Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Grogne au guichet unique automobile, plus de 200 agents de CI-Logistque en chômage technique, une grève annoncée demain
 

Côte d'Ivoire: Grogne au guichet unique automobile, plus de 200 agents de CI-Logistque en chômage technique, une grève annoncée demain

 
 
 
 9790 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 29 janvier 2019 - 16:19

Des membres du Sylacil mardi à  Abidjan (ph KOACI)


© Koaci.com – Mardi 29 Janvier 2019 – Alors qu'un accord avait été trouvé entre les agents de Côte d'Ivoire logistique et leur direction, le torchon s'est remis à  brûler entre employés et la direction.


Plus de 200 agents de Côte d'Ivoire Logistique ont été mis en chômage technique par le directeur général adjoint, Réné Kouaho Kabran.

C'est ce que révèle à  KOACI ce mardi 29 janvier 2019 les responsables du syndicat libre des agents de Côte d'Ivoire Logistique (Sylacil).

Les tentatives d'hier lundi de conciliation de l'inspection générale du travail entre agents de Côte d'Ivoire Logistique et leur direction se sont soldées par un échec.

Deux (2) mois d'arriérés de salaire et trois (3) mois de gratification restent encore impayés.

Les responsables du Sylacil qui dénoncent les menaces et les intimidations de leur directeur général adjoint ne veulent plus entendre raison.

En réunion syndicale ce jour, le Sylacil a décidé d'entrer en grève demain mercredi 30 janvier 2019 au guichet unique automobile à  la zone 4.

"Tout le bureau syndical a été mis en chômage technique et tous les délégués du personnel mis aussi en chômage technique. Les choses vont très mal à  Côte d'Ivoire Logistique. On avait eu quelques avancées jusqu'à  ce que monsieur Kabran décide de mettre tout le syndicat en chômage technique. On a trois ans de gratification non payés. Délégués du personnel mis en chômage technique. Le comportement du DGA frise la foutaise. On a décidé de nous faire entendre pour que les autorités compétentes règlent une fois de bon ce problème qui gangrène notre entreprise. Plus de 200 agents mis en chômage technique ont été virés de leurs logements. Personne ne veut jouer franc jeu. C'est pourquoi demain nous retrons en grève. Nous voulons nos 2 mois de salaires et 3 mois de gratification", a confié à  KOACI, Javel Kouakou, porte-parole du Sylacil.

Ces agents souhaitent qu'une négociation pour un départ volontaire soit ouverte.

"Que tous ceux qui peuvent intervenir le fasse. Sinon demain ça ne sera pas bon. Le sous directeur de l'inspection du travail est venu plusieurs fois. Nous ne sommes pas des va-en-guerre. Selon les indiscrétions, les délégués et le bureau syndical figurent sur la liste des chômeurs technique. Aujourd'hui nous voulons que notre problème soit réglé.

Il faut que quelque chose soit fait. Nous appelons tous nos collègues à  la mobilisation pour demain matin. Nous dénonçons les tentatives d'intimidation. Le droit d'aller à  la grève est reconnu. Les gens travaillent vous ne pouvez pas les payer et vous les menacez. Le DGA c'est lui qui nous menace. Le directeur qu'il a nommé aussi a rassemblé tout le personnel pour les menacer. On estime qu'ils ne maitrisent pas le droit de la grève. Hier lundi on était à  l'inspection du travail, le DGA n'a pas eu le courage de venir.

Ils ont reconnu que le fait de nous mettre en chômage technique était une erreur. Nous leur avons dit que le soucis ne se trouvait plus à  ce niveau. Que nous voulons que nos deux mois de salaire et 3 mois de gratification soient payés avant tout chose. On a signé plus de 4 accords. Aujourd'hui on a fait tellement de concession que nos amis ne nous prennent plus au sérieux. Le DGA Kabran en mettant les gens en supplice, croit qu'il pourra régler les choses. Je crois que trop c'est trop. La seule manière de nous faire entende c'est la grève. Il y a des employés qui ont plus de 18 ans d'ancienneté qui sont mis en chômage technique au détriment des stagiaires", a déploré Javel Kouakou.


Jean Chresus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Travaux de renforcement des réseaux basse tension de la...
 
 
Côte d'Ivoire: Travaux de renforcement des réseaux basse tension de la ville d'Abidjan, communiqué de la CIE
Société
 
Côte d’Ivoire: Intoxication à Abatta, les maquis et bars autorisés à r...
 
 
Côte d’Ivoire: Intoxication à Abatta, les maquis et bars autorisés à reprendre leurs activités après les conclusions des analyses
Côte d’Ivoire : MUPEMENET-CI, les syndicats et associations membres de l’Assemblée générale de la MGE-CI disent «non » à l’ingérence de Kandia Camara
Société
Côte d’Ivoire : MUPEMENET-CI, les syndicats et associations membr...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire: Découverte d'un crâne humain à Abobo Baoulé
Société
Côte d'Ivoire: Découverte d'un crâne humain à Abobo Baoulé
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Côte d’Ivoire: La promotion promise d’un agent d’hôpital tarde, il diffame ses responsables sur les réseaux sociaux
Société
Côte d’Ivoire: La promotion promise d’un agent d’hôpital tarde, i...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Grogne au guichet unique automobile, plus de 200 agents de CI-Logistque en chômage technique, une grève annoncée demain
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Will_Bill
Chômage technique? C'était prévisible, plus de véhicule d'occasion n'arrive au port depuis le décret cynique de Watra sur la limitation d'à¢ge des véhicules importés. Ce régime ne pense nullement au petit peuple...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Will_Bill
Même en occident ou l'on le problème environnementale est pris très au sérieux, des véhicules de plus de 15 ans sont en circulation. Watra ne pense qu'à  lui, ses petits amis et proches, pas au petit peuple. Comm
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008