Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Liberté pour les frères « Nubueke », première réaction de Joseph Eza
 

Togo : Liberté pour les frères « Nubueke », première réaction de Joseph Eza

 
 
 
 7766 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 février 2019 - 15:36

Messenth Kokodoko et Joseph Eza (ph)

© koaci.com– Vendredi 1er Février 2019 –Le sieur Joseph Kokou Eza, l’un des membres du mouvement Nubueke, a remercié ses compatriotes de l’intérieur comme de la diaspora, les avocats et tous ceux qui se sont mobilisés pour les soutenir durant leur incarnation. Eza s'est attristé au même moment pour certains de ses camarades qui sont encore en détention.

Joseph Eza et son camarade et Messenth Kokodoko, deux membres du mouvement Niubueke, une organisation de la société civile au Togo, ont recouvré leur liberté hier jeudi à  Lomé après 15 mois de détention.

Après avoir manifesté un soulagement suite à  sa libération, Eza a déclaré que « Certes, j’ai retrouvé ma liberté, mais je suis triste pour nos amis qui sont restés, notamment mon ami Assiba Johnson et mon petit-frère Folly Satchivi. On était ensemble, mais au dernier moment, on a constaté que leurs noms n’étaient pas sur la liste. Nous avons voulu qu’on sorte ensemble pour que chacun puisse retrouver sa famille, sa femme et ses enfants ».

Cette libération est intervenue dans le cadre du décret de la grà¢ce présidentielle qui a été prise le mercredi dernier en Conseil des ministres.

Eza et Messenth avaient été arrêtés les 19 et 26 octobre 2017 et accusés entre autres de groupement de malfaiteurs, les troubles aggravés à  l’ordre public, l’incitation à  la révolte, la détention illégale de matériel de militaire. Joseph Eza et Messenth Kokodoko et qui sont dans une procédure criminelle ont été condamnés dans le cadre des manifestations politiques au Togo.

Avec la grà¢ce présidentielle qui a été accordée, le deuxième du genre en ce début d’année 2019, tout porte à  croire que les autorités togolaise, qui ont envie de décrisper le paysage sociopolitique dans le pays, pourront étendre la mesure a d’autres détenus.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
4
Oui
0%  
 
1382
Non
97%  
 
36
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008