Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Crise de jalousie, un mari cocu taillade à  mort son rival
 

Côte d'Ivoire : Crise de jalousie, un mari cocu taillade à  mort son rival

 
 
 
 14695 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 25 janvier 2019 - 10:03

© Koaci.com – Vendredi 25 Janvier 2019 - Une crise de jalousie a tourné au drame en début de semaine dans le département de Kani (nord-ouest) dans la région du Worodougou.

Un septuagénaire a été tailladé à  mort par son rival pour lui avoir arraché sa femme, rapporte un media d’Etat.

Selon le confrère, Kaboré Denis et Ouédraogo Awa étaient en couple et habitaient non loin du vieil homme marié à  trois femmes. L’esprit de bon voisinage animait les deux familles jusqu’à  ce que surviennent des dissensions au sein du couple Kaboré.

Toutes les médiations et tentatives de résolution de la crise sont vaines. L’époux se résigne alors à  laisser partir la femme en famille dans le village de Batogo, non sans regrets.

Quelques temps plus tard, à  sa grande surprise, il voit sa femme revenir non pas chez lui, mais chez le voisin et ami, Isaac Konaté, comme quatrième épouse. Dès lors, le mari qui s’est senti cocufié, accuse le vieil homme d’être à  la base du départ de sa compagne.

L’époux planteur de son état va alors mettre en action son plan macabre C’est ainsi qu’il va tendre une embuscade au vieillard sur la route du champ. Ce dernier qui ne se doutait de rien va essuyer plusieurs coups de machette avant de rendre l’à¢me.

Le meurtrier après des jours de recherche a été mis aux arrêts par les forces de l’ordre pour homicide involontaire.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Nigeria: Déporté de Dubaï, il met fin à ses jours
 
 
Nigeria: Déporté de Dubaï, il met fin à ses jours
Société
 
Côte d'Ivoire: Les journées portes ouvertes de la Gendarmerie National...
 
 
Côte d'Ivoire: Les journées portes ouvertes de la Gendarmerie Nationale reportées
Côte d'Ivoire: Un inspecteur par intérim « vend » le stagiaire à 50 mille FCFA et majore les frais d'examen
Abonnés
Côte d'Ivoire: Un inspecteur par intérim « vend » le stagiaire à...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire: Yopougon, après les démolitions place à la reconstruction du cadre de vie
Société
Côte d'Ivoire: Yopougon, après les démolitions place à la reconst...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Kenya: Choc après la diffusion d'une vidéo d'un étudiant molesté par des policiers
Société
Kenya: Choc après la diffusion d'une vidéo d'un étudiant molesté...
Kenya il y a 6 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Crise de jalousie, un mari cocu taillade à  mort son rival
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Carlo
Kabore c'est burkinabè, ceux là  on ne cherche pas leur femme, on ne les cocufie pas, femme ne bouffe pas son argent cadeau, sinon tu connaitras les coup de machette dans ton corps😒.
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
phoenix83
homicide involontaire?
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Les Burkinabés et les lobis ne blaguent pas ,si tu couches avec leur femme ou copine, ainsi que mes parents Baoulés de Dimbokro.... Si tu "as fait une ou deux fois" il faut laisser. Si tu continues, tu dois t'attendre á la mort.
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Igwe Ikemefuna
C'est le frère de l'autre et de l'autre aussi.C'est un intouchable.Il sera très vite libéré.Si c'était un homme du centre,de l'ouest,de l'est et du sud qu'i avait tué il ne serait même pas arrêté.C'est comme ça dans ce pays.Il ya les bonnes victimes(les nordistes: djoula, bukinabé malien...) et les mauvaises victimes(les sudistes).
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
Ces genres de crimes passionnels sont souvent tolérés et requalifiés par la justice.
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement