos autorités doivent réagir parce que pour moi l'alimentation pourrait être une cause commune.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
"Ce qui me plait souvent chez les ivoiriens, c'est qu'ils aiment faire ce que l'Etat leur interdit ". C'est maintenant que les ivoiriens vont consommer ces boissons.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tttt
Ah, Dieu merci, j'avais peur, ils n'ont pas mis KOUTOUKOU dans leur interdiction là . Donc on peut dire que c'est bonne et saine boisson. On va se gnoler jusqu'à  ce que mort s'en suivre.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
Vu la saleté et la pourriture des locaux de cette usine, aucune personne responsable ne boirait ces venins même sans interdictions.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter