Cameroun Environement
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : L'exploitation illégale du bois décriée à  l'Est et au Sud du pays
 

Cameroun : L'exploitation illégale du bois décriée à  l'Est et au Sud du pays

 
 
 
 4281 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 janvier 2019 - 07:24

© koaci.com- Mercredi 16 Janvier 2019- Au Cameroun, deux entreprises forestières sont soupçonnées d’exploitation forestière illégale dans les régions de l’Est et du Sud.

Les rapports de dénonciation produits par les organisations de la société civile (OSC), accusent Huguette Forestière opérant dans le département de l'Océan (Sud) et Société BU’MO (Haut-Nyong, Est), d’exploitation forestière présumée illégale.

Les investigations menées par les organisations Forêts et développement rural (Foder) et le Centre local pour le développement alternatif (Cedla), ont permis d’observer que ces entreprises sont des coupables présumées des infractions d’exploitation non autorisée dans une forêt du domaine national (FDN) pour Huguette forestière et d’exploitation non autorisée dans une forêt domaniale pour la société forestière Huguette Forestière et société BU’MO.

L’infraction présumée perpétrée par BU’MO a été observée dans l’Unité forestière d’aménagement (UFA 10046), la Vente de coupe (VC 1002228) et dans les forêts du domaine nationale aux voisinages du village « Petit Pol » dans l’arrondissement de Doumé, département du Haut Nyong, région de l’Est.

Quant à  la société Huguette Forestière, l’infraction présumée a été observée dans les villages Bella, Nkolo, Goap et ses environs dans le département de l’Océan, région du Sud.
« Lesdits rapports ont été transmis au ministère des Forêts et de la Faune (Minfof) en fin novembre 2018, pour que les mesures appropriées soient prises », affirme-t-on au Foder.

En 2018, des titres d’exploitation avaient été retirés à  deux entreprises forestières.
En novembre 2016, le Minfof a suspendu 25 exploitants forestiers pour des motifs liés au non-respect des normes.

Les autorités camerounaises avaient également suspendu pour les mêmes motifs, 212 exploitants forestiers en 2014.

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
(Ph)
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Environement
 
Côte d'Ivoire: Opération « Un jour, un million d'arbres », après Ouatt...
 
 
Côte d'Ivoire: Opération « Un jour, un million d'arbres », après Ouattara, Gon plante à son tour un arbre dans le jardin de la Primature
Environement
 
Côte d'Ivoire: A Bassam, lancement des travaux de l'ouverture de l'emb...
 
 
Côte d'Ivoire: A Bassam, lancement des travaux de l'ouverture de l'embouchure du fleuve Comoé, 22 mois pour finaliser le projet
Côte d'Ivoire: Préservation du Mon Nimba, les services Guinéens mettent aux arrêts 10 ivoiriens et les remettent à la justice de leur pays
Environement
Côte d'Ivoire: Préservation du Mon Nimba, les services Guinéens m...
Côte d'Ivoire il y a 1 mois
 
Côte d'Ivoire: Lutte contre le réchauffement climatique, la première dame inaugure  le parc urbain  et la fontaine Dominique Ouattara
Environement
Côte d'Ivoire: Lutte contre le réchauffement climatique, la premi...
Côte d'Ivoire il y a 1 mois
 
Gabon: Accord de 150 millions de dollars avec la Norvège dans le cadre de l'Initiative pour la forêt de l'Afrique centrale (CAFI)
Environement
Gabon: Accord de 150 millions de dollars avec la Norvège dans le...
Gabon il y a 1 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : L'exploitation illégale du bois décriée à  l'Est et au Sud du pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Afrique, malgré tout cela nous sommes encore mendiants. Quand vous voyagez à  travers la RDC de Mobutu jusqu’aujourdhui ce sont des camions transportant les mêmes marchandises comme dans la photo que vous voyez à  longueur de journée, de nuit de jour de semaine et de mois et d’annee, et pourtant ... pauvre Africa
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement