Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Malgré l'APE, les objectifs des recettes des douanes en hausse de 6,91% par rapport à  ceux de 2018
 

Côte d'Ivoire : Malgré l'APE, les objectifs des recettes des douanes en hausse de 6,91% par rapport à  ceux de 2018

 
 
 
 7376 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 24 janvier 2019 - 07:41

Da mercredi à  Abidjan

© Koaci.com - Mercredi 23 Janvier 2019 – La cinquième édition de la semaine des Douanes ivoiriennes (SEDIV 2019) a démarré mercredi à  Abidjan et le lancement de cette édition a été suivi des travaux du séminaire bilan 2018 et perspectives 2019 qui prendront fin ce jour.

Le Directeur général des Douanes, le Général Da Pierre-Alphonse a indiqué que le séminaire bilan est une occasion pour l’administration de s’auto évaluer et permet de jeter un regard rétrospectif sur les résultats de l’année écoulée et de se projeter vers les nouveaux horizons.

Le Général a affirmé que cet exercice peut s’assimiler à  un audit interne de la gestion 2018 de la Douane et a précisé qu’au cours de ces assises, les participants auront d’une part, à  apprécier les résultats de 2018 des douanes à  l‘aune des objectifs qui leur étaient assignés, et d’autre part, dans une posture prospective, à  explorer les nouveaux défis en tenant compte des acquis ainsi capitalisés pour poursuivre avec sérénité la réalisation des objectifs 2019.

Il s’agit pour les services douaniers de passer en revue les principales actions initiées, conduites et exécutées, mais également de les soumettre à  l’épreuve de l’analyse et de la critique sans complaisance, aux fins d’évaluation des leçons à  tirer.

La cérémonie d’ouverture de cette édition a été marquée par la présence du Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du portefeuille de l’Etat.

En ce qui concerne les recettes, le Général Da Pierre-Alphonse à  fait remarquer que sur un objectif officiel des recettes chiffrées à  1813,25 milliards de FCFA, la Direction générale des douanes a recouvré au cours de l’année 2018, le montant de 1747,09 milliards de FCFA soit un taux de réalisation 96,4%.

Selon lui, comparées à  l’année 2017, il ressort que ces réalisations ont connu une nette progression de 23,36 milliards de FCFA soit plus 1,4%.

Il a assuré que ces résultats auraient pu se situer largement au-delà  des chiffres sus indiqués, n’eut été le contexte très difficile dans lequel se sont déroulées les opérations douanières.

Le Général a mentionné qu’il s’agit entre autres des restrictions sur les importations des véhicules de plus de cinq ans, de l’exigence d’un certificat de conformité à  l’embarquement.

En attendant, le DG a relevé qu’au cours de 2018 d’importantes actions ont pu être menées dans le cadre du programme de modernisation de l’administration des douanes.

Il a annoncé qu’un Conseil de discipline sectoriel a été créé en Douane et doit permettre de mieux assurer la discipline et la lutte contre les mauvaises pratiques.

Les objectifs de 2019 des douanes sont connus et connaissent une hausse de 6,91% par rapport à  ceux de l’année dernière.

2019 verra en plus de l’interdiction d’importation des véhicules de plus de 5 ans, l’application de certains engagements étatiques tels que les Accords de partenariat économiques (APE) avec l’Union européenne, l’application des mesures relatives à  l’exigence de l’attestation de conformité avant embarquement (VOC), l’écotaxe.

Da Pierre-Alphonse avoue que ces défis apparaissent plus grands et invitent ses hommes à  l’effort soutenu.

Selon lui, l’administration pourrait s’appuyer avantageusement sur les recommandations des missions d’assistance des partenaires au développement, les retombées du programme de réforme, la réorganisation du transit douanier et de la procédure au Guichet unique automobile etc,

«Une attention toute particulière sera portée sur l’amélioration des procédures de dédouanement, au renforcement de la coopération douanière sous-régionale, » a-t-il insisté.

La rencontre d'hier a examiné plusieurs axes thématiques, notamment le renforcement du contrôle et de la lutte contre la fraude douanière, cas du pétrole.

Le Président du Comité d’organisation de la cinquième édition des SEDIV, le Colonel Amadou Coulibaly DGA des Douanes a rappelé que dans l’agenda de cette semaine, il figure également la journée internationale des douanes qui sera célébrée, le vendredi 25 janvier.

Enfin, il est prévu la célébration des agents admis à  faire valoir leurs droits à  la retraite et la distinction des meilleurs agents dans la soirée de vendredi.

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire: Vingt-six administrations et ministères concernés par u...
 
 
Côte d'Ivoire: Vingt-six administrations et ministères concernés par un audit dont les résultats seront publiés le 30 septembre prochain
Economie
 
Côte d'Ivoire : Face aux accusations, le gouvernement révèle les bons...
 
 
Côte d'Ivoire : Face aux accusations, le gouvernement révèle les bons points résultants ses reformes
Côte d'Ivoire: Les enjeux du voyage d'Amadou Gon Coulibaly au Japon
Economie
Côte d'Ivoire: Les enjeux du voyage d'Amadou Gon Coulibaly au Jap...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire : Le pays  serait capable de résister  à une  crise économique,  selon une agence de notation
Economie
Côte d'Ivoire : Le pays serait capable de résister à une crise...
Côte d'Ivoire il y a 2 jours
 
Cameroun: La Beac plafonne à 75%, les transferts hors Cemac des revenus du travail des résidents et non-résidents étrangers
Economie
Cameroun: La Beac plafonne à 75%, les transferts hors Cemac des r...
Cameroun il y a 2 jours
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Malgré l'APE, les objectifs des recettes des douanes en hausse de 6,91% par rapport à  ceux de 2018
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Le meilleur DG de la douane reste Gnamien Konan(sous le régime FPI). il a fait un travail extraordinaire en temps de guerre.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KPAKOUE
Ce Monsieur mérite son grade de Général, car vraiment courageux. Dans un contexte de mise en application de l'APE, d'interdiction d'importation de véhicules de plus de 5 ans, il prévoit malgré tout une hausse de 6% des recettes. Il va falloir vraiment faire la police. Un tout petit exemple : avec l'entrée en vigueur de l'APE, beaucoup d'exportateurs européens vont faire des stocks de divers produits des pays d'Asie (Chine - Inde etc.) et leur confectionner des certificats d'origine européenne. Et le tour est joué mon Général !
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Doukas
@ Kpapoue, je suis d'avis avec toi. Le Général DA Pierre est un homme de vertu, en plus d'être grand bosseur. Mais, en ce qui concerne l'origine des produits, je voudrais faire remarquer que l'attribution d'un certificat d'origine obéit à  de conditionnalités clairement définies dans l'Accord sur les règles d'origine de l'OMC. Il n'y a pas de risque zéro et le contrôle à  ce niveau sera certainement renforcé
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008