Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Plainte aux États-Unis contre un influent leader sécessionniste camerounais
 

Cameroun : Plainte aux États-Unis contre un influent leader sécessionniste camerounais

 
 
 
 5289 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 24 janvier 2019 - 07:14

© Koaci.com- Jeudi 24 Janvier 2019- Le cabinet américain Nsahlai Law Firm a porté plainte contre Ivo Tapang Tanku. Installé aux Etats-Unis, l’ancien journaliste se présente sur les réseaux sociaux comme le porte-parole des séparatistes anglophones dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.

La plainte déposée auprès du Tribunal de district du nord de la Californie, par l’avocat Emmanuel Kongnyuy Nsahlai (fils d’un ancien ministre des transports originaire du Nord-ouest), accuse le sécessionniste de « terrorisme international » et de « financement d’actes de terrorisme ».

L’avocat dit agir au nom de « certaines victimes, des citoyens américains et résidents d’origine camerounaise, dont les parents, les frères et sœurs, les enfants ont été tués, mutilés, torturés, des biens brûlés, et pour d’autres, leurs enfants empêchés d’aller à  l’école depuis deux ans ».

Les victimes reprochent à  Ivo Tapang Tanku d’avoir violé plusieurs dispositions de la loi antiterroriste américaine.

Les lois américaines interdisent en effet à  toute personne d’aider, inciter, conseiller, commander de conspirer en vue de commettre un crime fédéral ou un acte de terrorisme; de fournir un soutien matériel aux terroristes ; de financer ou d’encourager le terrorisme.

Sur internet, notamment via les réseaux sociaux, l’activiste a plusieurs fois posté des messages ou des vidéos de soutien aux séparatistes et appelé aux meurtres des militaires camerounais à  la violence et à  la lutte armée.

Avec l’appui des vidéos, les avocats estiment que M. Tapang, fournit des conseils, une formation et du personnel aux forces de défenses de l’Ambazonie (ADF, armée de l’Etat imaginaire d’Ambazonie) sur la manière d’intimider les civils, de commettre des meurtres de terroriser des innocents dans des hôtels, les étudiants dans les dortoirs, incendier les maisons de ceux qui ne coopèrent pas et d’autres atrocités», précise la plainte.

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement