Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La représentante légale des victimes à  la CPI a échangé avec Mariatou Koné avant sa rencontre mercredi avec la presse
 

Côte d'Ivoire : La représentante légale des victimes à  la CPI a échangé avec Mariatou Koné avant sa rencontre mercredi avec la presse

 
 
 
 17364 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 22 janvier 2019 - 16:32

Paolina et Mariatou Koné ce mardi Abidjan-

© Koaci.com – Mardi 22 Janvier 2019 –Comme annoncé, la représentante légale des victimes dans le procès de l'ex-Président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale (CPI) est arrivée en Côte d’Ivoire.

Après sa désillusion suite à  l’acquittement des deux accusés, elle a rencontré ce mardi la Ministre ivoirienne de la Solidarité et de la Cohésion sociale, Mariatou Koné.

Nous apprenons que, les points d'intérêt commun notamment, le processus d'indemnisation des victimes de la crise post-électorale, ont été au centre des échanges entre Madame Paolina Massidda et la ministre ivoirienne.

L'avocate tout comme Fatou Bensouda qui selon les juges n’ont apporté aucune preuve des charges portées contre Gbagbo et Blé Goudé espèrent maintenir le plus longtemps possible ces derniers en détention.

Elle animera une conférence de presse en ce sens mercredi 23 janvier à  Abidjan également pour expliquer les suites de la procédure après le recours auprès de la chambre d’appel de la CPI.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La représentante légale des victimes à  la CPI a échangé avec Mariatou Koné avant sa rencontre mercredi avec la presse
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
golokpan
Chère Madame représentante des victimes politiques RDR, les vrais victimes sont à  Duékoué, Anokoua-Kouté, et partout dans Abobo. Au lieu de rencontrer la presse et les mêmes officiels avec qui vous trafiquez depuis 10 ans, faites un tour à  Duékoué. Des personnes sans cœur qui nous viennent d l'ONU. Dieu seul sait comment elle a été sélectionnée.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KPAKOUE
Qui a mandaté cette Européenne pour être la représentante légale des victimes? Sûrement l'ONU? A en croire que les africains ne sont pas capables d'une telle mission.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
J’espère qu’elle fera un tour dans le far west ivoirien. Il y a eu des villages rasés de la carte. Nos frères Guérés et Wobès ont trop soufferts. Quand je vois les Mabri, Ouloto, Meambly et autres j’ai la confirmation que l’argent et la faim peut rendre les gens inhumains.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
Elle a reçu son chèque et est remotivée pour retourner en mission. Bonne chance!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
chevalblanc
Une personne qui n'a aucunement vécu ce qui c'est passé en terre ivoirienne lors de la crise, se fait passer pour la représentante des victimes . Et de surcroît, une femme blanche qui vient prendre sa part de gà¢teau.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A-FREE-CA
Ils n ont même pas honte... 82 témoins mais Zéro preuve .... J espère que elle est venue chercher Mariatou Koné pour aller témoigner elle même.... Sinon comme je l ai déjà  dit il y a pleins de VICTIMES à  DUEKOUE....
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter