Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Arrestation de Maurice Kamto, président du Mrc et candidat malheureux à  la présidentielle
 

Cameroun : Arrestation de Maurice Kamto, président du Mrc et candidat malheureux à  la présidentielle

 
 
 
 8644 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 28 janvier 2019 - 21:06

Maurice Kamto


© koaci.com – Lundi 28 Janvier 2019– Maurice Kamto le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) vient d’être interpellé à  Douala la métropole économique du Cameroun.


L’information vient d’être confirmée au téléphone à  KOACI par une source sécuritaire de premier plan en service à  la police judiciaire dans la région du Littoral dont Douala est la principale ville.

Le leader du Mrc candidat malheureux à  la présidentielle du 7 octobre 2018 (14,23%) a été arrêté au domicile d’Albert Dzongang un de ses conseillers, peu après 20h30 (19h 30 GMT).

L’arrestation de Maurice Kamto survient après la manifestation pacifique du 26 janvier dernier au cours de laquelle 6 militants de l’opposition ont été blessés par balles.

Le Mrc avait appelé à  des manifestations pacifiques contre ce qu’il qualifie de « holdup » électoral et exigé des sanctions dans le cadre du dossier de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 dont l’organisation a été retirée au Cameroun.

Plus tard à  Paris, des centaines de partisans du Mrc ont pris d’assaut l’ambassade du Cameroun en France en escaladant la barrière.

Dans des vidéos sur internet, on a pu voir les manifestants déchirer les effigies du président Biya et installer celles de Maurice Kamto à  la place.

En réaction, le gouvernement a dénoncé la prise d’assaut de l’ambassade au cours de laquelle des centaines de documents ont été détruits.

Yaoundé a dénoncé les manifestations « illégales ». A la suite de ces manifestations, 117 personnes ont été interpellées.

Lire aussi : https://www.koaci.com/cameroun-interpellations-lors-manifestations--127354.html

Lors de la conférence de presse samedi soir, Paul Atanga Nji le ministre de l’Administration Territoriale (Minat, équivalent du ministère de l’intérieur), a présenté des tracts attribués au Mrc et appelant aux manifestations.

Pour le Minat, « le promoteur du Mrc avait franchi la ligne rouge ».
« Aucun tir à  balles réelles n’a été enregistré », ajoutait René Emmanuel Sadi, le ministre de la communication.

Les actes de vandalisme dans les locaux de l’ambassade ont suscité l’émoi dans le pays et des vives condamnations de toutes parts.

Ces accusations sont rejetées par le Mrc qui appelle de nouveau à  des manifestations.

Pour le Mrc, « ses militants n’ont pas manifesté ce samedi dans l’ambassade du Cameroun à  Paris », à  fait savoir le parti dans un communiqué sans dénoncer les actes de vandalisme au sein de l’ambassade et sans se désolidariser explicitement des manifestants.

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Zimbabwe: Un responsable du MDC arrêté pour ne pas avoir empêché une m...
 
 
Zimbabwe: Un responsable du MDC arrêté pour ne pas avoir empêché une manifestation interdite
Politique
 
Tunisie: Nabil Karoui, candidat à la présidentielle, interpellé
 
 
Tunisie: Nabil Karoui, candidat à la présidentielle, interpellé
Côte d'Ivoire: Décédé en exil en France, levée de corps ce jour du ministre Philippe Attey, présence des personnalités et cadres du FPI
Politique
Côte d'Ivoire: Décédé en exil en France, levée de corps ce jour d...
Côte d'Ivoire il y a 16 heures
 
Côte d'Ivoire: Décès de la mère du Général Dogbo Blé toujours en détention
Politique
Côte d'Ivoire: Décès de la mère du Général Dogbo Blé toujours en...
Côte d'Ivoire il y a 16 heures
 
Togo: Accident d'un véhicule du cortège présidentiel à Lomé
Politique
Togo: Accident d'un véhicule du cortège présidentiel à Lomé
Togo il y a 17 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Arrestation de Maurice Kamto, président du Mrc et candidat malheureux à  la présidentielle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
KPAKOUE
Le MRC aurait du condamné l'attaque menée contre l'ambassade du Cameroun à  Paris ; mais il s'est contenté d'un communiqué laconique dégageant toute responsabilité dans ce vandalisme. Il n'est pas acceptable de déporter les palabres du pays hors des frontières. Dans ce cas on met à  mal la cohésion entre les enfants de la diaspora camerounaise qui n'a pas besoin de cela. Ne détruisez pas votre pays. Pour avoir la tranquillité dans tout conflit, on s'assoit pour négocier à  la fin. Alors pourquoi ne pa commencer par la négociation ?
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008